Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » vendre ou non?
3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
Auteurvendre ou non?
durachasser
24   

durachasser
  Posté : 05-07-2018 17:47

Titulaire depuis 20 ans d'une pharmacie de quartier, j'ai une proposition de rachat par ma consoeur elle cherche à s'agrandir, espace, changement de groupement et moi aussi). Ma situation n'est sans doute pas pérenne, les petites officines sont vouées à disparaître (1,1 M€), de plus la mienne est relativement enclavée (ma pharmacie est située à 150m de la plus proche qui réalise 2,5M d'€, ma consoeur). En revanche, 'je ' fonctionne pas mal avec une bonne rentabilité, un adjoint le jeudi, pharmacie de proximité, conseil, conseil, écoute, écoute, MAD, .... et un personnel juste exceptionnel. Je n'ai plus de crédit, déclare 5 zéros aux impôts, mais un seul salaire et enfants étudiants à charge unique.
La proposition devrait avoisiner les 50%, ce qui correspond à la moyenne de notre ville pour cette taille d'officine.
Les +: je repars avec quelque chose au niveau financier, je pense que dans quelques années, ma situation va être vraiment difficile et que ma pharmacie ne sera plus vendable, je fais des remplacements durant une année, je prends le temps de chercher une nouvelle installation, j'actualise mes connaissances (3-4 DU possibles sur l'année), partir maintenant, galérer sur une autre installation plus grosse avec crédit me ferait peiner un certain temps, mais c'est un capital que je laisserais à mes enfants à terme, car cette officine serait vendable (ou pas )
Les - : je connais mes revenus à ce jour pour permettre à mes enfants de poursuivre leurs études, je ne sais pas ce que j'aurai comme possibilité si futur achat, il resterait 400000€ (c'est bête mais je ne connais rien aux montages financiers et autres), vendre ce jour m'éviterait peut-être un dépôt de bilan dans 4-5 ans?
Je sais que nul n'est Madame Irma ici, mais avez-vous votre expérience à partager ou un conseil extérieur à me donner. Avis extérieur car je suis le nez dans le guidon tous les jours, ma seule certitude est que je sais bosser professionnellement, sans compter mes heures.
Merci à tous


Etre c'est faire

  Profil  
tnttnt
183     

tnttnt
  Posté : 05-07-2018 18:50

Je pense que la réflexion de vendre dans ta situation est une bonne question à te poser compte tenu de ta taille. Je pense effectivement comme toi que ces officines sont vouées à disparaître mais quand ? Personne ne le sait...
Avant d'envisager 50% du CA, il faut regarder ton CA, son évolution, sa volatilité (Ephad, produits chers...) et surtout ta rentabilité avec l'EBE retravaillé (pour s'affranchir de ta rémunération).
Pour le montage, le plus intéressant pour toi est de conserver ta pharmacie pour y laisser l'argent de la vente. Et tu achètes la future pharmacie avec (quite à créer une SPFPL si nécessaire en fonction de ce que vendent les futurs vendeurs). De cette manière, l'argent ne sort jamais de la société donc n'est pas imposé. Et tu as donc un capital maximal pour acheter la future pharmacie (attention il y a un délai max pour racheter).

Mon conseil : faire ce que tu as envie de faire. Les 2 scenarii que tu décris sont envisageables, la vraie question c'est ce que toi tu veux. Est ce que tu veux continuer tranquillement avec cette pharma et cette équipe que tu as l'air d'apprécier ? Où repartir de 0 sur un autre projet avec l'adrénaline mais aussi le stress que cela peut procurer ? Et est ce que tu as envisagé une contre-proposition à ta consœur pour vous associer tous les 2 ? C'est peut-être un projet qui rassemblerait touts les avantages des 2 scenarii ?

  Profil  
corto61
579      

corto61
  Posté : 06-07-2018 08:06

400k€ permet de reprendre une officine de belle taille .....donc pérenne .
Il faut refinancer sur 10 à 12 ans ,au prix de l'argent actuellement ,se réendetter n'est pas une "tare" .
Le tout est de savoir les vrais intentions ,je pense cependant que c'est une opportunité à saisir .De toutes les façons ,c'est immanquablement ce qui se passera dans les cinq à dix ans à venir .Actuellement ,le rachat de la clientèle a encore une valeur marchande ,ce qui ne sera pas forcément vrai dans quelques années ,même si personne ne peut l'affirmer .
S'il y a la motivation à se ré installer ,cela vaut le coup.
dans le cadre de mon activité, je réalise ou suggère souvent ce scénario qui permet de rebondir efficacement .
Globalement ,je vois systématiquement 80Ù d'avantage pour 20% d'inconvénients .

  Profil  
Ledude
65    

Ledude
  Posté : 06-07-2018 08:32

76% des pharmacies n’ont qu’un seul titulaire. Plus des 3/4 des pharmacies font donc moins d’1,3Mn€ de CA. Certains pensent que les 3/4 des pharmacies vont disparaître ?

Je ne ne connais pas ta situation mais il y a une chose dont je suis sûr : il y a un pessimisme ambiant qui n’est pas du tout étayé par les données économiques.

A intégrer peut être dans ta réflexion, car cette idée que la pharmacie est un secteur perdu est un excellent levier pour tout acheteur afin de faire baisser le prix.

De mon point de vue je pense sans en être sûr que beaucoup de très petites pharmacies vont disparaître pour la raison simple que leur rentabilité n’est pas suffisante pour payer décemment un pharmacien. Pour celles la, c’est très chaud (moins de 800k€ je dirais). Mais une pharma qui sort 9-10k€ net par mois, à moins que la rémunération du réseau baisse de 30% ce qui a peu de chance d’arriver, je ne vois pas le soucis.

  Profil  
corto61
579      

corto61
  Posté : 06-07-2018 09:20

pas faux ,mais d'un point de vue professionnel ,tant intellectuel que financier ,se relancer sur une officine de 2,5 à 3 M me semble plus rassurant afin d'appréhender un avenir certes inconnu .De plus ,les officines de 1 M aujourd'hui feront certainement 800k€ voir moins dans cinq à dix ans .
de toutes les façons ,l'avenir sera au regroupement de quelque forme que ce soit avec des outils de travail performants ,adaptés à une patientèle de plus en plus exigeante face à l'ensemble des acteurs concurrents actuels(et de ceux à venir ....)

  Profil  
bultus
1942       
 Modérateur

bultus
  Posté : 06-07-2018 09:43

Je me permet un petit bémol : 400ke est une belle somme pour s'installer, mais à partir d'un certain âge, les banques prêtent beaucoup moins facilement.

Il faut donc s'assurer de la possibilité de se réendetter pour se lancer dans un nouveau projet, sinon il y a un risque de se retrouver le bec dans l'eau ...

Je ne connais pas votre âge, mais il faut avoir cette notion en tête

  Profil  
padaOne
3808       

padaOne
  Posté : 06-07-2018 09:47

Peut-être devrais-tu vendre mais pour un peu plus que 50%... Après tout elle va faire une super affaire et récupérer tous tes clients, avec de meilleures conditions d'achat à la clé, elle est probablement prêté à monter un peu ?

  Profil  
James_Patagueul
600      

James_Patagueul
  Posté : 06-07-2018 10:13

faut pas confondre prudence et pessimisme, beaucoup se sont cassé la gueule par optimisme , le paranoïaque est celui qui survit le mieux dans la société

J-11

  Profil  
Galienne
649      

Galienne
  Posté : 06-07-2018 10:45

Citation : Ledude 

76% des pharmacies n’ont qu’un seul titulaire. Plus des 3/4 des pharmacies font donc moins d’1,3Mn€ de CA. Certains pensent que les 3/4 des pharmacies vont disparaître ?

1 seul titulaire ne signifie pas forcément 1 seul pharmacien . Il y a plein de pharmacies avec 1 titulaire mais à des CA bien supérieurs (et donc un ou des assistants).
Dans les statistiques 2018 il y avait 408 pharmacies de moins d'1 Million ( 23% des pharmacies), ce sont celles qui qui vont peut etre avoir du mal. Soit urbaines et trop nombreuses (donc amenées à se faire racheter par un confrère pour fermeture ou fusion, ou bien à fermer sans être rachetées). Soit les communes rurales qui ne retrouvent pas de médecin.
Mais bon encore une fois, c'est difficile de prévoir à moyen terme, on prédisait déjà la mort des petites pharmacies y'a 10 ans, et certaines resistent plutôt bien :)

Pour ta question durachasser, je ne saurai pas trop te conseiller par rapport au volet économique, rachat, pari sur l'avenir.... Si tu y es toujours heureux de bosser , que tu peux te consacrer du temps à côté, que tu aimes l'environnement dans lequel tu vis, après tout pourquoi pas rester, on sait ce qu'on perd, on sait pas ce qu'on retrouve.
Si tu as un peu de lassitude, que tu ressens l'envie d'un nouveau projet, c'est peut être le moment de prendre une nouvelle direction.

  Profil  
Ledude
65    

Ledude
  Posté : 06-07-2018 12:01

Merci pour la correction, c’était une belle erreur de ma part de confondre titu et diplômé !

