Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » interpretation réglementation stupéfiant
Auteurinterpretation réglementation stupéfiant
mirabelle
14   

mirabelle
  Posté : 23-07-2009 22:27

Bonjour,

Je ne suis pas sûre de comprendre l'art R5132-33 du csp ( http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=BC58D1D78958D0FDB6F11CB872CCB64C.tpdjo14v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006198844&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20090723 ).

Comment appliquer cet article en pratique ?
Mettons :

Prescription de durogesic lundi 1er sept.
La personne arrive le jeudi 4 sept. Règle des 72H, on ne déconditionne pas.
Mais 14 jours après, comment ça se passe pour le deuxième fractionnement ????

Quand la personne peut elle revenir?
Entre le lundi 15 et le jeudi 18 sept? Pas avant le jeudi18 sept ? Bref, je suis un peu perdue. La personne peut elle encore avoir un battement de 3 jours ? Selon vous, à partir de quels jours vous déconditionneriez ?

Pour le renouvellement de l'ordonnance, la personne peut-elle retourner chez son médecin dès le lundi 22 sept ou doit elle attendre le jeudi 25 pour éviter un chevauchement ??

Merci pour vos réponses.

  Profil  
mirabelle
14   

mirabelle
  Posté : 27-07-2009 21:19

Personne n'a été confronté à cette situation qui me semble pourtant fortement probable au cours de notre exercice ?

  Profil  
SB69
1114       
 Modérateur

SB69
  Posté : 28-07-2009 10:18

Parce que peut être n'ont ils pas envie de se prendre la tête avec cela...
Pour ma part la règle des 72 h étant en place depuis le départ, je compte 15 jours à dater de la première délivrance.
Mais si la personne ne prend pas sont traitement visiblement comme il le faut (pourquoi un décalage ?), je passerai aussi un petit coup de fil au médecin pour savoir ce qu'il en est.
On ne fait pas n'importe quoi avec ce type de traitement, et une bonne observance est de rigueur...

  Profil  www  
pfc
336      

pfc
  Posté : 28-07-2009 13:55

effectivement pas grand monde pour se prendre la tete avec les stups...avec ton ordo
moi je décalerais tout simplement à partir du jour de délivrance du jeudi 4 au jeudi 18 puis du
jeudi 18 au jeudi 1....de toute façon avec les duro personne ne fait la meme chose pour un mois
certains donnent 9 patchs et d'autres 10...

  Profil  
mirabelle
14   

mirabelle
  Posté : 28-07-2009 21:06

Merci beaucoup pour vos réponses.

Une dernière précision : lorsque la personne arrive pour le premier fractionnement 72 H après la date de prescription, a t elle droit de nouveau à 72 H lors du deuxième fractionnement ? (ça dénote a priori une mauvaise observance mais c'est possible aussi qu'elle ait eu un empêchement, donc qu'en dit la règlementation?)


  Profil  
vick
104     

vick
  Posté : 04-08-2009 14:22

bonjour,

Pour ma part, quand la personne "loupe" le jour de la délivrance du second fractionnement, je déconditionne.
voili voilà...

  Profil  
corto
390      

corto
  Posté : 04-08-2009 20:09


un peu de rigueur chez les patients, surtout prévenus de la délivrance de ces produits et de l'exigence que nous réclamons,me semble etre la meilleure solution ,sinon c'est 72 heures une fois ,et puis ça recommence et au bout d'un moment ,c'est le "merdier" total .

bref ,c'est un peu comme les clients de dernière minute ,toujours les memes ...

ne te laisse pas enchainer par les événements de la vie quotidienne mais ne t'y soustrait jamais,ainsi tu atteindras la libération

tao te king

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 74
Membre(s) : 0
Total :74
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC