Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » Reprise officine et licenciement
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurReprise officine et licenciement
Sitoo
17   

Sitoo
  Posté : 10-02-2020 16:23

Bonjour,
Je vais reprendre une officine d’ici 1 mois et demi et je vais être confronté à un licenciement, chose à laquelle j’aurais tellement aimé ne pas être confronté mais le prévisionnel du comptable est clair. L’officine est trop garnie.
Une question à ce sujet, je dois respecter normalement l’ancienneté, mais la dernière arrivée est à 35 heures, et dans l’équipe, il y a aussi une prépa à 9h, une journée par semaine. Sachant qu’elle a un autre poste dans une Pharma et qu’elle fait peu d’heures, savez vous si cette condition peut faire sauter la condition ancienneté?
Je vous remercie de votre aide!

  Profil  
tnttnt
733      

tnttnt
  Posté : 10-02-2020 18:19

Pas sûr de ma réponse mais je pense que rien n'efface l'ancienneté. Mais demande à ton comptable, il devrait pouvoir te répondre sans problème.
Sujet déjà évoqué et loin de moi l'idée de remuer le couteau dans la plaie mais pourquoi gérer cela maintenant ? Je pense que tu vas avoir d'autres choses à faire lors de la reprise. Ça sont des sujets à gérer en amont avec le vendeur.

  Profil  
Sitoo
17   

Sitoo
  Posté : 10-02-2020 18:35

Effectivement je gérerai ça seulement à la reprise, mais c’était à titre de curiosité. Nous n’avons jamais évoqué ce sujet avec le vendeur, peut être est ce une erreur. En tout cas, j’en parlerai à l’avocat et comptable.
Merci!

  Profil  
Guillaume86
1370       

Guillaume86
  Posté : 10-02-2020 18:50

Citation : Sitoo 

Nous n’avons jamais évoqué ce sujet avec le vendeur


Whaaaaaaaattttt?
Comment se mettre en procédure prudhommale dans un mois et demi et se mettre sa nouvelle équipe à dos?
Roulement de tambour !
Plus sérieusement, je demanderai au comptable combien il prévoit pour un licenciement car personne n’a envie d’accepter une rupture (ça rapporte moins au salarié) et je demanderai à l’avocat comment faire car c’est lui le spécialiste.

  Profil  
Sitoo
17   

Sitoo
  Posté : 10-02-2020 19:00

Le licenciement est déjà budgétisé dans le prévi du comptable.
Le titulaire actuel n'a plus forcément de relations avec l'équipe. Quelle aurait été votre stratégie vis à vis de l'équipe? Et de la vendeuse?
Merci de vos conseils!

  Profil  
TMP
2259       

TMP
  Posté : 10-02-2020 20:31

et se mettre sa nouvelle équipe à dos?
et
se mettre la patentelle à dos !!!!!!!!!!!!

attends un mois ou 2
LE CA BAISSE ?
parfait
tu as une raison économique
TU ES A +20%
parfait
tu la garde


je pense juste que c'est sucidaire


" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
Sitoo
17   

Sitoo
  Posté : 10-02-2020 20:43

Bien d’accord avec toi.
Mais l’effectif est bien trop important pour l’officine. Si je décide de maintenir l’effectif, je risque de mettre à mal toute la structure. Je n’aurai pas d’augmentation significative du ÇA pour le compenser.
Merci pour tes conseils tout de même!

  Profil  
tnttnt
733      

tnttnt
  Posté : 10-02-2020 20:57

Tu es dans la merde. Pardon mais c'est la vérité.
Tu n'as pas le droit de licencier quelqu'un sans cause réelle (et heureusement). Regarde les motifs de licenciement possibles sur internet. Tu as une seule option : la rupture conventionnelle c'est à dire une négociation avec un salarié. Le problème c'est que le salarié n'est pas obligé d'accepter. Et pour accepter, il va falloir que tu mettes le paquet. Donc ton comptable qui a budgété un montant, c'est très con puisque tu n'as aucun moyen de savoir qu'elle sera la somme négociée.
Honnêtement, change de comptable, comment peut-il être aussi con pour budgéter un montant et pas te conseiller de négocier cela avec le vendeur dans la promesse de vente. Et le transactionnaire n'est pas un foudre de guerre non plus...

  Profil  
cookysprinter
717      

cookysprinter
  Posté : 10-02-2020 21:52

moi ce qui m énerve dans ce sujet c est je signe pour acheter une pharmacie et après je me pose les questions.....et après je pleure

c est sur comme ça c est plus facile !!!!
Le vendeur et le transactionnaire sont contents .... ils ont vendus bien chers sans discuter des points cruciaux

et après on va faire la quête pour ces pov titulaires

  Profil  E-mail  
Sitoo
17   

Sitoo
  Posté : 10-02-2020 22:12

Mais il n’est pas question de pleurer, mais de trouver le meilleur compromis. Le but était d’avoir des conseils.
Merci pour ton aide...

  Profil  
Ledude
289     

Ledude
  Posté : 10-02-2020 22:51

J’attendrais avant de déclencher les hostilités, rencontres l’équipe, les patients, fais toi apprécier et ensuite fais partir quelqu’un, comme le conseillent les autres membres !

A ta place mais c’est facile de l’extérieur, je prendrais un bon avocat pour identifier la meilleure option. Les fautes, ça se trouve. Un prud’homme peut décourager certains salariés. Certains n’apprécieront pas tes méthodes de travail. Les changements d’horaire. Bref, ce genre de situation n’est pas impossible à résoudre. Même si c’est galère, risqué et peu agréable !

  Profil  
Dinosorus5CH
1504       

Dinosorus5CH
  Posté : 10-02-2020 23:22

Citation : TMP 

et se mettre sa nouvelle équipe à dos?
et
se mettre la patentelle à dos !!!!!!!!!!!!

attends un mois ou 2
LE CA BAISSE ?
parfait
tu as une raison économique
TU ES A +20%
parfait
tu la garde


je pense juste que c'est sucidaire


 


+1 Ici. Fallait voir ça avant, aujourd'hui tu dois assumer et tenter une progression due à ton arrivée

  Profil  
pharmacool
183     

pharmacool
  Posté : 11-02-2020 04:52

Citation : Sitoo 
Mais il n’est pas question de pleurer, mais de trouver le meilleur compromis. Le but était d’avoir des conseils.

Et quand tu vas au restau avec 20€, tu choisis le menu à 50€ et tu négocies au moment de payer?


Je préfère travailler dans le trou du cul du monde, que dans un monde de trous du cul.

  Profil  
corto61
601      

corto61
  Posté : 11-02-2020 09:05

prévoir l'enveloppe de rupture conventionnelle au plafond avec la "candidate" présumée à sortir (comme cela ,le recours prudhomme et indemnités est "shunté"),prendre la pharmacie et voir ...Rien ne dit que ce soit cette personne qu'il faut sortir ,c'est effectivement un vrai risque de se mettre à dos l'équipe .Dans les six mois ,réunion ,explication,formalisation du départ d'une personne dans les règles de l'art .
Après tout ,peut être que la reprise va booster l'équipe et favoriser une reprise d'activité significative ?

  Profil  
healer
34    

healer
  Posté : 11-02-2020 09:40

pour faire avancer les choses sur ce sujet.

je te dirai qu'il vaux mieux discuter avec ton personnel mais après quelques mois de reprise. d'autant que comme cela ,peut être que un de tes salariés manifestera son envie de partir. d'autre part tu pourra savoir quelles sont les compétences de chacun et donc qui selon toi ne se fera pas aux différents changements que tu apportera.

Pour finir je te dirai qu'on ne reprend pas une entreprise pour mettre les gens à la porte, le chef d'entreprise est là pour la développer avec les gens qui y ont déjà contribués en sachant tirer le meilleur de chacun. pour cela il faut savoir s'entourer des bons conseils, ce qui en lisant le début de ton récit n'est pas encore le cas. A toi de trouver de meilleurs accompagnant dans ce projet.



  Profil  
cookysprinter
717      

cookysprinter
  Posté : 11-02-2020 09:50

Le compromis à trouver c était avant....

  Profil  E-mail  
Sitoo
17   

Sitoo
  Posté : 11-02-2020 10:38

Je vous remercie pour votre aide. Je vais tenir compte de tous vos conseils.

  Profil  
Sublimo
85    

Sublimo
  Posté : 11-02-2020 12:32

Avec la loi sur le plafonnement des indemnités le licenciement peut être budgété. C'est x mois par x année d'ancienneté au pire des cas donc la rupture conventionnelle peut être calculée a x mois par x année d'ancienneté + le préavis.
Il ne faut pas considérer que c'est un tabou horrible, une pharmacie sur trois sur lesquels je me renseigne sont intenables avec la masse salariale actuelle : titulaire très peu présent qui assure sa tranquillité par un excès de personnel, énorme pharmacie avec un seul titulaire qui ne peut être repris que sur des assoc a 2 ou 3 ( et donc autant moins d'adjoint nécessaire).

Mais je trouve que c'est le boulot du titulaire qui s'en va de faire ça. C'est plus logique et ça passe mieux aupres de tout le monde.

  Profil  
tnttnt
733      

tnttnt
  Posté : 11-02-2020 12:50

Oui mais le licenciement, c'est le risque de pourrir l'ambiance et d'avoir une personne qui crache sur le titulaire au comptoir. Et si ambiance petit village, tu risques de prendre cher.

Et pour la rupture conventionnelle, le calcul ne donne que le minimum légal. Il n'est absolument pas dit que ce soit le montant final négocié entre le titulaire et le salarié.

  Profil  
Sublimo
85    

Sublimo
  Posté : 11-02-2020 12:57

Citation : tnttnt 

Oui mais le licenciement, c'est le risque de pourrir l'ambiance et d'avoir une personne qui crache sur le titulaire au comptoir. Et si ambiance petit village, tu risques de prendre cher.

Et pour la rupture conventionnelle, le calcul ne donne que le minimum légal. Il n'est absolument pas dit que ce soit le montant final négocié entre le titulaire et le salarié. 


Totalement d'accord sur la première partie c'est pour ça que c'est a l'ancien titulaire de s'en charger.

Pour la deuxième partie je voulais dire qu'une rupture conventionnelle max peut être budgetée (cad le plafonnement max au prud'homme) ce qui n'était pas le cas avant cette loi.

J'ai fait un rempla dans une énorme pharma ou la titulaire vendait mais elle s'était entourée d'une armada de pharmaciens (caractère assez particulier + pénuries de prep dans la région...). Et les repreneurs (3) ont + ou - adopté cette technique pour les RC des pharmaciens adjoints. S'il y avait fallu conserver l'intégralité de la masse salariale, la pharma était invendable sauf à consentir une très très grosse baisse de prix (ce qui est aussi une solution).

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 48
Membre(s) : 2
Total :50
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC