Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » déclaration des heures sup
Auteurdéclaration des heures sup
cys282tyr
6  

cys282tyr
  Posté : 04-07-2013 08:25

Bonjour à tous,

Les heures sup qui ne sont pas payées (elles ne le sont JAMAIS chez nous) et qui sont récupérées (avec les majorations ou pas, c'est selon l'employée...) doivent elles apparaître sur la feuille de salaire ou sur un document attenant ?

Mon patron prétend que non et ne note rien nulle part. (même pas de carnet ou de fiches individuelles). Il prétend également que le comptable lui a dit que ça ne se faisait nulle part...

Je pense que c'est faux. C'est donc la guerre car pas de merci, pas de paiement et il faut en plus réclamer pour récupérer.

Merci de m'éclairer voire de m'aider à retrouver le texte sur lequel m'appuyer.


  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 04-07-2013 13:16

Le plus sécurisant est d'établir un état des heures supplémentaires effectuées mensuellement. Le document, signé des deux parties sera une preuve en cas de conflit.

S'il y a conflit, je pense que ce sera à celui mis en accusation, donc l'employeur, d'apporter la preuve de l'inexistence des heures, il est donc dans son intérêt d'établir ce relevé.

De son coté, le salarié doit tenir un relevé des heures qu'il a effectivement effectuées afin de réclamer son du. Pour ma part je fais comme ça. Je le remet à mon employeur qui ne dénonce pas, c'est donc qu'il est d'accord.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
cys282tyr
6  

cys282tyr
  Posté : 04-07-2013 13:34

Merci Manager.

C'est ce que tu arrives à faire chez toi et que je tente de faire chez nous. Mais, à chaque fois, c'est systématique, il faut que je réclame sinon, je m'assois dessus. C'est ce qui arrive à l'une des préparatrices qui n'ose rien dire.

Mais officiellement, qu'est-ce qui est prévu ?

S'il n'y a pas obligation de noter quelque part le nombre des ces fichues heures sup' compensées par du repos et non par un salaire, qu'est-ce qui empêche le patron de faire bosser au delà du nombre annuel légal d'heures sup. Je suis certaine d'avoir lu un texte à ce sujet mais je ne suis pas fichue de le retrouver.

Je passe pour l'em... de service car je ne me laisse plus faire.



  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 05-07-2013 13:57

Ce qui est prévu c'est de tenir un relevé mensuel des heures supplémentaires.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
cys282tyr
6  

cys282tyr
  Posté : 05-07-2013 19:46

Et ben, y en a pô !

  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 06-07-2013 00:01

Tu sais ce qu'il te reste à faire.

Chaque mois tu fais ta fiche et tu en remets une copie à ton employeur.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
cys282tyr
6  

cys282tyr
  Posté : 06-07-2013 07:59

Ok. Merci beaucoup Manager.

Maintenant, j'attaque avec mon DPC et mes heures DIF.

Elle a réussi à m'affirmer que les heures DIF n'existaient plus et qu'avec toutes les formations que je faisais (royalement une journée dans l'année et pas une formation de mon choix) j'avais mangé tout mon crédit!!!
Elle ne m'a JAMAIS informé du nombre d'heures que j'avais à mon crédit et de toute façon, je n'ai jamais déposé de dossier.
Je lui ai collé sous le nez la lettre que le conseil de l'Ordre vient de m'envoyer pour me dire que je n'avais enregistré aucune formation au titre du DPC. Je voulais participer aux thématiques Prescrire sur les AVK ; elle a estimé que c'était inutile car j'avais déjà fait une formation. Oui mais pas enregistrée pour le DPC...
Avec notre groupement, il y avait un e-learning sur les AVK. Pour l'enregistrer personnellement, il fallait qu'elle ajoute une dizaine d'euros par personne. Elle a refusé en disant que c'était assez cher comme ça. Elle a payé le module collectif, s'est inscrite et s'est enregistré à l'OGDPC mais moi, queudalle. J'ai beau lui dire que c'est OPCAH qui paie et enregistre ma formation, elle ne veut rien savoir.

CA = 3,5M. Plus ils en ont...

J'en ai marre de réclamer. Je suis sur les nerfs en permanence...et pas de boulot dans le coin.

  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 07-07-2013 10:39

C'est scandaleux comme comportement mais pas si rare, hélas.

Le DIF s'acquiert à raison de 24H par an pour un temps plein soit plus de 3 jours de formations par an. On peut cumuler jusqu'à 144H. Comme son nom l'indique le DIF est un droit, il faut donc en faire la demande écrite pour justifier du refus.

Je vous ferai un article sur le DPC et son fonctionnement pour la rentrée.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 32
Membre(s) : 2
Total :34
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC