Modéré par : Manager Bixente64 mandyn 
Index du Forum » » Echanges internationaux/Travailler à l'étranger » » Pharmacien issu de l'EU ne trouvant pas de job en France
AuteurPharmacien issu de l'EU ne trouvant pas de job en France
Catoran
2  

Catoran
  Posté : 15-12-2016 12:33

Bonjour à tous,
Je suis ici pour pousser un coup de gueule...
Je suis pharmacienne belge avec 12 ans d'expérience en officine. J'ai toujours bien fait mon travail et en termes de rentabilité, mes supérieurs ne m'ont jamais fait aucun reproche. Mon métier et ma pharmaco, j'ai eu le temps de les connaître, croyez-moi !
Il y a 3 ans, j'ai rencontré un français et j'ai commencé quelques temps après à chercher du travail dans sa région afin de venir le rejoindre. Les pharmaciens chez qui je postulais et qui me répondaient (ce n'était que rarement automatique même pour dire non) me disaient que mon délai de disponibilité était trop long au vu du préavis que je devais prester pour m'affranchir de mon boulot en Belgique et qu'ils avaient besoin de personnel quasi de suite. J'ai donc décidé cette année de quitter mon emploi là-bas et d'être sur place à guetter toute occasion se présentant à moi. Et voilà qu'à présent, la rentabilité étant tellement importante, les employeurs ont besoin de quelqu'un qui soit efficace dès le premier jour !! Je sais pertinemment bien qu'un temps d'adaptation me serait nécessaire ne fut-ce qu'en termes de soft officinal et de législation mais j'ai beau dire que ma motivation est importante, que je suis une bosseuse, que j'accepterais un salaire moindre pendant quelques temps et les employeurs de reconnaître qu'un mois ou deux serait à priori suffisant pour acquérir les automatismes, eh bien non, il faut quelqu'un qui soit apte à tout gérer dès le premier jour !
Je me sens un peu comme ces universitaires issus d'autres pays plus lointains qui ont fait des études poussées, qui sont reconnus pour cela chez eux, qui s'expatrient, qui font tout pour faire reconnaître une équivalence de diplôme, qui ne se voient pas assez qualifiés pour bosser autre part et qui, pour nourrir leur famille, doivent accepter des emplois minables par rapport à leur vraie valeur!! Je me demande bien à quoi elle sert l'Europe !!??
Je suis certaine que si je postulais comme éboueuse, j'aurais plus de chance de trouver un job ! Merci la France en tous cas !

  Profil  
Frenchpharm
18   

Frenchpharm
  Posté : 15-12-2016 13:59

Le marché de l'emploi pour les pharmaciens d'officine dans le Nord est catastrophique. La plupart des opportunités sont des remplacements de courte durée, donc le titulaire cherche quelqu'un d'opérationnel (et il a le choix).

La bonne nouvelle pour toi c'est que presque plus personne ne choisit la filière officine à Lille donc dans quelques années ça sera plus facile !

  Profil  
Catoran
2  

Catoran
  Posté : 15-12-2016 14:07

Merci beaucoup pour ta réponse. Cependant, j'ai omis de préciser que je me trouve dans l'est, en Franche-Comté. A priori, il y a moyen de trouver même si on m'a conseillé de m'éloigner des villes universitaires où c'est la débauche question emploi. Cela tombe bien, bosser dans un village ne me dérange pas.

  Profil  
TMP
1923       

TMP
  Posté : 15-12-2016 15:51

Je suis de Strasbourg
mais j'ai bosser pour des rempla en Franche Comté

Si tu regarde le 39/70/90 il manque cruellement de bons Pharmacien rempla

j'ai surtout bosser dans le secteur Montbéliard/Sochaux

envoie 200 CV je suis sur que tu trouveras

" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
syncmaster
2186       

syncmaster
  Posté : 15-12-2016 17:01

Citation : Catoran 

Merci beaucoup pour ta réponse. Cependant, j'ai omis de préciser que je me trouve dans l'est, en Franche-Comté. A priori, il y a moyen de trouver même si on m'a conseillé de m'éloigner des villes universitaires où c'est la débauche question emploi. Cela tombe bien, bosser dans un village ne me dérange pas. 


Bonjour,

le problème des villages ce n'est pas d'y bosser (au contraire, c'est plus agréable qu'en ville), c'est les trajets pour y aller! C'est sûr qu'on trouve plus facilement au fin fond de la Haute-Saône ou dans le Haut-Doubs et le Haut-Jura qu'à Besançon, mais il faut être motivé(e) pour faire de la route...

Les places d'adjoint sont rares, je te conseille de chercher aussi des remplacements de courte durée, et quand tu en auras fait quelques-uns, le bouche à oreilles entre titulaires te permettra de trouver beaucoup plus facilement...


  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 15-12-2016 20:58

Faut surtout postuler dans les endroits où aucun adjoint français de ne veut aller bosser, c'est à a dire au fin fond de la cambrousse. Le titulaire sera bien obligé de te prendre.

C'est comme pour les médecins roumains : on ne veut pas d'eux en ville et dans les grands CHU, mais dans les campagnes ils sont acceptés comme le messi.

Avec seulement 28% des étudiants en pharmacie qui choisissent actuellement officine (encore moins dans certaines facs) des places d'adjoint ET de titulaire il va y en avoir un paquet.

  Profil  
loulou77
1963       

loulou77
  Posté : 17-12-2016 13:43

C est pas nouveau, il y a 20 ans c était déjà comme ca, sauf qu a l époque ce que nous on a fait ( aller bosser en cambrousse) aujourd'hui plus personne n en veut, ca n existe plus comme diraient certains


  Profil  
tabenya
58    

tabenya
  Posté : 19-12-2016 15:07

j'ai été dans le même cas que toi il y a 15 ans et j'ai galéré une quinzaine de jours mais il faut savoir se vendre et l'adaptation a duré une semaine pas plus.....

  Profil  
cerbere
313      

cerbere
  Posté : 19-12-2016 17:14

Bonjour,
Si tu ne te sens pas sure de toi au niveau législation ou autre organisation des pharmacies françaises, tu peux peut être demander un " stage" chez un pharmacien que pourrait connaitre ton conjoint ou sa famille . Tu ne serai pas payer, mais tu pourrai apprendre les ficelles du métier à la française et offrir ton aide en contrepartie.......cela doit être faisable

  Profil  
tabenya
58    

tabenya
  Posté : 19-12-2016 20:20

et effectivement c'était en cambrousse et très bien paye à titre d'exemple mon premier client m'a demande de la lysopaine je savais pas ce que c'était ca a fait rire tout le monde mais t'inquiète pas c'est l'histoire d'une semaine grand max

  Profil  
mandyn
1266       
 Modérateur

mandyn
  Posté : 22-02-2017 08:44

Citation : cerbere 

Bonjour,
Si tu ne te sens pas sure de toi au niveau législation ou autre organisation des pharmacies françaises, tu peux peut être demander un " stage" chez un pharmacien que pourrait connaitre ton conjoint ou sa famille . Tu ne serai pas payer, mais tu pourrai apprendre les ficelles du métier à la française et offrir ton aide en contrepartie.......cela doit être faisable 


un "stage" ne serait-il pas un peu risqué si aucun document n'est signé ?
travail dissimulé, assurance ...
même si l'idée est intéressante, pas sûre que ce soit la meilleure façon de se mettre a jour niveau législation ...

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 48
Membre(s) : 1
Total :49