Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Association de plusieurs AINS
AuteurAssociation de plusieurs AINS
ptitelouloute
30    

ptitelouloute
  Posté : 01-08-2013 21:44

Bonsoir
j'ai régulièrement des ordonnances d'un dentiste qui associe plusieurs AINS, en général c'est 3 cp de surgam par jour et en plus du spifen 400 si besoin (max 3/J).
j'ai déja appelé et le dentiste me répond oui oui je confirme. Il s'agit d'une association déconseillée pas pas de CI absolue.
que faites-vous dans ce cas ? perso j'explique que de mon point de vue 3 surgam vont suffire, et de ne pas prendre le spifen en +?
Avez vous déja vu ce type d'association ? quel intérêt? je suis perplexe .
parfois les prescripteurs dégainent le mopral plus vite que leur ombre avec les ains (même chez les patients sans souci gastrique) et parfois zou un gros trou dans l'estomac soyons fou plus on est d'ains plus on rit
merci à vous et bravo pour ce forum

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 01-08-2013 22:25

C'est à la suite d'extractions ?

Moi je donnerais pas l'ibuprofène, en prévenant le dentiste. Mais il feudrait en savoir un peu plus sur le plan de traitement pour juger.

  Profil  
ptitelouloute
30    

ptitelouloute
  Posté : 01-08-2013 22:29

alors c'est en cas d'infection (abcès) , il y a tjrs des antibios et des bains de bouche également.
non ce n'est pas suite à un acte chirurgical.
merci de ta réponse

  Profil  
riep
645      

riep
  Posté : 01-08-2013 23:37

vu la formation des dentistes en pharmaco, je ne délivrerai pas l’ibuprofène ou conseillerais au patient de ne ne le prendre qu’après les 3 ou 5 j de surgam d'inflammation/douleur persistante. c'est d'ailleurs bizarre qu'il ne t’écoute pas.


Absolument aucune raison de prendre le risque d'associer les deux...à ma connaissance.

  Profil  E-mail  www  
ami89
849      

ami89
  Posté : 02-08-2013 01:05

La double prescription d'AINS n'est pas du tout justifiable, même en présence d'IPP... Outre les problèmes d'estomac, si le patient présente une autre pathologie (diabète, hypertension, ACFA...), c'est très risqué...
S'il ne veut pas modifier sa prescription, le plus simple c'est d'expliquer le plan de prise au patient, et de mentionner sur l'ordonnance de ne pas associer les 2 en même temps...

Ou sinon proposer de remplacer un AINS par du Paracétamol +/- Codéine s'il n'y a pas de CI / redondance, en cas de douleurs persistantes...

Message édité par : ami89 / 02-08-2013 01:20


  Profil  E-mail  www  
saumix
2494       

saumix
  Posté : 02-08-2013 09:04

tout vieux pharmacien sait qu' une ordonnance sert à fournir les médicaments de toute la famille...la rage de dents pour moi , les rhumatismes du mari , l'ulcere du gran pere...
une vieille indécrottable mauvaise habitude....

h.p

  Profil  
ptitelouloute
30    

ptitelouloute
  Posté : 08-08-2013 23:07

merci à tous
et merci pour le vieux pharmacien ...j'ai finalement rappelé le dentiste, car j'aime avoir les explications! j'ai poussé plus loin mes questions (intérêt d'associer 2 AINS), et finalement le dentiste a changé sa prescription pour du codoliprane à la place de l'ibuprofène....
on a rappelé les clients qui de toutes façons nous avaient écouté.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 46
Membre(s) : 0
Total :46