Et merci pour ce rappel historique :)


  Profil  
corto61
579      

corto61
  Posté : 06-07-2018 15:23

je pensais que 20 ans de titulariat faisait approximativement un âge autour de la cinquantaine ....bref mon âge quand j'ai vendu après 20 ans de titulariat .Si c'est le cas ,c'est un âge ou les banques financent les projets avec de l'apport .Ce n'est pas l'âge qui "stimule" les banques ,ce sont surtout les garanties financières que tu apportes .

  Profil  
syncmaster
2169       

syncmaster
  Posté : 07-07-2018 11:46

Une officine qui ferme est soit une officine invendable quand le titulaire part à la retraite, soit une officine dont le titulaire ne peut faire face à ses charges d'emprûnt et de personnel.
Toi ton officine tourne bien et tu as fini de rembourser. Il n'y a donc AUCUNE raison que tu sois forcé de fermer à court et même à moyen terme.

Vendre maintenant pourrait être avantageux en cas de baisse de rentabilité dans les années qui viennent, qui pourrait faire baisser la valeur de ton officine. En ce moment l'économie officinale va mieux, les CA augmentent, le prix des fonds est stabilisé, et pourrait même repartir à la hausse. Là encore, pas d'inquiétude à avoir à court et moyen terme.

Après tu peux tout à fait avoir envie de changer et de te réinstaller! Maintenant ou dans quelques années, à toi de peser le pour et le contre.




  Profil  
descours123
86    

descours123
  Posté : 07-07-2018 14:42

bonjour,
petite remarque : je viens d'acheter à 53 ans, sur 4 dossiers j'avais 4 accords et il n'a jamais été question de mon age ...

  Profil  
pharmaceutic
1762       

pharmaceutic
  Posté : 07-07-2018 17:09

Quand l'emprunt est payé... C'es impossible de disparaître!!! A moins d'etre vraiment être mauvais!!! Mais si l'emprunt est payé tu n'es certainement pas mauvais... N'écoute surtout pas les vendeurs de vent!!!

pharmaco

  Profil  
padaOne
3808       

padaOne
  Posté : 07-07-2018 18:13

Citation : descours123 

bonjour,
petite remarque : je viens d'acheter à 53 ans, sur 4 dossiers j'avais 4 accords et il n'a jamais été question de mon age ... 


Bah en même temps si t'as un apport d'1 ou 2 millions je veux bien croire qu'on s'en tape de ton âge

  Profil  
Guillaume86
942      

Guillaume86
  Posté : 08-07-2018 09:59

Je pense aussi qu’il vaudrait mieux vendre un peu au dessus des 50 et reprendre un autre projet hors pharma. Peut être de l’immobilier en Lmnp ou autre investissement sûr.

  Profil  
padaOne
3808       

padaOne
  Posté : 08-07-2018 12:41

T'as beau acheter de l'immobilier, valeur sûre selon toi, n'empêche que ça ne te fait pas récupérer 1 million au bout de 12 ans. Rien de plus rentable qu'une pharmacie en fait…

  Profil  
TMP
1821       

TMP
  Posté : 09-07-2018 07:28

Citation : bultus 
Je me permet un petit bémol : 400ke est une belle somme pour s'installer, mais à partir d'un certain âge, les banques prêtent beaucoup moins facilement.
Il faut donc s'assurer de la possibilité de se réendetter pour se lancer dans un nouveau projet, sinon il y a un risque de se retrouver le bec dans l'eau ...
Je ne connais pas votre âge, mais il faut avoir cette notion en tête 


j'ai 54 ans je viens de vendre une pharmacie de moins d'1M pour une de 2M5
pas trop soucis avec ma banque

et dans 4/5 ans je re ferais pareil

Je vous rappelle que l’usage de préservatifs vous protège également des vergetures, des kermesses et de l’achat d’un monospace. .

  Profil  
descours123
86    

descours123
  Posté : 09-07-2018 09:22

Non, non pas 1 ou 2 M€ d'apport. juste 400k pour un CA de2.2

Citation : padaOne 

Citation : descours123 

bonjour,
petite remarque : je viens d'acheter à 53 ans, sur 4 dossiers j'avais 4 accords et il n'a jamais été question de mon age ... 


Bah en même temps si t'as un apport d'1 ou 2 millions je veux bien croire qu'on s'en tape de ton âge  

  Profil  
bultus
1942       
 Modérateur

bultus
  Posté : 09-07-2018 09:46

Je me suis permis cette remarque car je connais un pharmacien de 54 ans qui s'est vu refuser un financement malgré un apport correct. Le fait que ce soit pour une petite pharmacie à remonter a peut être joué.

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 24
Membre(s) : 0
Total :24
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC