Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » PLFSS 2013 : réaction des professionnels de santé
AuteurPLFSS 2013 : réaction des professionnels de santé
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 10-10-2012 12:19

Si vous suivez un peu l'actualité, le PLFSS 2013, qui pourrait toucher l'officine (même si on en sait pas grand chose encore, puisqu'on est au début des négociations) n'épargne pas non plus les médecins et les dentistes : Au menu, entre autre, baisse du prix des médicaments (ça c'est pour nous), fin du secteur 2 (qui mettrait en faillite de nombreux chirurgiens), et TVA 19,6% pour tous les actes médicaux non remboursés par la sécu (qui pourrait faire très mal à ceux qui pratiquent les implants dentaires par exemple)

Les médecins ont réagi très vivement, avec dépôt de préavis de grève par les internes, CCA, praticiens hospitaliers. Et ils ont créé un groupe facebook intitulé "les médecins ne sont pas des pigeons", qui compte 20 000 membres en 3 jours, soit 10% de la profession, ce qui n'est pas négligeable :
http://www.facebook.com/groups/lesmedecinsnesontpasdespigeons/?fref=ts

Les dentistes ont emboîté le pas ce matin avec leur groupe facebook "les chirurgiens-dentistes ne sont ni de pigeons ni des moutons" :
https://www.facebook.com/groups/267168310070970/


Bref ça permet de montrer que les pharmaciens ne sont ni plus ni moins persécutés que les autres (petite dédicace à PharmaFC ) , et que c'est l'ensemble du système de santé qui est à revoir. En attendant, ce sont les médecins puis les dentistes qui ont réagi en premier, j'attend de voir si un groupe pour les pharmaciens va aussi sortir sur facebook.

  Profil  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 10-10-2012 12:34

tu as raison les pharmaciens ne sont pas les seuls impactés et touchés par les mesures de réduction des dépenses de santé..ça ne fait aucun doute..mais ce qui est trés inquietant c'est l'absence de reponses claires sur les grandes questions sur l'avenir de la profession...les honoraires quand, comment?...le nombres de pharmacie 22000? 16000?...le monopole conservé, partielement entamé? oui? non?....l'ouverture du capital, les holdings, les chaines combien comment à qui?....sur tous ces sujets rien, aucune réponses alors que pour les autres professions médicales, les réponses et les propositions fusent, pour les pharmaciens on a un peu l'impression que l'etat laisse "pourrir" la situation et se contente d'observer les dégats....déremboursements, baisse de prix, diminutions des prescriptions, encadrements des remises et des marges....ce sont toujours des mesures négatives qui sont prises...jamais celle en faveur d'une refonte de l'organisation de l'officine.....ce n'est pas moi qui le dit ce sont les syndicats unpf et uspo...la situation des officines est catastrophique et empire de jour en jour....est il normal qu'un decret de la loi murcef de 1992....1992!!! en faveur de la création des holdings permettant aux officines de se restructurer et de se moderniser n'est toujours pas été effectif.....ça fait 20 ans ....si avec ça tu trouves que l'etat ne joue pas la montre.....

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 10-10-2012 13:41

Je ne nie pas la situation préoccupantes des officines PharmaFC, même si je suis moins noir que toi, je suis d'accord sur pas mal de points. Par contre quand tu dis que TOUT est négatif, ce n'est pas tout à fait vrai, la dernière convention signée avec l'UNCAM est positive, elle a été saluée par les syndicats et relayée par la presse nationale (encore plus médiatisée que la dernière convention des médecins).

Quand tu dis que l'état joue la montre, c'est vrai, et c'est vraiment très pénible. Mais c'est encore une fois vrai aussi pour les autres professions : les dentistes ont signé en 2006 une convention avec l'UNCAM ou cette dernière s'engageait à aligner la C des dentistes sur celle des MG, à chaque fois qu'elle serait revalorisée pour les MG. Résultat, en 2012, la C des médecins est à 23€ et la C des dentistes à 21€. Et les rares dentistes qui ont osé respecter la convention et qui ont facturé leur C à 23€ se sont vu déconventionnés par l'AM.

  Profil  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 10-10-2012 14:00

à mon avis, mais je peux me tromper, tu n'auras pas un mouvement identique de contestation sur facebook, ou tout du moins pas de même ampleur...car les pharmaciens sont par essence divisés sur les questions concernant leur avenir...quoi de commun entre les petites pharmacies et les grosses, entre les moyennes et les discounteuses, entre un pharmacien ayant fini de payer son crédit et celui qui vient de se surendétter en payant son officine au prix fort...rien...tout les oppose, et n'entend ton pas bien souvent dans la bouche des officinaux le terme de concurrent pour qualifier son confrère?....les syndicats eux même sont souvent en désaccord sur ces sujets......tu sais trés bien qu'une grande partie de la profession attend avec impatience la disparition de 5000 officines pour récupérer leur CA...comment veux tu qu'il y est une qqonque solidarité entre pharmaciens...

  Profil  
Avlocardyl
59    

Avlocardyl
  Posté : 10-10-2012 19:35

Source: WK Pharma

"Alors que le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 a été adopté aujourd'hui en Conseil des ministres, le CNGPO (Collectif national des groupements de pharmaciens d'officine) " exhorte le gouvernement à revoir sa copie " dans un communiqué diffusé aujourd'hui. Pour le CNGPO, " une année noire s'annonce pour les officines " en raison des économies prévues sur le médicament et des mesures " touchant directement nos charges d’entreprises " explique Pascal Louis, président du Collectif. Et de conclure : " C’est inacceptable ! La profession doit réagir avec force. Il n’est vraiment pas acceptable que de nouvelles mesures étranglent davantage un réseau qui a déjà besoin d’oxygène pour honorer les missions que les patients sont en droit d’attendre du pharmacien d’officine "."

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 10-10-2012 20:39

Si c'est vraiment le cas, comment se fait-il que les médecins aient les coui**** de protester et d'être plus de 20 000 sur un groupe facebook, alors que nous, toujours rien ?

  Profil  
ami89
871      

ami89
  Posté : 10-10-2012 21:24

http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/10/pigeons-entrepreneurs-medecins_n_1953615.html?ncid=edlinkusaolp00000003

  Profil  E-mail  www  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 10-10-2012 22:02

Tout simplement parce que les pharmacies sont des commerces régit aussi par les lois de la concurrence....sais tu ce qui se passe qd un transfert ou une création est accordée dans une ville? Tous les pharmaciens déjà présent essayent de faire annuler ce transfert ou cette création... En déposant un recours... Et tu voudrais qu'ils soient solidaires??? Je sais que tu es jeune mais tant de naïveté ...c'est comment dire... Touchant..

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 10-10-2012 22:37

Certes, mais si il y a des motifs de désaccords entre pharmaciens, je pense qu'il y en a aussi entre médecins. Tout oppose un médecin scolaire qui gagne 1400€ et un radiologue qui émarge à 20 000€.

Et ami89, ton lien est super intéressant : c'est vraiment très facile de faire grimper artificiellement ces chiffres, un médecin peut inscrire directement ses 200 amis sans leur demander leur avis, c'est vraiment facile et ça casse le mythe.

  Profil  
max
12   

max
  Posté : 14-10-2012 10:22

Un médecin scolaire à 1400€, c'est une blague ou alors il travaille 10h par semaine !!!

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 14-10-2012 14:44

Et non, 1754,88€ brut pour 35h en début de carrière exactement, soit 1350€ net. Et c'est la fonction publique, donc non négociable !

Message édité par : pharma-espoir / 14-10-2012 14:44


  Profil  
max
12   

max
  Posté : 15-10-2012 19:22

Exact, après vérification, difficile à croire par contre peut-être supérieur à un jeune pharmacien qui s'installe, 50 à 60h par semaine, peu ou pas de vacances, gros stress avec toutes les incertitudes de l'avenir, capital non garanti à la sortie et maigre retraite.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 15-10-2012 20:53

Citation : max 

Exact, après vérification, difficile à croire par contre peut-être supérieur à un jeune pharmacien qui s'installe, 50 à 60h par semaine, peu ou pas de vacances, gros stress avec toutes les incertitudes de l'avenir, capital non garanti à la sortie et maigre retraite. 


Oui, mais tu remplaces "pharmacien" dans ta phrase par médecin, dentiste ou kiné, avocat ou autre et ça marche aussi. C'est ce qui définit le libéral, l'incertitude.

Message édité par : pharma-espoir / 15-10-2012 20:54


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 99
Membre(s) : 0
Total :99