Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » Démographie des pharmaciens au 01/01/2013
AuteurDémographie des pharmaciens au 01/01/2013
ami89
871      

ami89
  Posté : 13-06-2013 13:25

http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Communiques-de-presse/Demographie-des-pharmaciens-au-1er-janvier-2013
Rappel: NC depuis 6 ans d'environ 3 000.

  Profil  E-mail  www  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 13-06-2013 14:33

Pour moi il manque certains indicateurs importants (que l'ordre n'a pas) pour vraiment juger les chiffres.

25% d'évaporation des jeunes diplômés, on peut les répartir en deux classes :
- Ceux qui se servent directement de leur diplôme pour exercer leur métier (industrie pharma à un poste qui ne necessiste pas l'inscrription à l'ordre, industrie agro-alimentaire, biotechnologies, grande distribution, etc...) : Ce n'est pas une véritable désafection puisqu'ils exercent un métier qui necessite le diplôme. C'est quand même notre force, la polyvalence de notre diplôme et une culture scientifique qui dépasse le cadre de la pharmacie, contrairement à d'autres diplômes très spécialisées (dentiste par ex).

- Ceux qui reprennent d'autres études à zéro, ou qui exercent une profession ou le diplôme de pharmacien est inutile: là on peut parler vraiment de désafection. A mon avis ceux-ci sont minoritaires, mais avoir ce chiffre serait interessant.


Idem pour les temps partiels et les intérimaires : combien sont contraints et forcés, et combien sont volontaires ? Les temps partiels et le salariat explosent aussi chez les médecins (9 nouveaux diplômés sur 10 prèferent le salariat au libéral) : je pense qu'on est à une époque ou les gens sont beaucoup moins prêts à travailler qu'il y a 20 ou 30 ans, les temps changent.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 99
Membre(s) : 2
Total :101