Modéré par : Manager Bixente64 SB69 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Qualité à l'officine : Faculté de Lille
AuteurQualité à l'officine : Faculté de Lille
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 15-03-2013 16:05

J'imagine que certains doivent connaitre, mais la fac de Lille a mis en place, en parallèle de son DU "qualité à l'officine", un site web sur ce thème avec des petites fiches intéressantes à lire, à vos heures perdues.
http://qualiteofficine.univ-lille2.fr/fr/accueil.html

Trois petits exemples :
- Prise en charge des patients cancéreux : http://qualiteofficine.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/memoires_2006_a_2007/DU_2006-2007_chap1.pdf
- Prise en charge des ordonnances posant problème : http://qualiteofficine.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/memoires_2005_a_2006/DU2005-6_chap19.pdf
- Prise en charge de la contraception d'urgence : http://qualiteofficine.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/memoires_2005_a_2006/DU2005-6_chap6.pdf

  Profil  
Dinosorus5CH
1062       

Dinosorus5CH
  Posté : 15-03-2013 17:11

Super pharma-espoir !
Je suis feru de ce genre de donnée me permettant d'améliorer de jour en jour la qualité de mon service

  Profil  
Rem5962
56    

Rem5962
  Posté : 16-03-2013 13:06

Il y a des thèses en ligne également :
http://pharmacie.univ-lille2.fr/theses-et-memoires-dinternat/memoires-et-theses-en-ligne.html

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 18-03-2013 19:19

Oui la fac de Lille c'est vraiment une mine d'or niveau fichiers intéressants .

  Profil  
gaellepat
359      

gaellepat
  Posté : 19-03-2013 13:49

merci pour ce site c'est génial. Et merci à la faculté de lille de faire partager ses ressources avec les professionnens sortis des bancs de la fac (quand la qualité n'était pas à l'ordre du jour). A quand les DU possibles par Internet? même payant. On n'a pas besoin d'être présent physiquement pour ce genre d'information.
Cool

patience et longueur de temps font plus que force ni que rage

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 20-03-2013 00:20

D'accord avec toi gaellepat.

L'avenir de l'officine (et du monde de la santé en général) c'est la qualité. Comme dit le président de la fédération européenne des pharmaciens, il ne faut plus centrer la délivrance sur le produit mais sur le patient.

Le patient doit être remis au coeur du système. Ça demande aussi aux pharmaciens de devenir enfin mobiles, et de venir là les patients les attendent désespérément (Normandie, Bourgogne) plutôt que venir gonfler les chiffres du chômage/faillites à Paris, Lyon ou Marseille.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 28-04-2013 12:22

Le modèle de la pharmacie américaine : http://usatoday30.usatoday.com/money/graphics/rx_error/flash.htm

Si on pouvait s'en inspirer un peu, ça ferait pas de mal...

  Profil  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 28-04-2013 14:53

Il y a un frein au dvt de ce modèle en France...et il s'appelle l'exercice individuel et personnel...tant que les officines seront ds les mains d'un seul et unique titulaire pour les 22000 officines, les moyens manqueront tant financiers qu'en terme de qualité...il faut des groupes de pharmacies, des chaînes ,une séparation des responsabilités, aux pharmaciens l'aspect médical et pharmaceutique et aux financiers et manager le management...quitte a perdre la propriété des licences...il faut ouvrir le capital pour créer la pharmacie de demain...

  Profil  
Thym
31    

Thym
  Posté : 28-04-2013 22:36

Je ne pense pas que ce soit une question de financier bien au contraitre, si le financier veut faire de la merde il en fera, d'ailleurs pour eux qq soit le coeur du métier c'est la rentabilité par rapport aux sommes engagés qui est imporatante et pour cela il trouve bien mieux que la pharmacie ( les labos l'ebe c'est 20-25%) ce n'est qu'un exemple.. (un mac dal c'est 15% avec un ca moyen de + de 2ME)
Bref on s'en fout de ca, si le titulaire veut un truc clean, ca le sera mais ce qui pourrait etre vraiment interressant à mettre en place c'est une demarché qualité complete avec controle qualité (comme pour les labm mais forcement moins lourd car mois de protocole et de machines).
Ceci pourrait etre géré par l'ordre avec par exemple:
preparatoire aux normes..
social OK (obligation de diplomé et de formation continue)
releve de temp du frigo ...

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 29-04-2013 18:59

Je pense en effet que ce n'est pas le fait que ce soit un financier ou non qui détermine la qualité du système, mais la mentalité des décideurs, professionnels, et patients.

Aux USA on néglige (à tord !) la prévention et la bobologie (d'ou les OTC en vente libre sans aucun contrôle).

En revanche, ils ont une médecine de pointe pour le reste. Ils offrent des services de santé coûteux, très coûteux, mais les gens qui ont les moyens en ont pour leur argent.

Pendant que certains syndicats français (les 2 minoritaires) se battent encore pour conserver de la marge, les pharmaciens américains faxent des factures de 300$ aux assurances des patients quand ils ont refusé de délivrer un médicament dans l'intérêt de la santé du patient.

C'est clair qu'on pourra pas faire de la qualité sans être soutenu par les décideurs, mais on ne montre pas du tout l'exemple alors que c'est à nous de faire le premier pas.

Aujourd'hui, si on détecte une anomalie sur une ordonnance, et qu'on ne délivre pas un médicament, on n'est pas payé. D'une je ne trouve pas ça normal, dans la mesure ou ce travail nécessite de la compétence et de la réflexion. De deux, je ne trouve pas ça vertueux : ça encourage à fermer les yeux et ne pas faire correctement notre boulot, puisqu'on est payé à la "vente".

Je trouve que de simples honoraires de délivrance sont un bon début, mais que c'est encore insuffisant. Et à coté de ça on a des syndicats qui s'accrochent encore à la marge, vendre encore et toujours. Pourquoi n'ont ils pas fait du commerce ces gens là ?

La qualité, ça ne tombe pas par magie, il faut la volonté d'une profession entière.

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 29-04-2013 23:48

+1 espoir


  Profil  
Homeopatik
402      

Homeopatik
  Posté : 30-04-2013 21:47

Pharma-espoir, j'ai étudié dans une université américaine, j'ai fait des "cas cliniques" avec cette mentalité américaine. Ce que tu dis est faux, totalement faux je dirai même.

On ne néglige pas la bobologie au USA, l'ouverture du marché sur les OTC a beaucoup d'avantages (de mon point de vue, les pris en officine et en supermarché, les différences de conditionnement entre les spécialités trouvées en station service et celles délivrée en officine, sont loin d'être des reculs de prise en charge des patients...)

Une médecine de pointe ? Oui mais vraiment QUE pour ceux qui ont les moyens, je me souviendrai toujours des discussions de cancéro, Yervoy, Mabthera, SOliris, des médicaments que je vois ici et dont on ne parle pas là bas...

Non clairement il ne faut pas prendre ces exemples

EDIT :

qq exemples d'abérations du système américain :

- Le first line treatment de l'épilepsie est la phénytoin, dans mon cursus en France j'en avais entendu parler comme d'un traitement historique du fait de sa faible marge thérapeutique. J'ai du apprendre les concentrations plasmatiques cibles, parce que bien que désuet en France ce traitement est le moins cher, est donc le plus utilisé là bas. Le second line treatment c'est la carbamazépine, valproate de sodium, gabapentine ou prégabaline bien trop cher.

- Cas clinique d'une patiente ayant une leucémie mais ne pouvant se payer le traitement, vous êtes pharmaciens, que lui proposez vous. Avec l'étudiant qui a partagé cette expérience avec moi, on s'est regardé, ne sachant ce que le prof attendait. Les américains, sans soucis, ont proposé que la femme prenne son traitement 1 fois tous les 2 mois, sans soucis, c'est mieux que rien ont 'ils avancés.

Je vous épargne les discussion "philosophiques" sur l'avortement, comment réagir face à un patient sans mutuelle, les règles de bienséances lors d'une visite à l’hôpital (le pharmacien étant un acteur de la visite, relativement régulièrement contrairement en France, ce qui est un bon point)

Message édité par : Homeopatik / 30-04-2013 22:14


  Profil  www  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 21-05-2014 16:10

Au passage pour ceux qui ne l'ont pas lu, le nouveau référentiel de la pharmacie d'officine de la SFPC.
http://www.sfpc.eu/fr/item1/finish/34-documents-sfpc-public/825-sfpc-referentiel-pharmacie-officine-2014/0.html

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 24
Membre(s) : 0
Total :24