Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » rupture d'un cdd pour un cdi.
Auteurrupture d'un cdd pour un cdi.
ethelreda
189     

ethelreda
  Posté : 22-07-2013 23:28

Bonsoir.
je viens d'avoir une réponse positive pour un cdi. Seulement, ils ont besoin de moi plus précocément que prévu (suite à deux arrêt de travail simultanés). Je suis donc obligée de rompre mon cdd pour finir deux semaines plus tôt.
Par contre, entre temps, dans ma pharmacie actuelle, il va y avoir du changement. Le titulaire prend sa retraite à la fin du mois et la pharmacie est reprise par deux autres personnes. D'où ma question: a qui dois-je adresser ma lettre de démission? Car la rupture se fera lors du travail effectif avec les nouveaux titulaires. Or, si je dois leur présenter à eux la lettre et que je leur dois 15 jours de préavis, ça ne va pas coller avec le début de mon CDI.

Si quelqu'un a un avis...
Merci

  Profil  
michelm
862      

michelm
  Posté : 22-07-2013 23:31

a voir avec manager ( le grand spécialiste ) mais sauf accord de tes employeurs actuels tu ne peut pas rompre un cdd..


Message édité par : michelm / 22-07-2013 23:55


  Profil  
ethelreda
189     

ethelreda
  Posté : 22-07-2013 23:59

Si, la loi L122-3-8 du 17 janvier 2002 du code du travail permet la rupture anticipée d'un cdd pour un cdi avec un préavis n'excédant pas 15 jours.
Le tout c'est de savoir à qui je dois ce préavis...

  Profil  
Pharmaben
235     

Pharmaben
  Posté : 23-07-2013 01:17

Bonsoir,
Tu dois présenter ta lettre de démission au titulaire qui prend sa retraite, et c'est lui qui transmettra cette lettre aux nouveaux titulaires, donc tu pourras finir à la date que tu souhaites.

  Profil  
ethelreda
189     

ethelreda
  Posté : 23-07-2013 07:59

Merci pharmaben.

  Profil  
Manager
17132       
 Administrateur

Manager
  Posté : 23-07-2013 13:20

"Rupture anticipée du CDD
Cas autorisés

En dehors de la période d'essai, le CDD peut être rompu avant le terme prévu dans les cas suivants :

- accord entre l'employeur et le salarié,

- demande du salarié qui justifie d'une embauche en CDI,

- faute grave (ou faute lourde) du salarié ou de l'employeur,

- force majeure,

- inaptitude constatée par le médecin du travail.

Pour éviter toute difficulté, il est préférable que le salarié justifiant d'une embauche en CDI notifie par écrit la rupture du contrat. Il doit pouvoir fournir à son employeur tout justificatif de la réalité de l'embauche prévue (promesse d'embauche ou contrat de travail, par exemple).
Préavis

Le salarié doit respecter un préavis (sauf dispense de l'employeur) s'il rompt le CDD en raison d'une embauche en CDI.

La durée du préavis est alors calculée à raison d'un jour par semaine, compte tenu :

soit de la durée totale du CDD, renouvellement inclus, lorsqu'il comporte une date de fin précise,

soit de la durée effectuée, lorsqu'il ne comporte pas de terme précis.

Le décompte est effectué en jours ouvrés.

Dans les 2 cas, le préavis ne peut pas dépasser 2 semaines."

Bien évidemment la lettre est à adressé à l'employeur au moment de la notification rupture. De plus tu perds le bénéfice de la prime de précarité.


Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
ethelreda
189     

ethelreda
  Posté : 23-07-2013 13:29

Oui, je savais tout ça. Je me demandais juste à qui je devais adresser ma lettre de démission. Merci pour les réponses.
De toute façon j'attends de recevoir la promesse d'embauche avant d'envoyer ma lettre.

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 24-07-2013 09:24

forcément à ton employeur actuel, si tu dois donner ta démission avant la cession.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 71
Membre(s) : 1
Total :72
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC