Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » réduction du temps de travail ou lincenciement économique : help !!
Auteurréduction du temps de travail ou lincenciement économique : help !!
akkah
9  

akkah
  Posté : 18-10-2016 15:03

Bonjour,

après plusieurs années de galère à la recherche d'un poste de pharmacien assistant, j'ai été embauchée en CDI à temps partiel (25heures) dans une pharmacie située à 5 mn de chez moi.
Je me pensais tirée d'affaire, tout se passait bien au niveau du boulot, mais le titulaire m'annonce que pour des raisons économiques, il est obligé de réduire mon temps de travail à une journée par semaine soit 8H30, et si je n'accepte pas ce sera un licenciement économique.
Quels sont mes droits? j'ai du mal à trouver des informations, préavis, droits au chômage partiel, je suis perdue, je ne sais pas quoi faire.

  Profil  
James_Patagueul
606      

James_Patagueul
  Posté : 18-10-2016 15:26

je suppose que le changement est prévu pour le 1er decembre ?


  Profil  
akkah
9  

akkah
  Posté : 18-10-2016 15:54

Je ne sais pas précisément, il m'a parlé du mois de novembre pour m'envoyer un courrier... c'est tout récent, j'aurai peut-être des précisions demain...

  Profil  
Manager
16998       
 Administrateur

Manager
  Posté : 18-10-2016 19:19

Avec 8h30 on ne peut pas vivre et c'est bloquant pour trouver un autre emploi, donc il faut refuser.
De plus ce n'est pas conforme avec la réglementation du temps partiel.
Ensuite c'est à ton employeur de savoir ce qu'il veut faire.

  Profil  
akkah
9  

akkah
  Posté : 18-10-2016 21:22

D'autant qu'il me dit que le CA est bon par rapport au prévisionnel, que les marges sont bonnes, simplement il a trop de masse salariale : la pharmacie n'a besoin que de trois pharmaciens à temps plein: il y a le titulaire, deux pharmaciennes assistantes à 30 h qui sont là depuis 20 ans et moi qu'il a embauchée à 25h/sem l'année dernière au moment où il a racheté la pharmacie .
J'ai contacté Pôle Emploi qui m'a conseillé d'appeler la DIRECCTE, je vais voir demain...

  Profil  
TMP
2061       

TMP
  Posté : 19-10-2016 09:21

question bête
il est à quelle CA
dépasse t il le seuil des 3 assistants ?

Parce que autant 30+30+25 c'est OK
autant 30+30+8.5 il en manque.

Si CA en augmentation et marge aussi, le licenciement eco ne tient pas la route, donc prudhomme.

Si c'est ta tête qui ne lui revient pas, prudhomme aussi

Reste la rupture conventionnelle.
Je dirais barre toi il va te faire chier, mais barre toi avec des sous
minimum un an de salaire.

" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
akkah
9  

akkah
  Posté : 28-11-2016 11:29

Merci beaucoup pour vos réponses,

J'ai bien reçu le courrier début novembre de proposition de réduction du temps de travail pour raison économique.
Effectivement 8h30 ou rien c'est pareil, je ne peux pas vivre avec ce salaire (d'autant que j'ai deux enfants de 5 ans).
je m'apprête à rédiger ma réponse.
D'après ce qu'il m'a expliqué la pharmacie n'a pas de hausse de CA ou de marge mais est à l'équilibre.
Mais il a trop de charges salariales et vu le contexte économique qui se prépare pour l'année prochaine, il ne peut pas me garder à 25/sem.
le CA est d'environ 3 Millions d'euros. Donc seulement deux pharmaciens temps plein assistants nécessaires.

Concernant les indemnités que je pourrais recevoir en cas de licenciement abusif, j'ai lu cet article du Moniteur:

"Deux décrets en date du 23 novembre 2016 publiés au Journal officiel le 25 novembre, fixe les barèmes d’indemnités qui peuvent être alloués par le juge prud’homal. Ces deux textes précisent que ces barèmes ne sont qu’indicatifs. Ils peuvent servir de base de référence pour les parties ou les conseillers.

Le premier des deux textes (n°2016-1582) modifie le barème de l’indemnité forfaitaire de conciliation. Désormais, le salarié qui justifie d’une ancienneté dans l'entreprise de moins de un an pourra prétendre à une indemnité égale à deux mois de salaire.

Le second texte (n°2016-1581) permet l’entrée en vigueur d’une disposition de la loi du 6 août 2015 dite Macron. Ce barème fixe les indemnités minimales qui pourront être versées en plus des indemnités légales, conventionnelles, ou contractuelles au salarié en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse. Si les deux parties en font la demande, le barème s’imposera aux conseillers des prud'hommes pour évaluer le montant des indemnités."

Est-ce que cela est applicable aux officines?

Soit pour 18 mois d'ancienneté : 2 mois de salaire en indemnités + 1 mois en cas de contexte d'embauche difficile

J'aimerais éviter d'aller aux prud'hommes mais négocier des indemnités dans le cadre d'un licenciement économique.

Qu'en pensez-vous??



  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 28-11-2016 12:00

Négocier des indemnités de départ puis élargir ton champ de recherche pour un nouveau job d'adjoint : le travail il y en a sans problème mais il ne faut pas restreindre à 5min maximum du domicile. Il faut pousser jusqu'à à au moins 30min et là il y a forcément des offres.

  Profil  
rastacouere
231     

rastacouere
  Posté : 28-11-2016 12:27

si tu es sur paris/idf pousse jusqu'à 1 heure de trajet aller ( 30min c'est un phantasme ou fantasme tiens on peut dire les 2)

bon courage

Message édité par : rastacouere / 28-11-2016 12:27


  Profil  
akkah
9  

akkah
  Posté : 28-11-2016 12:37

Avant de trouver à 5 mn de chez moi, j'ai passé deux ans et demi à faire des remplacements à 45mn-1h de chez moi dans plusieurs pharmacies d'un autre département car le mien est complètement bouché au niveau des embauches: ville universitaire autour de 100 pharmaciens au chômage (même en faisant preuve de bonne volonté: dépôt régulier de CVs en faisant du porte à porte).
J'ai déjà recontacté mes anciens employés qui me proposent à nouveau des remplas , bien sûr pendant les samedis en bouche trou, les vacances scolaires, j'ai même fait des remplas dans une clinique (ce qui n'est plus possible maintenant quand on n'a pas fait l'internant), donc ce que je vois et qui s'annonce pour mon avenir c'est à nouveau la galère et la précarité...

Là je pensais avoir trouvé le Graal, tout se passait bien (le titulaire me dit d'ailleurs que ce n'est pas contre moi, qu'il est content de mon travail), et BOUM !!
j'avoue que je suis bien bien découragée...

  Profil  
akkah
9  

akkah
  Posté : 28-11-2016 13:14

D'autant que j'ai vraiment des doutes sur la réalité de ses difficultés économiques ...

  Profil  
Manager
16998       
 Administrateur

Manager
  Posté : 28-11-2016 15:15

De toutes façons tu ne bouges pas.

D'autres part "Ces deux textes précisent que ces barèmes ne sont qu’indicatifs. Ils peuvent servir de base de référence pour les parties ou les conseillers. "

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 29-11-2016 07:13

Citation : rastacouere 

si tu es sur paris/idf pousse jusqu'à 1 heure de trajet aller ( 30min c'est un phantasme ou fantasme tiens on peut dire les 2)
 


Comme pour tout le monde en IDF : je connais peu de personnes qui ont un job à Paris et qui passent moins de 2h Aller/Retour dans les trajets. C'est pour ça qu'il ne faut pas habiter Paris (ou habiter juste à côté dune gare).

Citation : akkah 

Avant de trouver à 5 mn de chez moi, j'ai passé deux ans et demi à faire des remplacements à 45mn-1h de chez moi dans plusieurs pharmacies d'un autre département car le mien est complètement bouché au niveau des embauches: ville universitaire autour de 100 pharmaciens au chômage (même en faisant preuve de bonne volonté: dépôt régulier de CVs en faisant du porte à porte).
J'ai déjà recontacté mes anciens employés qui me proposent à nouveau des remplas , bien sûr pendant les samedis en bouche trou, les vacances scolaires, j'ai même fait des remplas dans une clinique (ce qui n'est plus possible maintenant quand on n'a pas fait l'internant), donc ce que je vois et qui s'annonce pour mon avenir c'est à nouveau la galère et la précarité...
 


Et pas moyen d'envisager de changer de coin ? Il y a plein d'endroits où on manque de pharmaciens. Va voir un peu sur le groupe "job de pharma" sur Facebook, il y a des titulaires qui ne trouvent pas d'adjoints depuis 1 an dessus (ça peut te donner des idées d'endroit où aller).

Sinon il y a aussi l'idée de s'installer (et là encore, beaucoup de titulaires ne trouvent personnes et bradent les prix).

  Profil  
akkah
9  

akkah
  Posté : 29-11-2016 16:03


mon conjoint a un emploi stable et sûr ici, et nos deux familles sont de la région...
merci pour le tuyau job de pharma,

oui, l'installation j'y pense de plus en plus...

Message édité par : akkah / 05-12-2016 20:34


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 30
Membre(s) : 2
Total :32
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC