Modéré par : Manager Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Vers le futur » » L'installation, toujours un bon plan ?
AuteurL'installation, toujours un bon plan ?
Paxyla
19   

Paxyla
  Posté : 27-01-2020 13:13

Bonjour ,

La nouvelle rémunération des officines prévoit une belle baisse de MDL sur la 2e tranche , la baisse des honoraires complexes au 1er janvier 2020 , la rémunérations des TROD angine décalée . la vaccination en officine, elle est enfin lancée mais attention à ne pas se mettre à dos les infirmières du secteur ...Bref , tout cela semble faire pencher la balance du pharmacien vers le négatif . Non ?
Quelles seront les conséquences de ces réformes selon vous ?

  Profil  
tnttnt
685      

tnttnt
  Posté : 27-01-2020 13:51

Impossible de lire l'avenir... Mais des simulations nous sont communiquées via des extractions de nos LGO et perso elles sont plutôt positives.
Quand aux nouvelles missions (vaccination, trod) si tu les rapportes au temps passé, pas trop rentable. Donc je ne m'en préoccupe pas quand je parle de l'avenir. A contrario, les nouvelles règles pour les génériques vont augmenter la substitution qui est rémunératrice.

  Profil  
Guillaume86
1324       

Guillaume86
  Posté : 27-01-2020 16:51

Pour moi le vrai facteur de baisse de marge des officines c’est le sale boulot des caisses primaires qui font des indus, des rejets sans motif et qui baissent les prix sans cohérence. Sans parler des primes aux généralistes pour baisser le nombre de lignes sur les ordo...
ils ont tellement bien fait leur boulot que certains médecins ont même peur de prescrire du non remboursé...

  Profil  
El_Toto
583      

El_Toto
  Posté : 27-01-2020 19:15

Ca fait bientôt 15 ans que je suis sur ce forum et le même débat revient sans cesse.
Personne ne peut prévoir l'avenir, par contre voici quelques éléments de réflexion factuels:

- les caisses de l'Etat sont vides, les politiques votent des budgets en déficit de 3% /an depuis 30 ans, ce qui fait que la dette de le France se monte désormais à près de 100% du PIB.
L'Etat emprunte pour finir de payer ses fonctionnaires (y compris leurs retraites). Heureusement pour que les taux d'intérêt actuels sont bas mais que se passera-t-il ensuite? Dans ce contexte, on ne peut que craindre des mesures d'austérité dans les domaines qui "coûtent cher" comme la Santé.

- pour autant, la population Française augmente et vieillit
alors que le nombre de pharmacie baisse (de mémoire 9% de plus de 70 ans aujourd'hui contre près de 20% dans quelques années avec la génération baby boom).
Il y aura donc du travail pour tout le monde!!
- La profession a su se moderniser quoiqu'on en dise (informatisation, regroupements, nouvelles missions, mise en place des honoraires qui protègent partiellement des baisses de prix)

Ma conclusion : on trouve toujours des excuses pour ne pas s'installer. La prise de risques est le propre des entrepreneurs donc tout est une question d'état d'esprit.

  Profil  
Dinosorus5CH
1471       

Dinosorus5CH
  Posté : 27-01-2020 19:22


  Profil  
loulou77
1979       

loulou77
  Posté : 27-01-2020 19:57

Et oui les caisses sont vides.
Depuis 2015 : on s’est fait déguiser !!!!! Oui t’as raison, certes mise en place des honoraires diverses mais en gros une Pharma de 1,5 millions a perdu 25ke de marge brute, comment c est possible ?
Et bien la marge de base ok les syndicats ont bien vu, par contre les prix fabricants s écroulant, la remise sur le prix fabricants ( générique ) baisse fortement.
Quand tu as remboursé ta pharmacie no problem par contre si tu rembourses c est plus compliqué parce que seul la marge de manœuvre du non remboursé peut freiner les baisses de marge brute.
Entre les discounters et ceux sur internet qui font n’importe quoi (les pires a mon avis ) ça devient très compliqué pour l’avenir, voilà mon avis perso



Message édité par : loulou77 / 27-01-2020 19:58


Message édité par : loulou77 / 27-01-2020 20:05


Message édité par : loulou77 / 27-01-2020 22:17


  Profil  
Kenshoo
344      

Kenshoo
  Posté : 28-01-2020 17:56

Je me suis installé la première fois il y a 10 ans, et déjà ça sentait le sapin pour la pharmacie. 10 ans après je suis toujours là et plutot un pharmacien heureux

Car au delà des chiffres, la vraie valeur de l'installation c'est d’être à son compte. Quand tu es passé par l'industrie (où ton N+X te prend tes bonnes idées mais te fais payer les mauvaises), tu connais la valeur de ce mot. Et ça n'a pas de prix

Au delà de ce coté affectif, il faut savoir se lancer. Bien étudier sa pharmacie ciblée, bien connaitre ses (lire : les siennes) forces et faiblesses et avancer. Avec du bon sens on peut difficilement planter une affaire.


  Profil  E-mail  
Guillaume86
1324       

Guillaume86
  Posté : 28-01-2020 20:19

Ça serait intéressant d’avoir le témoignage du rendement d’une pharmacie d’il y a 10ans par rapport à maintenant.
Est ce que le métier est vraiment plus dur pour gagner autant sa vie?

