Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » démission
Auteurdémission
pharmecoul
535      

pharmecoul
  Posté : 24-09-2008 10:37

Bonjour,
Pharmacien assistant depuis 7 ans dans la même pharmacie, j'ai vu passer plusieurs titulaires. La dernière est franchement invivable d'autant plus que sa pharmacie vivote depuis son rachat il y a 18 mois. Elle a déjà poussé à la démission deux de mes collègues... Au mois de décembre de l'année dernière je suis passé de 18h/Sem à 8h/sem. C'était la seule solution à l'époque pour réduire ses coûts. J'ai accepté car la solution alternative était mon licenciement économique ... j'aurais du accepter !! Car depuis c'est l'angoisse la veille de mon jour de travail. Elle est toujours sur mon dos à traquer la moindre "erreur"...
J'ai reçu dernièrement une lettre d'avertissement en recommandé avec AR. Elle me reproche des attitudes qui selon elle plomberait son chiffre d'affaire (ne pas savoir réagir face à un client me rapportant un autopiquer défectueux, ne pas savoir facturer en 100% sur le nouveau système informatique mis en place il y a 2 semaines... ) d'autant que certains sont franchement de la calomnie pure et simple.
Il est évident qu'elle me pousse à la démission. Mon médecin m'a mis en arrêt maladie pour 3 semaines ce qui ne l'a pas enchanté
Je vais donc démissionner.
Toutefois, je ne compte pas partir sans indemnités. Je souhaite présenter ma lettre de démission avec pour objet : "démission du fait de l'employeur".
Ma question est de savoir si elle peut contester cette résiliation sachant qu'elle considèrera qu'elle n'a rien a se reprocher. J'ai de nombreux arguments allant dans le sens du harcèlement et mon ancienne collègue est prète à me faire une lettre de témoignage. j'ai aussi dans l'idée de contacter un avocat si ca tourne mal...
Merci pour vos réponses


Message édité par : pharmecoul / 24-09-2008 10:39



Message édité par : pharmecoul / 24-09-2008 10:49


  Profil  
ElGringo
2331       

ElGringo
  Posté : 24-09-2008 11:44

Ton désarroi est compréhensible, un titulaire englué dans son officine fraichement rachetée hors de prix, se sent quelque peu asphyxié. Un nouvel exemple tout frais.

Par contre dans Je démissionne, le sujet est JE et le verbe est démissioner. Cela n'est et ne peut être que de ton fait.

Sinon, cela est : j'ai été licencié. Du fait de l'employeur.

Donc soit tu tiens jusqu'à ce qu'elle te licencie, soit tu fais supporter à la sécu ses agissements en recourant à la maladie, soit tu démissionne et tu passe à autre chose, la laissant dans ses problèmes et retrouvant ta Liberté.

El Gringo

  Profil  
nhl1967
759      

nhl1967
  Posté : 24-09-2008 13:20

Je trouve étrange qu' une pharma change de main plusieurs fois en sept ans ...

Le plus simple pour toi, si tu n'es pas tenu à des impératifs financiers, c'est de démissionner purement et simplement comme dit ElGringo : " Tchao basta Madame la titulaire ! " et tu vas voir si l'herbe est plus verte ailleurs .

Ou alors si tu te sens assez solide, tu peux envisager les autres solutions, mais là je pense que cela peut devenir vite compliqué et coûteux .

  Profil  
SB69
1114       
 Modérateur

SB69
  Posté : 24-09-2008 14:56

je rejoins ELGringo et nhl1967, la démission est la meilleure des solutions, surtout si tu as tout accepté sans broncher jusqu'à présent.

mais avant de le faire, pense à assurer tes arrières va donc voir les offres d'emploi sur le site de l'ocp ou d'alliance.

fais en sorte d'avoir ta porte de sortie quand tu présentes ta lettre, et profites bien de tes 2 heures journalières pour trouver un emploi

ce genre de comportement est stupide, et effectivement autant de changement en si peu de temps, c'est un peu louche... tu peux nous en dire plus là dessus ?

www.pharmaticien.com
Et sur Twitter : @Pharmaticien

  Profil  www  
pharmecoul
535      

pharmecoul
  Posté : 24-09-2008 15:12

Pour répondre à ta demande sb69, voici quelques reproches :
- pas de chauffage en hiver. Une commerciale faisant un jour une démonstration d'un appareil de prise de température auriculaire a pris la température ambiante : 13 degrés !!
- pas de paiement des heures supplémentaires que nous faisons tous les soirs (facilement 15 à 20 minutes)
- reproches lorsque nos enfants sont malades et que nous ne trouvons personne pour les garder
- annulation d'un remplacement que je devais faire en juillet pendant 3 semaines. Elle m'avertit 10 jours avant pour me le signaler. Il ve s'en dire que je comptais dessus
- Une formation informatique à l'officine avait lieu un vendredi avant la fin de mes vacances. Elle m'a demandé de venir assister à cette formation et m'a decompté quand même un jour de congé au lieu de me payer...
en faut t-il encore d'autres ??
Je compte démissionner mais pas en baissant la tête.





  Profil  
SB69
1114       
 Modérateur

SB69
  Posté : 24-09-2008 15:20

alors ne fais pas la même erreur que moi en son temps.
va voir le conseil des prud'hommes avec tous ces éléments et fais toi conseiller.

effectivement ça ne peut plus durer dans ces conditions.

bon courage



www.pharmaticien.com
Et sur Twitter : @Pharmaticien

  Profil  www  
pharmecoul
535      

pharmecoul
  Posté : 24-09-2008 16:14

en cas de démission du fait de l'employeur, le préavis doit -t'il obligatoirement être effectué en attendant la réponse du juge ? Ou bien le contrat est rompu définitivement le jour de la présentation de la démission au titulaire ?


Message édité par : pharmecoul / 24-09-2008 16:16


  Profil  
SB69
1114       
 Modérateur

SB69
  Posté : 24-09-2008 18:08

tu démissionnes
comme l'a dit plus haut ElGringo : tu n'as droit à rien, et tu dois faire ton préavis.
jusqu'à preuve du contraire, l'employeur ne te dois rien, c'est même toi qui peut lui devoir ton salaire si tu ne fais pas ton préavis dans les règles...
méfie toi et renseigne toi aux prud'hommes.

www.pharmaticien.com
Et sur Twitter : @Pharmaticien

  Profil  www  
pharmecoul
535      

pharmecoul
  Posté : 24-09-2008 18:15

Donc pour résumer, j'envoie ma lettre de démission en mentionnant pour objet "démission du fait de l'employeur", je fais mon préavis (normal), et 3 mois après ciao touti on se revois aux prud'hommes...
Vivement la fin de mon préavis !



  Profil  
SB69
1114       
 Modérateur

SB69
  Posté : 25-09-2008 12:53

c'est un peu ça, malheureusement...

www.pharmaticien.com
Et sur Twitter : @Pharmaticien

Message édité par : SB69 / 25-09-2008 12:54


  Profil  www  
thess71
5  

thess71
  Posté : 20-10-2008 12:45

vraiment pas si simple de demissionner!!! Je suis préparatrice et suis en cours de démission depuis 1 semaine...La vie ds cette officine était déjà pas si facile, mais là c'est de plus en plus difficile...En générale bonne bosseuse motivée là c'est même plus la peine...Passer la serpillière et étre toujours à me demandé pourquoi je n'ai pas conseiller encore plus!. que suis je entrain de faire ?..tout simplement, madame la titulaire je fais mon métier de préparatrice !! Nous sommes face à la gare du RER ( 2 préparateurs et une titulaire qui n'est jamais satisfaite de son personnel , et nous sommes tenu de "matraquer" les clients) faire du chiffre,et toujours et encore, faire du chiffre et ne pas se soucier de son personnel.Aujourd'hui je vais aller à la pharma. Je sais qu'elle va me chercher des "poux" .....depuis une semaine je vie un enfer!!!!!malheur à celui qui démissionne !!! a+

thess

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 39
Membre(s) : 0
Total :39
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC