Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Salaires » » Arrêt et Covid19
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurArrêt et Covid19
milkaa
165     

milkaa
  Posté : 21-03-2020 17:47

Bonjour à tous,
Tout d'abord je vais commencer par remercier tous les professionnels de santé et toutes les personnes qui vivent actuellement le drame en 1 etre ligne ainsi donc que toutes les pharmacies d'officines où je travaille également.

je suis totalement perdue quand à la démarche à suivre vis à vis de ma situation qui d ailleurs me fait culpabiliser mais ce choix n'est pas une décision simple de ma part mais demander par mon employeur ce qui conforte mon doute.

voilà je suis actuellement en congé qui était ma semaine d hiver à poser et j'ai reçue un appel de mon employeur qui après avoir discuté avec son associé m a demandé de ne pas reprendre mon post lundi au vue de ma santé à risque et le covid19.
J ai plusieurs fois par an des antibiotiques, de la cortisone en comprimé et en en spray avec certaines complications qui durent 8 semaines chaque fois juste pour début de rhume. Mes patrons me voyants régulièrement mal mais sans m'arrêter s'inquiète de ce qui ferais donc le virus sur moi au vue de mon état déjà pour simple rhume. Je suis d'ailleurs depuis de nombreuses années sous singulair...
J'en viens à ma question désolé pour la longueur mais je voulais vous mettre dans le contexte.
Je suis considéré comme personne à risque confirmé par mon médecin.
Mon employeur me demande donc de faire un arrêt
D'abord on me dit d aller sur le site Améli ce qui devait être simple mais je découvre que Améli pour personne à risque c'est uniquement si on est en ALD ce qui n est pas mon cas.
Mais je fais bien partie des cas à risque à qui on demande de rester confiné et droit à l'arrêt.
Ce que je ne comprend pas c est que si je fais un arrêt médecin je vais me prendre 3 jours de carrences alors que de base on vous dit haut et fort que pas de carrence pour le dispositif d arrêt au personnes gardant leur enfants de moins de 16 ans et aux personnes à risque.
Comment etre inséminée correctement sans carrence ?
Avez vous eu ce cas dans votre entreprise ?

Autre question, est il possible en tant que Preparatrice d'avoir sinon un maintiens de salaire avec la subrogation ? Pour simplifier la situation

Sachez que j'ai tel a l ARS et que eux même me disent de déclarer sur Améli alors que je ne suis pas en ALD
Alors je ne sais pas qui peux m aider car mon employeur ne me dis pas comment faire avec la tete dans le guidon avec le covid19 et je ne veux pas la stresser plus....
Merci pour votre aide

préparatrice 41 ans

  Profil  
milkaa
165     

milkaa
  Posté : 21-03-2020 18:04

À oui autre question
En arrêt maladie c'est 50% du brut pour la secu et ensuite un complément avec Klesia
Mais que signifie cette phrase que j'ai vue en encadrer sur les arrêts de travail
" A savoir, l'employeur est tenu de verser un complément de salaire pendant une durée déterminée, après un délais de carence de 7jours. La période varie en fonction de l'ancienneté du salarié au sein de l'entreprise et de sa durée d'incapacité. "

préparatrice 41 ans

  Profil  
Dinosorus5CH
1364       

Dinosorus5CH
  Posté : 21-03-2020 19:47

Compliqué ton cas !
Lorsque j'ai entendu parlé des facteurs de risques je me suis posé la question pour une de mes préparatrices... En Ald HTA Cholesterol...
Elle souhaite être sur le pont ! Quid de ma responsabilité dans ce cas ?

  Profil  
Manager
17090       
 Administrateur

Manager
  Posté : 22-03-2020 09:11

Bonjour,

Tu devrais peut être demander à ton médecin traitant ce qu'il en pense.

Il sera toujours temps de discuter de ton indemnisation avec ton employeur et de la prise en charge des jours de carence.

La SS indemnise sur la base de 50% et Klesia plus ou moins le reste. Les deux après 3 jours de carence effectivement, mais l'employeur peut t'indemniser mieux s'il le souhaite.

La responsabilité des employeurs c'est de mettre en place les mesures barrières pour protéger leurs salariés. Penser à les consigner dans la DUER. Si tu veux être tranquille avec une salariée souhaitant travailler malgré les recommandations de confinement, demande lui une décharge.

  Profil  
milkaa
165     

milkaa
  Posté : 22-03-2020 14:04

Bonjour,
Merci Manager pour ta réponse.
c est mon employeur lui même qui m'a demander de ne pas revenir et quand au médecin et bien il m a confirmé que je devais rester en confimenent au vue de mes soucis de santé.
mais les pénalités financières sont injustes alors que je suis malade mais pas en ALD donc je ne suis pas prise en charge comme les gens non malade qui garde les enfants.... J'ai du mal à comprendre cette disparité
Je préférerais ne pas vivre tous mes soucis de santé et etre au côté de mon équipe et d ailleurs j'éprouve beaucoup de culpabilité car les pharmacies en bavent.....

préparatrice 41 ans

  Profil  
Ledude
254     

Ledude
  Posté : 22-03-2020 21:58

Les pharma en bavent, l’ars en bave, mais ta préoccupation concerne tes 3j de carence. Soit cohérente : si tu plains tes collègues, à la fin de cette histoire : tapes toi 3j en heures supp pour les décharger. Tu récupéreras tes sous, ce sera sympa pour tes collègues et tu arrêteras de solliciter la communauté (les arrêts maladie, l’ars) comme une assistée niveau compétition. Faut dire les choses de temps en temps, moi ça me rend dingue ton message car si tu y réfléchis, la solution est toute trouvée pour que tu retrouves tes sous de manière juste pour tes collègues et la communauté. La culture de l’assistanat y a quand même des limites à un moment.

  Profil  
milkaa
165     

milkaa
  Posté : 22-03-2020 22:43

C'est toujours facile de tiré des conclusions et de juger ma demande sans connaître ma situation personnelle. Je travaille depuis des années avec de gros soucis de santé sans jamais prendre d'arrêt avec parfois 3 spécialistes dans la même semaine sans même manquer mon travail. J'ai déjà été emmené par les pompiers de mon lieu de travail avec des complications et arrêt que je n'envoyais pas et je revenais les jours suivants. Et mes patrons m ont vue dans cet état sans jamais les lâcher et c'est pourquoi a ce jour c'est ma titulaire elle même qui m'a demander de ne pas venir travailler et non moi qui me retire. Et c'est un choix judicieux vue que je suis en début de crise depuis 15 jours.....
Alors il est évident que je soulagerais les collègues
Mais juger sans connaître mon état santé et aussi comment je vis n'est pas fort sympathique.
Si je ne m arrête jamais même en sortie d'hôpital c'est parce que je n en ais pas les moyens financiers.
Je pense que je n ais pas à me justifier mais je le fais et je sais que les personnes sans empathie prendrons encore plus plaisir à me descendre
Mais si vous saviez tout ce que j'ai vécu et bien sans doute que vous vous sentiriez bien bête de m'attaquer.

On a des droits que je n'utilise jamais et que j'ignore alors je pense qu après 26 ans de carrière et bien je ne fais de mal à personne en demandant quels sont les miens et me retrouver ennuyer de ne pas avoir mon salaire.
Mais en aucun je ne pense pas à toutes les personnes qui travaillent dure et jusque là j'étais également sur le pont et je pense également à tous les malades.

Alors si on pouvais juste revenir sur le sujet par solidarité plutôt que ce juger, ça me ferait bien plus plaisir que mes 3 jours.

Bon courage à tous

préparatrice 41 ans

  Profil  
Ledude
254     

Ledude
  Posté : 22-03-2020 22:47

Et donc tu penses quoi de ma solution ?

  Profil  
milkaa
165     

milkaa
  Posté : 23-03-2020 00:48

Réponse en MP

préparatrice 41 ans

  Profil  
Guillaume86
1230       

Guillaume86
  Posté : 23-03-2020 07:21

Citation : milkaa 

Comment etre inséminée correctement sans carrence ?

Autre question, est il possible en tant que Preparatrice d'avoir sinon un maintiens de salaire avec la subrogation ? Pour simplifier la situation



Sans avoir d’ALD je pense que ce n’est pas possible. Il y a un cadre légal et ce n’est pas à la collectivité de régler pour les exceptions.

Non. Le maintien de salaire est conventionnellement réservé aux cadres et si l’employeur fait cette exception, là encore bon courage à la prochaine épidémie pour refuser le maintien.
Nous avons déjà la chance en France de protéger les gens fragiles et de les payer à rester chez eux. Il faut se responsabiliser et imaginer que dans dans beaucoup d’autres pays, la carence aurait été bien supérieure au montant de 3j dans le cas présent.

  Profil  
Manager
17090       
 Administrateur

Manager
  Posté : 23-03-2020 09:10

Oh là, Ledude et Guillaume, on se détend!

Mikaa pose une question, ce n'est ni la peine de l'agresser, ni nécessaire de porter un jugement définitif.

Elle a bien le droit de trouver sa situation injuste.

Répondez avec votre raison, pas à avec votre aigreur.

  Profil  
Manager
17090       
 Administrateur

Manager
  Posté : 23-03-2020 09:23

Mikaa, c'est quoi la question à laquelle je n'ai pas répondu?

Si c'est les 7 jours je ne sais pas d'où ça sort. En officine on est indemnisé à partir du 4ème jour calendaire. La CCN ne prévoit le maintien de salaire que pour les cadres effectivement.

Ton employeur prend ta santé en compte, il est dans son rôle.

Tu dois voir ça comme un avantage plutôt que comme un inconvénient.

Pour cette carence de 3 jours, si elle existe, je comprends bien que financièrement cela puisse être un problème pour toi. Il sera toujours temps d'en discuter plus tard avec lui.

Par ailleurs, il y a de nouvelles mesures tous les jours. Peut être devrais tu contacter ta CPAM :

==> https://www.ameli.fr/haute-savoie/assure/actualites/covid-19-extension-du-teleservice-declareamelifr-certaines-personnes-risque-eleve

  Profil  
myriame
81    

myriame
  Posté : 23-03-2020 21:40

Bonsoir,je trouve inadmissible de répondre aussi agressivement à Mikaa.
Certes ce n'est que 3 jours de carence pour certains mais pour d'autres ça peut être beaucoup.
Alors qu'aujourd'hui nous sommes tous attristés par cette triste situation du coronavirus,inutile de rajouter de l'agressivité mais essayons plutôt de s'entraider.

  Profil  
Ledude
254     

Ledude
  Posté : 23-03-2020 21:56

Le ton était un peu agressif, et j’en suis désolé. Sur le fonds, je maintiens car être en arrêt, indemnisé par la communauté « par précaution », et demander à en plus bénéficier de 100% de prise en charge me semble exagéré. Les préparateurs sont rares et les heures supp faciles à trouver, d’où ma suggestion, certes formulée de manière inappropriée, mais qui s’impose d’elle-même.

Tout le monde a ses histoires, moi je trouve ça abusé c’est un avis personnel. En tout cas, on voit que le système éducatif d’ultra gauche a laissé des traces bien ancrées chez certain ;) - petite taquinerie gratuite. Sérieusement quand est ce qu’on dit aux gens de se prendre un peu en main et que ce n’est pas à l’état de tout régler ? Ou est le soucis après avoir globalement pris des vacances au frais de la princesse de bosser en heures supp ? Personne ne trouve ça évident qu’il est plus juste qu’elle rattrape ses heures ensuite plutôt que de se les faire payer par la communauté ?? C’est facile de jouer à la personne ouverte et généreuse, ça ne coûte pas cher et ça donne bonne conscience.

  Profil  
Manager
17090       
 Administrateur

Manager
  Posté : 24-03-2020 16:34

On ne va pas polémiquer des heures, on a autre chose à faire.

Mais on parle là, d'un salarié fragile. L'employeur le sait puisqu'il lui demande de rester chez elle. Le médecin est d'accord, il ne s'agit pas de vacances aux frais de la société mais d'un arrêt de travail. Et pas d'un arrêt de travail pour maladie, mais d'un arrêt de travail pour inaptitude au poste temporairement du fait de la pandémie.

Donc on ne parle pas d'ultra-gauche, de profiteurs, etc mais d'un cas particulier. Et il semble que la sécu ait prévu le cas.

"Les personnes souffrant de l’une des pathologies listées dans l’avis du HCSP mais ne bénéficiant pas d’une prise en charge en ALD par l’Assurance Maladie sont invitées à contacter leur médecin traitant ou à défaut un médecin de ville pour évaluer si leur état de santé justifie que ce dernier leur délivre un arrêt de travail.

Sur la base de cet arrêt de travail, le salarié est indemnisé dès le 1er jour d’arrêt dans les mêmes conditions que pour un arrêt maladie par l’Assurance Maladie et perçoit, le cas échéant, un complément de l'employeur."

Je ne connais pas la pathologie dont souffre Mikaa, vous non plus alors...

  Profil  
TMP
2199       

TMP
  Posté : 24-03-2020 19:32

j'ai une employée fragile
je lui ai demandé de rester à la maison




" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
Guillaume86
1230       

Guillaume86
  Posté : 24-03-2020 19:46

La question était plutôt est ce qu’il y a possibilité de faire sauter la carence si pas d’Ald?

  Profil  
Manager
17090       
 Administrateur

Manager
  Posté : 25-03-2020 08:31

Oui, et alors? C'est possible en fonction des pathologies.

  Profil  
Ledude
254     

Ledude
  Posté : 25-03-2020 21:20

Personne n’aura commenté ma suggestion de faire des heures supp je suis déçu... Cette solution est pourtant très bénéfique pour tout le monde, équitable, sympa pour l’équipe et ne coûte rien à la société. Mais bon...

Encore désolé du ton agressif que je reconnais inapproprié mais j’ai toujours eu du mal avec les gens qui chouinent. Voilà j’espère n’avoir choqué personne outre mesure.

  Profil  
Manager
17090       
 Administrateur

Manager
  Posté : 26-03-2020 08:02

Je ne dis pas que ce n'est pas une solution, mais avant d'en arriver là on peut discuter des solutions "normales".

Il peut y en avoir d'autres d'ailleurs, des solutions comme des récupérations, voire des congés.

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 30
Membre(s) : 1
Total :31
Librairie
Convention collective commentée
Anne-Charlotte Navarro

Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.

30,00 € TTC