Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » non paiement de salaire
Auteurnon paiement de salaire
kydygirl
22   

kydygirl
  Posté : 29-08-2014 17:52

Bonjour,

La pharmacie où je bosse ne va pas bien du tout, mon chèque de salaire vient de me revenir impayé ....

Je me demande ce que je peux faire, est-ce que je me met en faute grave si je pars sans préavis, un abandon de poste quoi ?? Qui accepterai de travailler sans être payé ...????
Je précise que je bosse là depuis 25 ans donc j'essai de mesurer l'importance de mon geste ....je sais que mon ancienneté est en jeu ....
Mais je ne peux pas vivre sans salaire non plus ....j'ai un banquier moi aussi et des tas de choses à payer ...

Merci de vos réponses ....

  Profil  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 29-08-2014 19:13

La vache ça craint à la place du titulaire je me mettrais sous terre

Ya pas de quoi partir comme une voleuse, faut en parler avec lui.
Avec 25 ans d'ancienneté peut-être que ça l'arrangerait de trouver un accord pour que vous vous sépariez "proprement" (une rupture conventionnelle quoi).

  Profil  
kydygirl
22   

kydygirl
  Posté : 29-08-2014 20:15

J'y ai pensé aussi mais comment va-t-il me payer des indemnités de rupture conventionnelle sans argent ??? En plus ça lui enlèverai une épine du pied comme elle dit à ses collègues pharmaciens que c'est moi qui lui coûte cher !!!


  Profil  
mandyn
1266       
 Modérateur

mandyn
  Posté : 29-08-2014 20:24

les collègues ont elles aussi eu un chèque sans provisions ? parfois il y a 2 comptes dédiés à la pharmacie ... si difficulté financière effective il y a, alors c'est un licenciement économique qu'elle doit déclencher (ce qui sera plus avantageux pour toi au niveau des droits ... par rapport à une rupture conventionnelle)
Après c'est peut être juste un soucis de trésorerie ponctuelle...

Et oui si tu part comme ça tu risque d'avoir des soucis surtout si tu n'a pas un emploi derrière tu n'aura pas les doc nécessaire pour tes indemnités chômage ...
bon courage

  Profil  
Jezek89
147     

Jezek89
  Posté : 29-08-2014 20:49

Tu redéposes ton chéque le 29, le 9 ou le 19 ( pour passer un jour avant la LCR du grossiste)
S'il revient de nouveau impayé, tu demandes à ton boss de le payer sur le champs car :
- soit tu le colles en redressement judiciaire,
- soit tu attends 30 jours à compter de ta premiere remise en banque et il sera interdit bancaire pendant 5 ans.


G6K

  Profil  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 29-08-2014 21:29

Farpaitement !
Et ensuite tu peux commencer à chercher du taf ailleurs (tu seras plus sereine pour négocier une rupture conventionnelle avec plusieurs mois de salaire si tu es sûre d'avoir quelque chose derrière).

  Profil  
lilith
1296       

lilith
  Posté : 29-08-2014 22:29

une bonne discussion?

  Profil  
ramses2
2986       

ramses2
  Posté : 30-08-2014 09:20

Citation : mandyn 

les collègues ont elles aussi eu un chèque sans provisions ? parfois il y a 2 comptes dédiés à la pharmacie ... si difficulté financière effective il y a, alors c'est un licenciement économique qu'elle doit déclencher (ce qui sera plus avantageux pour toi au niveau des droits ... par rapport à une rupture conventionnelle)
Après c'est peut être juste un soucis de trésorerie ponctuelle...

Et oui si tu part comme ça tu risque d'avoir des soucis surtout si tu n'a pas un emploi derrière tu n'aura pas les doc nécessaire pour tes indemnités chômage ...
bon courage  


+1

  Profil  
kydygirl
22   

kydygirl
  Posté : 30-08-2014 12:28

Merci à tous pour vos réponses ...

Je ne pense pas que ça soit ponctuel ... répartiteur pas payer des factures de Juin et pas d'argent pour les factures de Juillet (selon ce que j'entend lorsqu'il est au téléphone avec ses créanciers ...) et tous les jours des relances de labos ...
Dialogue impossible, il envoi chier tous les clients, moi avec et dit être en dépression ....
L'autre préparatrice qui a démissionné a vu son solde de tout compte revenir impayé aussi ...



  Profil  
Jezek89
147     

Jezek89
  Posté : 30-08-2014 12:41

Citation : kydygirl 

Merci à tous pour vos réponses ...

Je ne pense pas que ça soit ponctuel ... répartiteur pas payer des factures de Juin et pas d'argent pour les factures de Juillet (selon ce que j'entend lorsqu'il est au téléphone avec ses créanciers ...) et tous les jours des relances de labos ...
Dialogue impossible, il envoi chier tous les clients, moi avec et dit être en dépression ....
L'autre préparatrice qui a démissionné a vu son solde de tout compte revenir impayé aussi ...



Soit tu négocies au chantage le paiement en menaçant la mise en redressement judiciaire (les salaire sont payé en priorité par rapport au reste des dettes ) et le problème se reposera le mois prochain. Soit tu le plantes tout de suite au tribunal avant que le grossiste le face. Il faudra le faire quelques jours avant la LCR du grossiste car c'est là qu'il y aura le plus d'argent sur le compte.



G6K

  Profil  
mandyn
1266       
 Modérateur

mandyn
  Posté : 30-08-2014 14:46

ah d'accord il y en a déjà une qui a craqué sans avoir droit à un licenciement éco ...
bon ben si ce n'est pas ponctuel il peut être déprimé, mais toi tu travail en attendant son dépôt de bilan ou autre ...
donc il va bien falloir qu'il accepte de discuter sinon sa situation va s'empirer car en effet les grossistes et cie n'hésiteront pas longtemps avant d'aller en justice ...
il peut même te payer en espèce contre décharge (avec son compte perso ou en cassant son compte épargne retraite même...)
courage ...

  Profil  
pharmecoul
537      

pharmecoul
  Posté : 30-08-2014 17:35

La situation de l'officine semble vraiment mal engagée et cela ne doit pas être facile pour lui aussi tous les jours...
Le pharmacien titulaire subit comme beaucoup de ses confrères les différentes lois qui jours après jours plombent l'économie de l'officine.
A ta place, je lui demanderais d'avoir une discussion constructive et honnête pour connaître l'état des comptes de la pharma et savoir si ton avenir est toujours dans cette officine.
Bon courage.

Manu

  Profil  E-mail  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 30-08-2014 17:44

Ca n'est clairement pas le cas, elle doit partir, mais si le type est même pas foutu de payer 1 seul mois de salaire je vois pas comment il pourra payer des indemnités de licenciement ou des indemnités de rupture conventionnelle
Comment ça se fait qu'il soit pas encore en liquidation c'est ça qui m'étonne, que les grossistes n'aient pas encore réagi...

  Profil  
michelm
857      

michelm
  Posté : 30-08-2014 17:52

procedure de sauvegarde peut etre??

  Profil  
Manager
16998       
 Administrateur

Manager
  Posté : 31-08-2014 11:24

Les salariés sont garantis par l'AGS.

==>http://www.ags-garantie-salaires.org/

Il ne faut surement pas démissionner, si l'entreprise ne doit pas continuer, les salariés sont assez haut dans la liste des créanciers et au pire sont garantis par l'AGS.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
pharmecoul
537      

pharmecoul
  Posté : 31-08-2014 11:36

Je doute que les salariés passent avant la banque, l'Urssaf (& Cie) et les fournisseurs ...


Manu

  Profil  E-mail  
pharmacool
167     

pharmacool
  Posté : 31-08-2014 12:27

Citation : pharmecoul 
Je doute que les salariés passent avant la banque, l'Urssaf (& Cie) et les fournisseurs ...


Les salariés passent en 2ieme rang juste derriere les honoraires du liquidateur et frais de justice. Mais avant l'Urssaf, les impots, la TVA et les fournisseurs.

  Profil  
pharmecoul
537      

pharmecoul
  Posté : 31-08-2014 13:07

Oui, tu as raison.
Il y a en plus la garantie de l'AGS si les fonds ne sont pas disponibles.
Ouf !


Manu

  Profil  E-mail  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 01-09-2014 23:17

Écoute les conseils de Jezek89, c'est tout très pertinent.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 22
Membre(s) : 0
Total :22
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC