Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » L'installation » » AVIS PHARMA
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurAVIS PHARMA
DOLILI
22   

DOLILI
  Posté : 26-12-2020 18:20

Bonjour à tous !
Je vous suis régulièrement avec plaisir. Je suis même devenu fan de certains d'entre vous (dont je tairais le nom..) et de leurs analyses que je trouve très pertinentes tant elles sentent le vécu (j'ai bien dit le vécu et pas autre chose..je vois déjà les jeux de mots de certains esprits un peu mal placés..hehe..).
Bref trêve de plaisanterie ça fait un moment que je cherche une pharma où ma tendre et moi pourrions passer des jours heureux à traquer le doliprane et autres espèces convoitées.
Cela fait un moment que je cherche par moi même car je ne voulais pas passer par nos amis du milieu les transacs.
Mais force est de constater, vu l'enthousiasme plus que mesuré dont a pu faire preuve mon EC jusqu'à présent devant le fruit de ma chasse, je me résigne à passer par une agence.
Voila. Donc comme attendu on me présente l'affaire du siècle sur un plateau (bien entendu il y a "énormément" de monde sur le coup). Je plante le décor : pharmacie côtière, zone très touristique. environ 5K Habitants à l'année et x 20 l'été.
8 médecins et deux spé sur la zone.

La pharma :

dernier bilan :
CA 1M07
Marge commerciale :221 K
Marge brute globale :345K
EBE : 75 K
Resultat Net : 68K

Adjoint n° 1 = 2j/semaine coeff 550
Adjoint n°2 = 3 j/semaine coeff 500

1 prep 28 h semaine coeff 260
1 prep 21 h coeff 260

avec bien entendu heures supp pour tout le monde en période estivale

Le vendeur en veut 900K
Nous avons un apport de 100K.
Mon cher transac (vraiment adorable ce p'tit gars) me dit qu'une offre à 850 K pourrait être acceptée.

Le comptable me dit que ça passe mais qu'il vaudrait mieux dégraisser le mammouth car trop de diplômes sur la bête..
Bien entendu mon cher tansac m'explique que c'est à moi de me taper le sale boulot puisque que comme nous arrivons à deux diplômes nous avons motif tout trouvé pour licencier un adjoint (de préférence celui qui fait le plus d'heures..)

850 K€ pour ça je trouve que ça fait cher...
C'est avec plaisir que je lirais vos avis mes chers confrères.







  Profil  
Guillaume86
1508       

Guillaume86
  Posté : 26-12-2020 20:40

Merci tout d’abord pour cette présentation quasi romancée de Pharmechange. Ça fait rêver.
Une pharmacie autour d’un M€ se négocie beaucoup plus bas qu’une de deux.
Du coup c’est trop cher pour moi aussi.
Moi je licencierais l’employé à coeff 550.
En multiples d’Ebe, moi je proposerais 600k pour palier aux coûts de licenciement.
Sinon une ville côtière c’est génial pour le confort de vie.
Mais avec le Covid, est ce que les touristes reviendront d’ici un an ou deux?
Quel pourcentage de baisse cela occasionnerait sur le CA?

  Profil  
Ledude
350      

Ledude
  Posté : 26-12-2020 23:49

Sans trop en savoir plus mais étant passé par ce format de pharmacie, je trouve la masse salariale trop élevée, . Si vous êtes 2 titu, je préconiserai d’acheter un robot et de te séparer des 2 pharmaciens, et d’une prep. 3 personnes ça suffit pour 1 Mn. Large.

Le tarif a l’air un peu cher mais si tu calcules l’eber après le dégraissage, pas sûr que ce soit si déconnant que ça.

Combien coûterait de licencier l’équipe, et quel impact cela risque d’avoir sur le business par rapport au relationnel clients ? Ce sont 2 questions importantes.

  Profil  
Zedoum
52    

Zedoum
  Posté : 27-12-2020 11:00

Je trouve ça un peu extrême de licencier 3 des 4 employés en arrivant...
Pourquoi ne pas garder une pharmacienne (pour les vacances si vous êtes en couple) et une préparatrice?
C'est surement faisable à 3 mais beaucoup plus confortable à 4 et permet d'envisager sereinement une croissance.
D'ailleurs quelle est le potentiel de cette pharmacie?


  Profil  
DOLILI
22   

DOLILI
  Posté : 27-12-2020 11:17

Merci pour vos réponses.
_On est donc bien d’accord qu’une reprise de ce type de pharma à la masse salariale trop élevée ne peut donc se concevoir sans « pot de départ ».
_La se bousculent beaucoup de questions dans ma petite tête. Je suis désolé, je vous mets tout dans le désordre :

Quels sont les risques ? Un licenciement peut il être annulé par les prud’hommes (Dans ce cas la personne salariée est elle tenue de reverser sa prime de licenciement à son employeur ?). A-t-on obligation de réintégrer la personne ?
_Un licenciement peut-il être qualifié d’abusif si au nouveau économique ça passe tout juste sans licencier (mais que ça entame toute la rentabilité de l’affaire ..)?

Les adjoints ont 6 et 3 ans d’ancienneté. Combien ça va me couter (A réintégrer dans la négo sur le prix de vente).__Les adjoint n’habitent pas sur place contrairement aux preps… Donc les licencier (préps) ne serait il pas un peu suicidaire ? De plus il faut quand même du monde pour faire tourner la boutique pendant l’été.._Je pensais peut être garder un adjoint pour le confort (j’ai encore des enfants assez jeunes)__Pour ce qui est de la baisse de fréquentation covid j’ai plutôt le sentiment que ça a eu l’effet inverse cette année (+100 K€ de CA / beaucoup de destination à l’internationale n’étaient pas possibles donc les gens se son peut être rabattus un peu plus sur la France..)._Après c’est vrai que sur la fréquentation à l’année ça a du avoir un impact négatif avec la limitation des déplacements hors région.._Pas facile de savoir…Mais ça c’est un peu le cas de toutes les zones touristiques non ?__L’homme de confiance m’a laissé entendre qu’une offre à 700K a déjà été balayée du revers de main. Lui il pense plus à 850 K (et un peu à sa com de 5%)._Donc 600K (même si j’en rêvais..) je crois que ça risque d’être pris comme une insulte (ça sera pas la première..).__La grosse question qui me taraude est surtout celle du licenciement. Je pense qu’on ne peut y couper mais je suis un bleu en la matière et crains d’en faire une belle d’entrée de jeu._Faut il le faire tout de suite, attendre un peu.._Est ce que le vendeur ne peut vraiment pas s’occuper de cela avant. Bien sur ça peut pas se mettre dans le compromis…

  Profil  
TahitiPharm
23   

TahitiPharm
  Posté : 27-12-2020 15:48

Salut,

Beau projet que de s'installer, c'est une certitude (et à deux en plus, et je parle en connaissance de cause !).

A deux diplômes, quand je regardais des affaires, pour avoir une rentabilité bonne (sans rentrer dans les détails), on table a minima sur une pharmacie qui développe 1.2 a 1.5 M. En dessous, (tout dépends de vos prétentions salariales !) il devient difficile de vivre a deux , sans compter l'activité propre de la pharmacie. (a 1M, si tu as une répartition correcte des taux de tva, tu dois tourner aux alentours des 120 clients jours ...) a deux plus le personnel, tu risques de tourner en rond ... Sauf si tu as des perspectives d'evolutions fortes ?

Pour la question du licenciement, on était exactement dans le même cas de figure que toi : a savoir deux diplômes a nourrir ! Et c'est compliqué, car la plus part (voir la totalité) des affaires qu'on va te proposer sont le fait du départ d'UN titulaire ... Donc vous arrivez de façon surnuméraire.

Au niveau de la loi, les choses sont extrêmement claires : tous les diplômes doivent être conserver en situation de rachat et un licenciement économique (je parle pas de rupture !) sera forcement gagnant si la personne décide de porter cela au prud'homme.

Grosso modo : soit tu baisses le prix de vente, pour que l'affaire soit rentable (et surtout finançable par les banques !) avec tout le personnel, soit tu envisages de te séparer de collaborateurs et cela passe par une rupture conventionnelle ... mais qui dit rupture, dit accord des DEUX partis !

Et je n'aborde pas le point "sentimental" vu par la clientèle de l'officine, du petit jeune qui arrive et vire tout le monde, ça peut être dangereux (je te caricature, ne le prend pas mal, c'est juste une image )

Arriver dans une structure et licencier, toujours très compliqué. "l'affaire du siècle", tu en auras bcp d'autres , si tu sens que ça devient compliqué, ... n’hésites pas a en regarder d'autres !


  Profil  
DOLILI
22   

DOLILI
  Posté : 27-12-2020 21:26

@TahitiPharm

Non je ne le prends pas mal...c'est plutôt mon genre mais je fais des efforts pour rester super sympa..

Ok. Vous avez procédé comment alors ?
Pharmacie qui s'est développée ? Moi vu la configuration le potentiel semble à priori limité.
Rupture conventionnelle ?
Si oui je veux bien des tuyaux pour y venir en douceur...

  Profil  
Sublimo
105     

Sublimo
  Posté : 27-12-2020 22:06

Citation : TahitiPharm 

Salut,

Beau projet que de s'installer, c'est une certitude (et à deux en plus, et je parle en connaissance de cause !).

A deux diplômes, quand je regardais des affaires, pour avoir une rentabilité bonne (sans rentrer dans les détails), on table a minima sur une pharmacie qui développe 1.2 a 1.5 M. En dessous, (tout dépends de vos prétentions salariales !) il devient difficile de vivre a deux , sans compter l'activité propre de la pharmacie. (a 1M, si tu as une répartition correcte des taux de tva, tu dois tourner aux alentours des 120 clients jours ...) a deux plus le personnel, tu risques de tourner en rond ... Sauf si tu as des perspectives d'evolutions fortes ?

Pour la question du licenciement, on était exactement dans le même cas de figure que toi : a savoir deux diplômes a nourrir ! Et c'est compliqué, car la plus part (voir la totalité) des affaires qu'on va te proposer sont le fait du départ d'UN titulaire ... Donc vous arrivez de façon surnuméraire.

Au niveau de la loi, les choses sont extrêmement claires : tous les diplômes doivent être conserver en situation de rachat et un licenciement économique (je parle pas de rupture !) sera forcement gagnant si la personne décide de porter cela au prud'homme.

Grosso modo : soit tu baisses le prix de vente, pour que l'affaire soit rentable (et surtout finançable par les banques !) avec tout le personnel, soit tu envisages de te séparer de collaborateurs et cela passe par une rupture conventionnelle ... mais qui dit rupture, dit accord des DEUX partis !

Et je n'aborde pas le point "sentimental" vu par la clientèle de l'officine, du petit jeune qui arrive et vire tout le monde, ça peut être dangereux (je te caricature, ne le prend pas mal, c'est juste une image )

Arriver dans une structure et licencier, toujours très compliqué. "l'affaire du siècle", tu en auras bcp d'autres , si tu sens que ça devient compliqué, ... n’hésites pas a en regarder d'autres !

 


Je dois avoir un point de vue assez rural mais dans toutes les pharmas que j'ai faites c'était plutôt 70 patients/jour environ 1 millions et 120/140 1.5 limite 2 millions. Je me rappelle même d'une bien bien rural, personnes agées ++ avec 2 prescripteurs tartineurs où on frôlait les 1.5M avec du 80 patients/jour. Après là c'est une zone touristique donc il doit y avoir plein d'achat de babioles à quelques euros.

PAr contre je suis d'accord que 1 M pour deux titulaires sans potentiel de développement on peut s'y sentir à l'étroit assez vite

  Profil  
Guillaume86
1508       

Guillaume86
  Posté : 27-12-2020 22:22

Surtout qu’à deux gérants pour ce CA, l’épanouissement va s’éroder plus rapidement.

  Profil  
Ledude
350      

Ledude
  Posté : 27-12-2020 23:27

Par rapport aux salariés il ne faut pas forcément stresser certains sont intelligents et comprennnent qu’ils doivent partir d’eux même. Tous ne sont pas des procéduriers non plus, et connaissent les réalités de l’entreprise (ok pas trop sur ce forum certes).

C’est peut être la problématique plus globale de la taille de la pharmacie soulevée ici qui est cruciale. Sauf perspectives d’évolution ou horaires hyper tranquilles, votre vie risque d’être dure à 2 sur 1Mn€ effectivement.

La voie de la douceur n’est malheureusement pas toujours la bonne et se montrer inflexible en cas de conflit peut être bénéfique. Le mieux est d’en parler avec un avocat spécialisé qui, depuis que les indemnités sont plafonnés, peut chiffrer précisément le risque. Si tu as dans le lot des casse couilles qui s’accrochent et sont prêts à te pourrir la vie, il ne faut pas hésiter à être un peu brutal je pense, s’ils voient que tu n’as pas peur de la justice et que tu n’es pas un gentil patron mignon avec des scrupules ça calme vachement les ardeurs.

  Profil  
TahitiPharm
23   

TahitiPharm
  Posté : 28-12-2020 09:28

Je me suis peut être un peu enflammé aussi sur 120 clients jour, peut être plus 80 clients ... si c'est le cas, sincèrement a deux ... vous allez trouver le temps quelque fois très très long ...

Si tu as peu de perspectives d’évolution (concurrence bien établie et difficile de capter une nouvelle zone de chalandise, ou transfert pas possible), c'est quelque fois dur quand on commencé a se projeter, mais je serai toi, je passerai a une autre affaire.

Dernier point, tu parles d'un chiffre de 1M/ an, avec un pic estival : ça veut dire que l'hiver, les journées doivent être extrêmement calme, si tu as possibilité de demander une extraction de la fréquentation par mois, cela serait intéressant (d'ailleurs, tu dois le savoir, mais pour moi, la fréquentation reste quasiment le facteur numéro 1 a regarder pour estimer la santé d'une officine, devant le CA qui ne veut quelque fois plus rien dire ...)


  Profil  
TahitiPharm
23   

TahitiPharm
  Posté : 28-12-2020 09:52

Pour nous, on est installé depuis 2014, moi et ma femme.

On a acheté une pharma qui faisait 1.6 M a l’époque, dans une ville moyenne (15000 hab)
Le prévisionnel qu'on avait fait en collaboration avec notre expert comptable, nous assurait une bonne rentabilité sans perspective d’évolution folle (on avait tablé sur 1% d’évolution / an !, on était très prudent)

En dessous de ce chiffre, vu le prix de cession moyen des officine, c’était compliqué d'assurer un salaire convenable dans la durée, sans évolution du chiffre. D’où mon interrogation pour vous deux, mais comme je disais, cela dépend de vos prétentions salariales, du temps que vous souhaitez consacrer a l'entreprise, du cout de la vie dans votre région, ... bref, de pleins de facteurs !)

Après, on avait un apport un peu plus conséquent, aux alentours des 175000 euros.

On a pas eu besoin de recourir a un licenciement ou une rupture, le choix de l'officine devait se faire avec ce critère.

Mais comme le soulignais Ledude, les indemnités prud’homales sont maintenant plafonnées, donc tu peux chiffrer exactement le cout d'un ou deux licenciements ...

Mais cout de licenciement + prix d'achat élevé + chiffre de 1M a deux + perspective d’évolution limitée ... ça commence a faire bcp !




  Profil  
Galienne
679      

Galienne
  Posté : 28-12-2020 20:22

Bonsoir,
J'imagine que c'est pas trop dans vos projets, mais pourquoi pas s'installer seul dans cette officine ( gain de rentabilité, possibilité de garder le personnel....) et que l'autre garde un poste d'adjoint dans le coin, en attendant de voir ?
Car effectivement, 2 titulaires sur ce petit CA, avec peu de perspectives d'évolution selon tes dires, ca risque d'etre juste.

  Profil  
Theriaque2
192     

Theriaque2
  Posté : 28-12-2020 23:03

il y a d'autres pharmas dont le bled ? car 1M de CA pour 5000 hab à l'année c'est très très peu.

Si c'est le cas il voudrait mieux envisager une fusion et ne garder qu'une seule grosse pharma

  Profil  
Ledude
350      

Ledude
  Posté : 29-12-2020 07:23

1 Mn€ a 2 titulaire bien optimisé ça fait 4000€ net mensuel chacun. Pas degueu si vous bossez 35h mais dur si c’est plutôt 60h par semaine. Mais comme souligné, peut être qu’en hiver vous bossez que 20h par semaine et dans ce cas ça vous va peut être.

  Profil  
DOLILI
22   

DOLILI
  Posté : 29-12-2020 13:36

Citation : Theriaque2 

il y a d'autres pharmas dont le bled ? car 1M de CA pour 5000 hab à l'année c'est très très peu.

Si c'est le cas il voudrait mieux envisager une fusion et ne garder qu'une seule grosse pharma 


Ouais on est 6 sur la zone ! Et la pharma que j'envisage fait partie des plus petites..
Mais elle a des avantages en terme de localisation géo.
Dans le coin les transferts et regroupement ça parait compliqué par la typologie des lieux

Par contre à deux la dedans + 4 employés on va se marcher dessus..
Et licenciement à l''air compliqué, ce qui m'embête le plus c'est qu'on ne peut pas, si je comprends bien, résumer ça à un chiffrage sur le prévis.
Ce qui m'embêterait le plus en me lançant la dedans ça serait de ne pas pouvoir licencier pour une raison ou pour une autre (annulation prud'homme, etc) et se retrouver en surnombre.

Faut pas qu'on se projette à deux sur le projet..

  Profil  
Zedoum
52    

Zedoum
  Posté : 29-12-2020 17:04

Une ville de 5000 habitants avec 6 pharmacie c'est du délire.
Est-ce qu'il y a un grand nombre de villages aux alentours sans médecins?
Quelle est la "zone de chalandise"?

  Profil  
pharmacool
219     

pharmacool
  Posté : 30-12-2020 07:22

Citation : Zedoum 

Une ville de 5000 habitants avec 6 pharmacie c'est du délire.
Est-ce qu'il y a un grand nombre de villages aux alentours sans médecins?
Quelle est la "zone de chalandise"? 


+1

avec 6 pharmas pour 5000 hts et un CA aussi faible, tu pourras rapidement trouver un motif pour tes licenciement : "pour cause économique" à moins que le tribunal de commerce prononce une liquidation directe sans plan de continuation

Honnêtement, quand je vois que tu t'intéresses à ce genre de pharma, je pense que tu n'es pas mûre pour être titulaire.
J'espère que la banque (si c'est la mienne) va se couvrir à 100% sur ce genre de dossier

  Profil  
TahitiPharm
23   

TahitiPharm
  Posté : 30-12-2020 09:50

Citation : pharmacool 

Citation : Zedoum 

Une ville de 5000 habitants avec 6 pharmacie c'est du délire.
Est-ce qu'il y a un grand nombre de villages aux alentours sans médecins?
Quelle est la "zone de chalandise"? 


+1

avec 6 pharmas pour 5000 hts et un CA aussi faible, tu pourras rapidement trouver un motif pour tes licenciement : "pour cause économique" à moins que le tribunal de commerce prononce une liquidation directe sans plan de continuation

Honnêtement, quand je vois que tu t'intéresses à ce genre de pharma, je pense que tu n'es pas mûre pour être titulaire.
J'espère que la banque (si c'est la mienne) va se couvrir à 100% sur ce genre de dossier
 


Euh ... y a peut être moyen de dire les choses avec un peu plus de tact non ?

Je pense qu'on est tous passé par un désir d'une primo installation, sans grande expérience et qui nous fait nous projeter rapidement sur la première affaire proposée par un transac ... C'est légitime. Nous, on est la, avec notre expérience, pour tempérer et tenter d'apporter quelques éclaircissements avec les éléments qu'on a à notre connaissance.

Après il faut reconnaitre qu'il vient sur le forum s'exposer a un jugement et des critiques, et ça, c'est déjà une preuve de maturité ...

Il serait d'ailleurs un poil plus mature de lui donner des conseils que de lui rentrer dedans ..

  Profil  
TMP
2352       

TMP
  Posté : 30-12-2020 10:06

en gros tu dois emprunter 800 K€ ?
cela te fait rembourser un peut moins de 80 K€ à la banque
et
tu dois te payer toi on va dire 30 K€ par an / 50 avec les charges ....

il faut donc que l'EBE retraiter soit au minimum de 130 K€
si c'est pas le cas elle est trop cher

ensuite tout le monde ici te diras que d'une part, c'est pas à toi de dégraisser le mammouth (c'est très cher) et que d'autre part c'est PAS du tout populaire ...

" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 74
Membre(s) : 0
Total :74
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !

30,00 € TTC