Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » rachat de clientèle / quid de la licence de l'officine qu'on achète pour la fermer ?
Auteurrachat de clientèle / quid de la licence de l'officine qu'on achète pour la fermer ?
Patrick1
7  

Patrick1
  Posté : 15-11-2012 15:46

Bonjour,
Je suis intéressé par le rachat de clientèle d'une officine à vendre, située très proche de la mienne.
La principale question concerne la licence de la pharmacie rachetée que j'envisage alors bien évidemment de fermer
Cette licence est-elle gelée (si oui, combien de temps ?) ou rétrocédée à l'ARS avec perspective d'une nouvelle création, auquel cas bien entendu la rentabilité de l'opération de rachat se pose !
Dans ce dernier cas, une nouvelle création sera-t-elle pour autant conditionnée au respects des nouvelels règles démographiques (1ère officine si > 2500h, officines supplémentaires par tranches de 4500h supplémentaires)
Merci par avance de vos retours, car les textes que j'ai pu trouver ne sont pas très clairs, de plus l'ARS n'a pas su se prononcer avec certitude !

  Profil  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 15-11-2012 18:04

combien de fois fayudra t'il redire qu'une loi est applicable 24h apres sa publication au journal officiel !!! sauf si le texte prévoit des décrets d'application...
pour les 4500 , on est bon!! ( petit rappel au dernier pointage il y aurait une pharmacie pour 2900 habitants....)

h.p

  Profil  
Patrick1
7  

Patrick1
  Posté : 15-11-2012 18:35

Merci pour ta réponse à l'une de mes questions
Si tu as également la réponse à l'autre (devenir de la licence en cas de rachat de clientèle), je suis également preneur

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 15-11-2012 18:46

Citation : saumix 

combien de fois fayudra t'il redire qu'une loi est applicable 24h apres sa publication au journal officiel !!! sauf si le texte prévoit des décrets d'application...
pour les 4500 , on est bon!! ( petit rappel au dernier pointage il y aurait une pharmacie pour 2900 habitants....)

 


J'ai du mal mal à comprendre pourquoi les syndicats ne se sont pas opposés contre cette loi d'une 2ème pharmacie pour 4500 habitants. Et l'accès aux soins pour tous, on se torche le cul avec ???

Une pharmacie pour 2900 habitants c'est parfaitement dans la moyenne européenne,.

  Profil  
Patrick1
7  

Patrick1
  Posté : 16-11-2012 09:45

Sauf que la moyenne européenne ne veut rien dire, comme trop souvent !
Qu'ont en commun des pharmacies françaises avec des pharmacies anglo-saxonnes qui vendent bien plus que du médicament, de l'OTC et de la para ?
Qu'ont en commun les pharmacies appartenant à des indépendants et celles appartenant à des chaînes comme dans certains pays européens ?
Qu'ont en commun les pays densément peuplés (Belgique, Pays-Bas) et la France, où tu ne peux pas avoir de pharmacies viables dans tous les villages ?
Les "business-models" de l'officine varient énormément d'un pays européen à un autre, et la comparaison à une moyenne n'a donc aucun sens
Je ne sais pas si la tranche de 4500 est le bon curseur, mais avec l'ancien à 3500, déjà supérieur à la moyenne européenne, il était déjà clair que la viabililté commerciale était menacée.
Ca ne m'amuse pas beaucoup que cette nouvelle tranche limite les créations et empêche de jeunes diplômés de s'installer, mais ça n'est pas non plus en mettant en péril les pharmacies existantes que ça solutionnera le problème !

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 16-11-2012 13:45

Je ne parle pas en terme de viabilité des officines, je parle en terme de santé publique. Une officine pour 4500 habitants, ce n'est pas acceptable pour les patients. Ce serait un véritable frein à l'accès aux médicaments.

  Profil  
Patrick1
7  

Patrick1
  Posté : 16-11-2012 14:19

Une grosse pharmacie pour 4500h en zone très densément peuplée comme la région parisienne par exemple, je ne vois absolument pas où est le problème pour les patients.
Ca devient bien entendu un gros problème dans certaines zones rurales où les patients pourraient / sont amenés à parcourir plusieurs km pour trouver une officine

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 16-11-2012 16:56

Une officine pour 4500 habitants à Paris, le problème ce serait la qualité des actes. Vu comment on court déjà toute la journée et sans un seul temps mort. Avec en plus les nouvelles missions qui vont arriver l'année prochaine... Ou alors il faudrait bien plus de pharmaciens.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 97
Membre(s) : 1
Total :98
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC