Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » Recherche espace client 400m2 de plain pied disponible rapidement !
AuteurRecherche espace client 400m2 de plain pied disponible rapidement !
ElGringo
2331       

ElGringo
  Posté : 10-01-2008 12:45

Les représentants de la Profession tablent sur 200 spécialités et plus rapidement !!

200 spécialités pourraient passer devant le comptoir

Le projet de libre accès des patients aux médicaments de prescription facultative prend tournure. Une première réunion avec les instances professionnelles s'est tenue lundi à l'AFSSAPS et d'autres sont prévues prochainement, avec, en point d'orgue, un rendez-vous au ministère de la Santé, mardi prochain. Les grandes lignes du projet gouvernemental pourraient alors être dévoilées. En attendant, l'Ordre national des pharmaciens pose ses conditions à la mise devant le comptoir de spécialités pharmaceutiques.

LE PROJET du gouvernement de placer devant le comptoir des médicaments sans ordonnance se précise. Lundi, les syndicats d'officinaux et l'Ordre des pharmaciens se sont rendus à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) pour discuter des produits susceptibles de passer devant le comptoir. En fait, plus qu'une discussion, les représentants de la profession ont assisté à une présentation des travaux des différentes commissions de l'agence qui se sont penchées sur le sujet. L'objectif était de définir, en concertation avec les officinaux, les critères permettant d'autoriser la mise devant le comptoir des médicaments. «La rencontre a été positive et montre la volonté de l'AFSSAPS de consulter la profession et de réussir ce dossier», estime Gilles Bonnefond, secrétaire général de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO).

Une liste de 200 présentations. Le mystère plane encore sur la teneur des débats. Mais on sait déjà que la liste en préparation devrait comprendre des traitements bénins, tels ceux soignant les diarrhées aiguës, les rhumes, les bronchites non compliquées ou encore les allergies saisonnières ou les petites affections dermatologiques, et que quelque 200 présentations pourraient y figurer. Ce ne pourrait être qu'un début. Jean Parrot, président du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens, estime en effet que cette liste pourrait s'enrichir progressivement.

Quoi qu'il en soit, rien n'est encore définitivement tranché. Par exemple, des produits vignettés pourront-ils faire partie de cette liste ? La question fait encore débat. En fait, c'est la réunion prévue mardi prochain au ministère de la Santé qui devrait révéler les principales orientations du projet de libre accès.

A l'issue de cette réunion, «nous en connaîtrons les grandes lignes», estime ainsi Claude Japhet, président de l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF). Au programme du rendez-vous ministériel, l'organisation dans l'officine de l'espace dédié, la modification du code de déontologie pour permettre le passage devant le comptoir de médicaments et la liste des spécialités qu'il sera possible de placer en libre accès. Il sera également question de l'aspect économique de la proposition gouvernementale, et notamment des prix des spécialités concernées.


  Profil  
Bixente64
5758       
 Modérateur

Bixente64
  Posté : 10-01-2008 12:58

(J'ai supprimé le bégaiement...)
Bixente

  Profil  
Manager
17265       
 Administrateur

Manager
  Posté : 10-01-2008 13:20

Moi je vous le garantis, vous mettez l'OTC devant et vous êtes morts.

  Profil  
ElGringo
2331       

ElGringo
  Posté : 10-01-2008 19:26

Selon Manager la fin serait plus proche que je ne le pensais ...
Ce qui laisse à réflechir !!!
Interessant ...

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 10-01-2008 19:54

Moi, je vous le garantis : je ne mets rien devant mon comptoir. Que de la para ou des merdouilles type "minceur". point.

Poussin

"Pour se faire des ennemis, il n'est pas nécessaire de déclencher la guerre, il suffit de dire ce que l'on pense"
Martin Luther King

  Profil  
Manager
17265       
 Administrateur

Manager
  Posté : 10-01-2008 20:42

C'est quand même simple on cherche à banaliser le médicament en le mettant en libre service.
Quand le médicament sera banal, vous serez en trop, ça ne dérangera ni les labos, ni certains politiques amis du grand capital.
Pour une fois soyez visionnaires, il faut que je vous fasse la liste des produits qui sont déjà partis dans la grande distribution? Les couches, les laits infantiles, les pansements, la para, les dentifrices.....
Votre diplôme a juste servi à valoriser des produits d'hygiène et de santé.

Cherchez vos ennemis.

  Profil  
SANDYone
347      

SANDYone
  Posté : 10-01-2008 22:19

Merci Poussin! Bonne résolution !

D'ailleurs notre chère ministre a bien indiqué que le pharmacien était maitre chez lui . Cela pourrait , devrait etre un mot d'ordre pour la Fédération , l'UNPF ; l' APR , le CGPO (groupements) !

Mais combien tiendront; combien le feront ? Ils sfit de quelques uns ; "modernes" ; pour casser le systteme !
Ce qui me choque c'est le manque absolu de concertation ; la contradiction absolue avec le pharmacien de base , !
C'est vrai dans l'absolu; une bonne pub TV (pas sur France Télévision! ); un beau présentoir et les ventes s'envolent : au bénéfice du pharmacien ET de l'industrie .
Pour avoir travaillé dans des officines ou la demande de conseil est trés forte , notre conseil est trés souvent bienvenu . Mais il est exact que" derrière le comptoir" ou" dans le tiroir " : c'est un obstacle à la consommation, un frein pour les industriels , ce sont eux les plus demandeur du passage "devant" , ceci est mon opinion .
Mais ou est le travail du pharmacien ? M E Leclerc et autres auront beau jeu de mettre en avant le manque de conseil , la vente directe à la caisse enregistreuse : et de passer à l'étape suivante : les GMS , bien sur ceux qui auront les moyens de se payer un pharmacien , comme pour la para , sauf que la para cela n'a rien à voir avec le médicament ! c'est de la crème à museau( sans être péjoratif : des cosmétiques tout simplement) et des daubes minceurs ; etc ... A ce propos notre ministère devrait se préoccuper de la composition , règlementation , distribution des complément alimentaires !Plutôt que de casser la distribution du médicament , un grand ménage serait plus que salutaire pour ces C E.

Sue ceci , bonne nuit ! Une pharmacienne toujours à la recherche de la bonne 'officine à acheter !


Sandy one !

  Profil  
conception
98    

conception
  Posté : 11-01-2008 19:52

L'OTC en libre accès est trop dangereux. Aujourd'hui quelqu'un vient me chercher du nurofen et comme je questionne pour savoir pour qui, pourquoi,...
J'apprends que c'est pour une personne qui a mal à latête or il est sujet aux brûlures d'estomac et en plus il est actuellement à l'hôpital après une opération d'un décollement de rétine!!!! J'ai refusé cette vente et rien donné d'autre car il est à l'hôpital.
Est ce que Mr Edouard Leclerc accepterait cela ?

De plus j'apprends qu'il récupère le MAD en Bretagne. Alors je me dis ok mais il n'aura pas les facturations sécu, il faudra veiller aux prix de l'incontinence, des bassins,... ET NON, la facturation, il l'a AUSSI!

Dans quel pays sommes-nous?
On va perdre l'OTC, le MAD, il reste quoi : le 2.1% il l'aura bientôt!!!

  Profil  
carinedusud
236     

carinedusud
  Posté : 11-01-2008 22:00


Ben voilà ,idem pour moi aujourd'hui : une cliente qui à la gale vient chercher du spregal puis ma foi je me dis mais elle est asthmatique ma cliente! !Donc déjà heureusement que l'on connait nos clients et aussi nos produits car on ne peut pas l'utiliser chez la personne asthmatique ! Alors cher Edouard ! laissez nous faire votre métier et occupez vous de bien faire le vôtre ! Na !

carine du sud

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 87
Membre(s) : 2
Total :89