Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » Nous n'avons fait que subir....
AuteurNous n'avons fait que subir....
Melou
3  

Melou
  Posté : 03-10-2017 21:34

Bonsoir,
Ce soir suite à un gros ras le bol, l'idée me vient de poster un message.
J'ai déjà connu des périodes comme celle ci, difficile au comptoir, difficile en trésorerie, etc. Aujourd'hui, je suis co titulaire depuis 12 ans, on pourrait penser que ça ira mieux maintenant, mais non, assurément NON .
Cela ne change rien au fait qu'on se fait tous prendre pour des imbéciles. Toutes les décisions qui nous concernent nous sont imposées, on ne décide de rien. On subit la baisse de marge, la baisse des prix des médicaments, etc. Et on continue cependant à être présent tous les jours à l'officine pour nos clients. Certains sont reconnaissants de notre travail, notre écoute, notre disponibilité, d'autres le sont moins...on fait le tampon, on doit expliquer pour les autres, ceux qui décident, et on se fait parfois insulter à leur place ( peut être faut il être une femme pour ça !?!!! )
Bref, j'en ai marre de mon boulot de merde, je suis épuisée quand je rentre chez moi, je n'ai que peu de reconnaissance pour tous les efforts que je produis et le pire, oui le pire c'est que j'ai le sentiment que l'on n'est pas au bout....
Sur ce bonne soirée à tous.

  Profil  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 04-10-2017 16:34

bienvenue au club des titulaires!! on n'a hélas exprimé notre ras le bol qu'une fois lors de la derniere grève des pharmaciens....

h.p

  Profil  
loulou77
1989       

loulou77
  Posté : 04-10-2017 21:25

Bienvenue au club comme dit saumix .... je pense La profession est résignée au même titre que La société : nous sommes dirigés par une caste qui nous demande à nous et à tous les français de faire des économies , mais eux ca ne les dérange pas de dépenser sans compter : à l exemple de l officialisation des jeux olympiques 2024 de Paris :1,5 millions d euros de dépensé pour un med week en Amérique du Sud et tout ca au frais du contribuable, faites ce que je dis mais pas ce que je fais
Idem La fondation de Mr François Hollande : 8,5 millions d euros débloqués
Ca fait réfléchir


  Profil  
nabeulgirl
276     

nabeulgirl
  Posté : 05-10-2017 22:00

Bien d'accord avec Melou concernant le raz le bol.
Ça fait plus de 25 ans que je suis installée et je travaille de plus en plus....cherchez l'erreur!!....

  Profil  
Reminio
10   

Reminio
  Posté : 05-10-2017 23:21

Bonjour,
Tout à fait d'accord avec Melou...On est écoeuré de voir que l'avis des pharmaciens, clairement on s'en fout. Un médicament c'est toujours une balance bénéfice risque. Pour le cas de la codéine on ne nous a pas écouté. Pour le levothyrox on ne nous a pas informé. Sans parler des difficultés financières qui pèsent et des rapports qui nous font porter le chapeau du déficit stabilisé de l'assurance maladie . ..Il faudrait s'impliquer dans les syndicats pour défendre la profession mais quand on fait 50 -60H par semaine et qu'on souhaite profiter à minima de sa famille avec une compagne qui bosse aussi pour payer les factures c'est pas si simple.
En tout cas c'est toujours rassurant de voir qu'on est pas tout seul à galérer..!
Par contre certes les patients sont de plus en plus exigeants, mais régulièrement ils savent aussi nous remercier, nous complimenter et reconnaitre la qualité de notre travail, c'est ce qui me prouve que j'apporte un intérêt dans la boucle thérapeutique, que mon métier n'est pas une vaste mascarade

Le ras le bol c'est de constater à quel point notre profession n'est ni écoutée ni mise en valeur. Nous passons notre temps à écouter les patients, à les conseiller et à les orienter le cas échéant chez leur médecin. Encore une fois ce soir, la ministre n'a pas parlé des pharmaciens et de tout le travail qu'ils fournissent au quotidien pour informer et éduquer leur patient, c'est frustrant. Comme la grande majorité des pharmacies, l'information du changement d'excipient a été fourni en mars je crois à nos patients (qui sont venus depuis nous remercier d'ailleurs). Nous ne sommes jamais dans la boucle aux yeux des autorités (hier la codéine, aujourd'hui le levothyrox). Pourtant quand on parle de médicament, le professionnel le mieux à même de conseiller c'est le pharmacien il me semble, la pharmacocinétique, la pharmacodynamie etc etc c'est du pipeau ??.
Nous avons des connaissances générales larges dans de nombreux domaines : physiologie, hématologie, parasitologie.. bref je ne vais pas cataloguer et ces connaissances sont disponibles sans désinformation du lundi au samedi sans rendez vous à moins de 5km de chez soi et les patients en profitent pleinement. Et on veut changer ce modèle ? pour un modèle plus économique ?? La santé ne devrait pas se limiter à une approche comptable.
Voilà je ne comprends pas non plus pourquoi notre travail est à ce point minimisé par les pouvoirs publics, on a l'impression que les autorités nous prennent pour des distributeurs. Nos 6 années d'études post bac nous ont permis d'acquérir un bagage scientifique à disposition de nos patients au quotidien.

Allez bon courage demain pour le démarrage de la campagne nationale d'injection d'aluminium

  Profil  
cerbere
338      

cerbere
  Posté : 06-10-2017 09:07

moi aussi gros raz le bol ........je propose: on prend tous le peu de trésorerie qui nous reste , nos familles et on se tire tous dans un pays qui n'extrade pas ..et on laisse les toubibs, le gouvernement , les employés et les patients et un pays sans officine .....quand ils auront suffisamment supplié ....on rentre à nos conditions.....

  Profil  
cerbere
338      

cerbere
  Posté : 06-10-2017 09:17

oui, je sais ce n'est qu'un rêve ............j'ai plus de tréso !

  Profil  
James_Patagueul
619      

James_Patagueul
  Posté : 06-10-2017 10:19

Citation : cerbere 

moi aussi gros raz le bol ........je propose: on prend tous le peu de trésorerie qui nous reste , nos familles et on se tire tous dans un pays qui n'extrade pas ..et on laisse les toubibs, le gouvernement , les employés et les patients et un pays sans officine .....quand ils auront suffisamment supplié ....on rentre à nos conditions..... 

très efficace, déjà fait en belgique il y a très longtemps , les pharmaciens s'étaient barrés en autobus , personne ne savait où ils étaient, ils ont eu gain de cause dans leurs revendications,


  Profil  
tnttnt
788      

tnttnt
  Posté : 16-10-2017 17:19

"Le lévothyrox on ne nous a pas informé" : pardon mais je m'étouffe en lisant ça... J'ai passé mon temps à en parler aux patients afin que la nouvelle formule arrive si bien qu'un médecin en a eu marre des questions des patients et m'a demandé d'arrêter d'en parler...

Je vais vous donner un avis un peu contradictoire par rapport à ce que je lis ici. Alors ok j'ai une grosse pharmacie qui me permet cette organisation donc ça ne peut pas s'appliquer à tout le monde. Je consacre pas mal de temps aux achats et j'ai gagné des dizaines de milliers d'euros de marge. Ca passe par l'optimisation des remises (génériques et grossiste), les achats génériques (j'ai l'immense majorité à 40% tous labos confondus), les shortlists, le comptoir des pharmaciens, les groupements...
Je vous dis cela car je rencontre pas mal de pharmaciens qui sont surement très bons dans leur travail mais qui sont des gestionnaires incroyablement mauvais (ne vous sentez pas forcément visé).
Et j'ai fait industrie, je me suis reconverti à l'officine il y a 3 ans maintenant. Oui je bosse comme un fou mais c'est ma 5e société maintenant (ma 1ere officine) et je bossais autant dans mes 4 sociétés précédentes. Alors l'âge d'or de la pharmacie est peut-être passé mais je ne vois pas vraiment de différence entre être patron dans une officine ou ailleurs.
Bref, tout cela pour dire qu'on peut se lamenter mais il y a des dizaines de moyens d'augmenter sa marge ; mais il faut y penser et y consacrer du temps, beaucoup de temps.

  Profil  
corto61
605      

corto61
  Posté : 16-10-2017 17:48

D'accord avec tnttnt ,lui vient de l'entreprise et sait que la pharmacie d'officine se gère sur un mode entrepreneurial auquel l'officine n'était pas forcément confrontée .Donc ,il n'y a plus qu'à s'y mettre :regroupement ,rachat de clientèle pour les leviers de croissance externes (en ne visant que l'esprit de l'entreprise et pas les querelles de voisinage) ,business plan et gestion (croissance interne ) .Et surtout, beaucoup de travail pour assurer cette évolution inéluctable du monde de la pharmacie .Sinon,faut vendre et se remettre sur le marché du travail !

  Profil  
Reminio
10   

Reminio
  Posté : 17-10-2017 22:02

Simplement pour répondra à tnttnt qui a mal interprété mes propos, il me semblait avoir été clair en précisant" Comme la grande majorité des pharmacies, l'information du changement d'excipient a été fourni en mars je crois à nos patients (qui sont venus depuis nous remercier d'ailleurs)."

Quand j'explique ne pas avoir été suffisamment informé je fais référence aux cafouillages de la ministre à ce sujet, des modalités de retour de l'ancienne formule et les approvisionnements prévus.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 89
Membre(s) : 2
Total :91
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC