Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » L'installation » » Projet installation en pharmacie rurale
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurProjet installation en pharmacie rurale
Phisere
8  

Phisere
  Posté : 20-03-2021 15:25

Bonjour tout le monde,

Petit topo sur ma situation :
je suis pharmacie assistant dans une pharmacie rurale (pas ZRR, 1500 habitants + villages autour, quelques commerces, une maison médicale avec 2 médecins, un EHPAD).
Le vendeur actuel / titulaire m'a proposé de racheter sa pharmacie. Je serais intéressé car je m'y sens bien, le lieu d'habitation est mitoyen à la pharmacie etc.

J'ai donc pris contact avec un expert comptable et un notaire spécialisé dans les transactions officinales. De mon côté j'essaie de bien comprendre tous les rouages de l'entreprise dans laquelle je travaille.
Petite précision : le titulaire actuel n'est pas porté sur les chiffres, la gestion etc. Tant que ça roule, tout va.

Mais car il y a un mais, je ne suis pas prêt à foncer dans le mur et à écouter uniquement mes émotions, surtout que mon apport est très très très faible.
Et c'est là que commence, les problèmes. Le titulaire n'est pas fixé sur le prix de vente. Il a une idée en tête mais ce n'est pas clair dans sa façon d'en parler.
Le CA TTC annuel est aux alentours de 1 700 000 €. C'est beaucoup pour une petite pharmacie mais ça s'explique par la part de médicaments cher.
Et c'est là que je sollicite vos connaissances. Après avoir lu pas mal de threads sur ce forum, je comprends que les médicaments chers sont les médicaments > 150€. C'est ça ?
On doit donc les retrancher du CA, après ce "nouveau" CA obtenu c'est une base de discussion (70-80% du CA pour le prix de vente je crois savoir).
Bien sur mon comptable va commencer à étudier tout ça (EBE etc).

Mais comme mon titulaire actuel ne semble pas avoir conscience de cette part de médicaments chers, j'ai l'impression qu'il rêve un peu sur le prix de vente.
Concrêtement :
CA TTC : 1 700 000€
CA médicaments > 1500 € (oui je savais pas trop, j'ai regardé > 1500€ et non 150€) : 500 000€ (oui oui ...)
Prix de vente souhaité par le vendeur : 1 100 000€ environ.

Pour moi, la base serait de partir sur un CA de 1 200 000€ pour obtenir un prix de vente 900 000€ en gros. Et encore c'est à la louche car à vue de nez, mon comptable table sur maxi 800 000€. Si je prends le CA TTC des médicaments > 150€ on arrive à presque 700 000€.

Est-ce que mon raisonnement est bon ? Sachant que tous ces chiffres je les ai extraits moi-même du LGO (le titulaire ne sait pas comment faire). J'ai donc peut-être fait une erreur.

Merci pour votre aide.

  Profil  
123Comptable
19   

123Comptable
  Posté : 20-03-2021 19:13

Bonjour,

Vous prenez mal le problème, on valorise de moins en moins en fonction du CA mais en fonction de l'EBE => expression du cash généré. Votre expert comptable a dû vous faire un prévisionnel de trésorerie.
Cela doit vous permettre de négocier.

  Profil  
Phisere
8  

Phisere
  Posté : 20-03-2021 20:16

Merci pour votre réponse.

Le prévisionnel est en cours. Les derniers EBE oscillaient entre 65 et 70 000€.

Mais juste pour information, un médicament cher, d'un point de vue comptable, c'est >150€ ou >1930€ ? Ou autre montant...?

  Profil  
corto61
614      

corto61
  Posté : 20-03-2021 21:00

Très bien pour l EBE .
Est ce l EBE retraité de la rémunération de gérance (si société) et des charges patronales ?
Auquel cas ,sur un EBE retraité,on compte une valorisation du fonds à 6 fois l EBE retraité.

  Profil  
Guillaume86
1556       

Guillaume86
  Posté : 21-03-2021 07:46

Le problème c’est de faire accepter ça au vendeur qui veut parler en % du CA parce que ça l’arrange plus de vendre un million d’€ que 600k€...
Ça n’arrange jamais les vieux titulaires de baisser leur culotte!

  Profil  
wawa
34    

wawa
  Posté : 21-03-2021 07:49

C'est bien l'EBE retraité de la remunération du titulaire que doit se faire l'estimation.

si fond de commerce ou EURL IR = EBE.
si EURL IS = EBE + remun titulaire.


cette donnée "prend en compte" les médic chers

tu multiplie *6, tu minore ou majore au doigt mouillé.
!!!! attention à l'age du capitaine!!! (medecin proche de la retraite?)
le fait qu'il y en ait deux est rassurant
attentiona part chiffre en maison de retraite et/ou ehpad.


autre détail rachete tu un fond de commerce/eurl à l4IR ou SELEURL IS ou PIRE EURL IS ? les frais de mutation et les montage pour déductibilité des interet d'empreunt divergent, encore que vu les taux d'interet, cette données n'est peut etre plus autant pertinente.

Attention cette situation est souvent source de tension entre un titulaire qui n'a pas integre la baisse du prix des fond et un jeune assistant qui ne doit pas être naif

il existe aussi la possibilité d'un "credit vendeur" si çà ne passe pas au niveau bancaire.
les credit "in fine" de la CAVP peut etre un moyen d'avoir un apport. mais ce ne doit pas être une excuse pour acheter trop cher



  Profil  
Phisere
8  

Phisere
  Posté : 21-03-2021 10:49

Merci pour toutes ces réponses.

Pour y répondre :
Actuellement l'officine est en SARL à l'IS, l'EBE que je donnais quelques posts au-dessus sont les EBE "bruts" extrait du compte de résultat. Donc non retraité si j'ai bien compris.J'ai trouvé dans les documents "rémunération dirigeante" environ 70 000€.

Pour les médecins, je ne m'inquiète pas trop (un jeune, un ancien mais qui restera encore un peu et un projet d'agrandissement de maison médicale avec un généraliste en plus + vacation de spécialistes etc.).

  Profil  
tnttnt
1008       

tnttnt
  Posté : 21-03-2021 13:15

Donc EBE retraité sans la rémunération du titulaire = 140k€
140*6 = 840 k€.
Après le coefficient de 6 varie selon le CA et la situation géographique de la pharmacie.
L'estimation de 800 k€ de ton comptable paraît tout à fait cohérente

  Profil  
cookysprinter
746      

cookysprinter
  Posté : 21-03-2021 15:07

oui mais faut être réaliste malheureusement le cédant ne la vendra jamais à ce prix là....

  Profil  E-mail  
Zedoum
66    

Zedoum
  Posté : 21-03-2021 15:55

En effet bon courage pour lui faire entendre raison....
A voir avec ton comptable mais je pense que le prix max est de 900k€. Si ça passe pour le prévisionnel et que tu es très motivé par l'affaire, je pense que le vendeur pourrait accepter cette offre.

  Profil  
Mimile
16   

Mimile
  Posté : 22-03-2021 09:42

Moi, je ne serai pas aussi catégorique sans voir tous les chiffres : ventilation du CA par taux de TVA, taux de marge, taux de VA ...
Il y a certainement des choses à améliorer sur l'offre produit, les achats, les partenariats, la productivité. C'est bien d'acheter quelque chose qui ne soit pas déjà optimisé à 100%.
... et c'est près de chez toi, tu connais l'équipe, tu connais la pharmacie, ça a un prix aussi.
Bon courage

  Profil  
Sublimo
117     

Sublimo
  Posté : 22-03-2021 11:56

Citation : tnttnt 

Donc EBE retraité sans la rémunération du titulaire = 140k€
140*6 = 840 k€.
Après le coefficient de 6 varie selon le CA et la situation géographique de la pharmacie.
L'estimation de 800 k€ de ton comptable paraît tout à fait cohérente 


70 K ça sent la rému non chargée. 140 K ça fait un EBE de 8%. C'est quand même très très bas même avec un gros taux de produit cher.

Après ça dépend du secteur ect.

  Profil  
tnttnt
1008       

tnttnt
  Posté : 22-03-2021 12:35

Ca peut aussi être la rému chargée ; ça dépend s'il se rémunère en salaire ou en dividendes.
Mais si le comptable est parti sur 800k€, je pencherais plutôt pour la rémunération chargée ?

  Profil  
Phisere
8  

Phisere
  Posté : 22-03-2021 14:14

Merci pour toutes ces informations.

Il y a un potentiel c'est sûr car la pharmacie n'est pas optimisée d'un point de vue gestion. Mais à part une explosion démographique, on va pas révolutionner les chiffres.
Le comptable m'en dira plus vu qu'il a maintenant tous les documents nécessaires.

Pour l'EBE je pense comprendre qu'il n'est pas chargé mais j'en saurais plus bientôt.

J'ai beau être motivé, je ne suis pas fou au point de vivre d'amour et d'eau fraîche (ou d'alprazolam et de fluoxetine).

Message édité par : Phisere / 22-03-2021 20:26


  Profil  
wawa
34    

wawa
  Posté : 23-03-2021 06:47

Autre élément de retraitement de l'EBE : ton propre salaire chargé.

Le titulaire travaille il vraiment et devras tu embaucher quelqu'un?

Attention toutefois a ne pas sous-estimer l'administratif. en tant qu'assistant, on peut avoir l'impression que le titulaire passe son temps a se "b.... les c....... " dans son bureau.

Quand on passe de l'autre coté du bureau, on se rend compte que la réalité est un peu plus ..... nuancée, voire opposée. Et que l'administratif pendant la pause de midi avec son sandwich devant l'ordi ou le soir , parce que tu as besoin d'être au comptoir pendant l'ouverture, çà va un temps, mais toute une vie, c'est long.

Ne pas trop présumer de ses forces : c'est un marathon, pas un sprint.
prevoir les vancances (et son coût) dans le previ.

penser aussi à l'équilibre familial, trop travailler se paye aussi à ce niveau




  Profil  
Phisere
8  

Phisere
  Posté : 23-03-2021 08:59

Le titulaire travaille vraiment mais j'ai été embauché à la base par confort. La masse salariale est énorme actuellement. On est par moment en sur effectif (encore plus flagrant depuis la crise sanitaire). Le seul moment où ça pourrait poser problème c'est pendant les vacances où ça pourrait être tendu si je reprenais la pharmacie (car je ne souhaite pas embauché dans un premier temps).

Je pense avoir bien conscience de la charge de travail, le titulaire actuel me laisse toute latitude dans la paperasse, ne cache rien et partage sans problème. C'est quelqu'un de bien sur le plan humain. C'est ce qui m'a fait rester dans cette pharmacie. Travailler ne me fait pas peur et si je voulais rester à 35 heures je resterais adjoint.

Point important, l'habitation est collée à la pharmacie. Exit les temps de trajet. Bon après ily aussi des inconvénients mais le confort de vie y gagne largement selon ma façon de voirles choses.

  Profil  
Capitainepharm
14   

Capitainepharm
  Posté : 23-03-2021 12:51

Au vu du CA, si tu es le seul adjoint à l’heure actuelle, tu seras légalement obligé d’embaucher un adjoint.
Cela dit, cela n’impactera pas, a priori, l’EBE tel qu’il est aujourd’hui.

  Profil  
Phisere
8  

Phisere
  Posté : 23-03-2021 13:21

Il y a un autre adjoint mais à temps partiel (80%).

D'ailleurs il me semblait avoir vu passer un truc où un syndicat avait demandé que soit exclut les médicaments chers du CA pour le calcul du nombre de pharmaciens adjoint. Quelqu'un en sait plus ?

  Profil  
tnttnt
1008       

tnttnt
  Posté : 23-03-2021 13:31

Oui le sujet est évoqué régulièrement. Mais j'avais plutôt en tête l'exclusion de la para-pharmacie dernièrement. De toute manière, rien de concret.

  Profil  
Capitainepharm
14   

Capitainepharm
  Posté : 23-03-2021 14:27

Concernant le calcul sans les médicaments chers, je ne pense pas que ce soit d’actualité.
Par contre, la présence d’un adjoint à 80%, selon moi, ça change un peu les perspectives.
En effet, si tu ne dois pas embaucher un adjoint à temps plein pour remplacer ton poste actuel, tu augmente virtuellement l’EBE actuel de manière importante. C’est loin d’être négligeable pour le prévisionnel. A ce compte là, indépendamment du poids des produits chers et de l’affaiblissement de la marge que cela engendre, le prix ne paraît pas forcément délirant. A voir avec le montant précis de l’EBE retraité.

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 102
Membre(s) : 0
Total :102
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !

30,00 € TTC