Message édité par : Guillaume86 / 28-01-2020 21:31


  Profil  
TMP
2234       

TMP
  Posté : 28-01-2020 20:27

non

première installation en 2001

" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
pharmacool
181     

pharmacool
  Posté : 29-01-2020 06:18

Citation : Guillaume86 

Ça serait intéressant d’avoir le témoignage du rendement d’une pharmacie d’il y a 10ans par rapport à maintenant.
Est ce que le métier est vraiment plus dur pour gagner autant sa vie?

Message édité par : Guillaume86 / 28-01-2020 21:31

 


Ca serai aussi intéressant d'aborder la chute des prix des officines.

J'en connais 2 qui ont acheté il y a 10 ans une officine de 1,8U à 92% du CA, et qui se retrouvent aujourd'hui avec une officine de 2,2U qui vaut autour de 60% du CA.
Bilan une moins value de 340 K€ (sans tenir compte de l'inflation sur 10 ans) et de 'autre coté des revenus qui ont été taxé au prix fort pendant 10 ans.
Quand je vois le nombre d'heures qu'isl faisaient par semaine, je reste dubitatif sur son opération.
Disons qu'ils ont limité la casse en bossant à + 60 heures par semaine.

PS : ne pas oublier que quand les taux vont remonter, le prix des fonds va s'effondrer puisqu'il est directement lié à la rentabilité de l'opération.

Je préfère travailler dans le trou du cul du monde, que dans un monde de trous du cul.

  Profil  
tnttnt
685      

tnttnt
  Posté : 29-01-2020 08:40

Tu occultes juste dans ton calcul leur rémunération pendant les 10 ans. Et la valeur du stock qui a fortement augmentée et qu'ils vendront avec l'officine.
Et il faudrait voir pourquoi leur officine ne vaut que 60% du CA avec un CA aussi élevé.

  Profil  
pharmacool
181     

pharmacool
  Posté : 29-01-2020 09:01

Chez moi, la valeur du stock à baissé sur 10 ans.

Les grossistes ne font plus de reprises sur périmés, idem pour le frigo : donc sur les produits chers tu passe ta commande quand tu as l'ordo.

Pour la rémunération, quand tu débutes, tu fais énormément d'heures et tu prends un salaire calculé au plus court, sur tes remboursements bancaires.

PS : A te lire, je vois plus la position d'un transactionnaire qui prend sa com a chaque vente, que celle d'un pharmacien qui a les mains dans le cambouis, et qui sait de quoi il parle.

Je préfère travailler dans le trou du cul du monde, que dans un monde de trous du cul.

  Profil  
healer
32    

healer
  Posté : 29-01-2020 09:18

sur l'aspect financier, il ne faut pas oublier l'effet de levier produit quand on s'installe.

certe on a remboursé un crédit pendant le prêt , mais au final , sauf catastrophe on a réussit à se payer correctement, et a la revente on aura un capital sortit de la boite beaucoup plus important que celui investit au départ. Après on peux estimer que en fonction du prix de revente ce capital aurai pu être multiplié par x ou y mais au final c'est l'un des placement le plus intéressant que je connaisse.

pour la partie travail, je trouve que le fait d’être à son compte est une joie sans pareil, une vraie liberté avec tout ce qu'elle comporte de doutes et de risques.
exercé la pharmacie selon sa vision du métier est vraiment quelque chose de passionnant.

  Profil  
Paxyla
19   

Paxyla
  Posté : 29-01-2020 09:29


Bonjour à tous,

. Je ne pense pas que l'installation sera l'eldorado qu'ont connu les anciens il y'a 30 ou 40 ans de cela et c'est vrai pour tous les secteurs . Après , il est vrai que le plus gros risque dans l'installation, me semble t-il , est de vivoter plus que de couler à pic et c'est ce risque là que je veux prévenir autant que possible
El Toto , je suis d'accord avec toi, l'esprit entrepreneurial implique la prise de risques mais ces risques doivent être calculés et vos réponses à tous sur ce forum m'aident à avoir y voir plus clair et avoir un peu de discernement …
Comme Kenshoo , j'en ai ras le bol que d'autres s'attribuent les mérites de mon travail sur mon poste actuel
Merci à tous pour vos contributions
Je suis attentive à tous les avis

  Profil  
pharmacool
181     

pharmacool
  Posté : 29-01-2020 12:55

Citation : Paxyla 
Après , il est vrai que le plus gros risque dans l'installation, me semble t-il , est de vivoter plus que de couler à pic


100% d'accord.

Après autre problème non abordé : le serpent de mer du Monopole
Les notaires et les taxis peuvent t'en parler... (Merci, Manu )

Nous y avons échappé mais pour combien de temps ?


Je préfère travailler dans le trou du cul du monde, que dans un monde de trous du cul.

  Profil  
Dinosorus5CH
1471       

Dinosorus5CH
  Posté : 29-01-2020 23:39

Citation : healer 

sur l'aspect financier, il ne faut pas oublier l'effet de levier produit quand on s'installe.

certe on a remboursé un crédit pendant le prêt , mais au final , sauf catastrophe on a réussit à se payer correctement, et a la revente on aura un capital sortit de la boite beaucoup plus important que celui investit au départ. Après on peux estimer que en fonction du prix de revente ce capital aurai pu être multiplié par x ou y mais au final c'est l'un des placement le plus intéressant que je connaisse.

pour la partie travail, je trouve que le fait d’être à son compte est une joie sans pareil, une vraie liberté avec tout ce qu'elle comporte de doutes et de risques.
exercé la pharmacie selon sa vision du métier est vraiment quelque chose de passionnant.
 


+1 Je n'aurais pas pu dire mieux

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 41
Membre(s) : 0
Total :41