Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » Comment licencier sans indemnités
3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
AuteurComment licencier sans indemnités
titi3t
233     

titi3t
  Posté : 14-07-2012 11:53

Bonjour,
J'ai besoin de votre aide carje viens de m'installer et ma préparatrice qui a beaucoup d'ancienneté ne veut plus travailler mais refuse de démissionner. Elle me demande une rupture conventionnelle mais ses indemnités de licenciement sont trop élevés avec son ancienneté. Avez-vous déjà été confronté à ce problème? Connaissez-vous une rupture amiable possible sans indemnités. Merci

  Profil  
mycolog
343      

mycolog
  Posté : 14-07-2012 12:31

Comment ça elle refuse de travailler ?
A part le licenciement pour faute, je ne vois pas...
Lui baisser ses heures et prendre une autre personne plus motivée pour combler ?

  Profil  
chat
1001       
 Modérateur

chat
  Posté : 14-07-2012 14:05

Licencier sans indemnités??????????

Jamais je n'avais lu çà...

Je parle de la question posée, là, en disant que je n'avais jamais lu çà...

Licenciement ou rupture conventionnelle, il y a forcément des indemnités. En employeur responsable, tu as accès à toutes les possibilités qui te sont offertes.Mais, sauf faute grave ou lourde, il y a forcément des indemnités pour une personne qui a apporté à une entreprise ses compétences, son temps, etc etc etc...


  Profil  
pharmit
303      

pharmit
  Posté : 14-07-2012 17:15

si elle ne veut plus continuer à travailler et la rupture est trop élevée pour ton budget elle devra continuer à travailler, je ne vois pas d'autres solutions car le minimum que tu lui doit sont les indemnités légales.


  Profil  
lavrille
1576       

lavrille
  Posté : 14-07-2012 17:57

Elle peut démissionner si elle ne veut plus travailler.
Enfin j'dis ça j'dis rien......

  Profil  
titi3t
233     

titi3t
  Posté : 14-07-2012 18:55

Bonjour,
Merci pour vos interventions. Mais pour etre plus explicite: elle vient d'avoir un enfant et ne veut pas reprendre le travail et pour bénéficier des assedics, elle me demande une rupture conventionnelle mais je me suis renseigner dans son cas j'ai presque 6 mois de salaire à verser alors que la demande vient d'elle. Ce n'est pas normal que je lui verse des indemnités. Je voulais savoir comment on pourrait echapper à ce versement. Surtout qu'elle pourra bénéficier des assedics alors qu'en cas de démission elle n'aura droit à rien. Merci

  Profil  
cayote
245     

cayote
  Posté : 14-07-2012 22:21

Et bien t'es bonne poire : elle veut élever son enfant : parfait : dans ce cas elle démissionne. Sinon elle continue de travailler. Dans la vie faut faire des choix, et il y a toujours une contrepartie... On croit rêver des fois....Le beurre l'argent du beurre et la crémière, ouais c'est cool...
P.S : je ne suis pas patronne.

  Profil  
rutuFoN
364      

rutuFoN
  Posté : 14-07-2012 23:29

Avant de juger c est bien d avoir les deux versions

rutuFoN Is dead l officine a eu sa peau

  Profil  
ami89
854      

ami89
  Posté : 15-07-2012 00:00

rutuFoN, il n'y a pas 2 versions mais bien une seule. Celle d'un nouveau titulaire confrontée au départ d'une préparatrice expérimentée pour des raisons familiales.
Maintenant, le risque pour le titulaire, c'est d'avoir une préparatrice qui est démotivée, fait mal son boulot et qui doit finalement virer sa préparatrice... Donc, même si ça revient cher, l'idéal serait une rupture conventionnelle.

  Profil  E-mail  www  
titi3t
233     

titi3t
  Posté : 15-07-2012 08:37

Je suis bien d'accord avec toi Cayote, mais notre pays le permet: certains choisissent d'en profiter d'autres non! Chacun ses raisons, je ne juge pas.
Je voudrais juste trouver une solution aimiable pour les 2 parties et pour se séparer en bon terme.
De mon côté, je pourrais embaucher plutôt que prendre des CDD sur CDD en attendant son hypothetique retour et elle touchera les assedics plutot que le congé parental.
Echange gagnant gagnant sans ces indemnités
Dans une rupture amiable on devrait pouvoir s'entendre sur le montant des indemnités, je trouve pas ça normal que ce soit à l'employeur de payer la note!

  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 15-07-2012 11:23

6 mois de salaire ?

perso cela fait 13 ans que je suis dans la même pharamcie..Un jour j' ai fait ce genre de calcul et j' en étais à pas tout à fait 3 mois et demi de salaire ( 3000 nets /mois).
2 cas soit elle veut partir et elle part sans rien
tu veux qu' elle parte et il y a indemnités.



-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 15-07-2012 21:50

intitulé du sujet fait froid dans le dos...

  Profil  
chat
1001       
 Modérateur

chat
  Posté : 15-07-2012 22:32

Citation : becanne 

intitulé du sujet fait froid dans le dos... 


Ha? Toi aussi?

  Profil  
lavrille
1576       

lavrille
  Posté : 16-07-2012 07:20

Moi ce qui me fait froid dans le dos c'est qu'une personne ne veuille plus travailler mais réclame qu'on la paye pour arrêter. L'employeur. L'Etat.
Désolée mais moi c'est ça qui me choque.

  Profil  
Manager
16995       
 Administrateur

Manager
  Posté : 16-07-2012 07:23

Non seulement ça fait froid dans le dos, mais ça ne fait pas très réaliste.

Comme dit plus haut, en pharmacie d'officine avant de toucher 6 mois d'indemnités de licenciement et donc de rupture conventionnelle il faut avoir travaillé un sacré bout de temps (environ 30 ans).

On parle donc d'une salariée de 45 ans minimum.

Et même si c'est vrai 25 ou 30 ans de bons et loyaux services, ça mérite quelques égards.

Un licenciement, c'est à l'initiative de l'employeur, un rupture conventionnelle c'est à l'initiative des deux, sinon c'est une démission. Peut-être un congé parental.

Il n'y a rien de plus à dire. Soit on a des droits, soit on en a pas, mais envisager un cas de figure dans l'illégalité, on ne peut pas l'admettre dans un forum public.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
Bixente64
5757       
 Modérateur

Bixente64
  Posté : 16-07-2012 09:13

Citation : Manager 

Il n'y a rien de plus à dire. Soit on a des droits, soit on en a pas, mais envisager un cas de figure dans l'illégalité, on ne peut pas l'admettre dans un forum public.

Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants. 


Je la garde precieusement.... La prochaine fois qu'un potrad veut acheter une guinguette sans avoir le fifrelin et décide qu'il serait bon pour son EBE de foutre à la porte un soutier qui galère pour gagner de quoi payer sa baguette de pain, en pietinant allègrement la Loi, je la ressort.

Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants.

  Profil  
syncmaster
2186       

syncmaster
  Posté : 16-07-2012 11:36

Oui enfin là, faut pas tout mélanger. On n'est pas dans le cas d'un nouveau titulaire qui voudrait virer un salarié en arrivant, mais dans celui d'un salarié qui NE VEUT PLUS travailler et qui, plutôt que de démissionner dignement, voudrait qu'on le vire pour pouvoir être indemnisé.

Il y a des limites au foutage de gueule, quand même. Non?

  Profil  
32-37
114     

32-37
  Posté : 16-07-2012 12:28

Un boulet comme ça, je connais j'en ai une dans mon équipe.
Le problème c'est que la loi est faite pour elle, et que ça fout un sacré bordel dans la cohésion de l'équipe.
D'un coté les conciencieux qui se disent "on est bien cons..." et de l'autre les Bixentes qui la soutienne et qui sont prêt à lui offrir les clés de ta bagnole en cadeau de départ pour 30 de bons et loyaux services.

Reste à se battre sur son terrain et ne rien pardonner à la moindre faute, un avertissement en recommandé (même si c'est dur, sinon si elle gagne tu passeras pour un mollasson aux yeux de ton équipe.

Courrage j'en sors, compte 6 mois de galère, et une période où il ne faut pas se louper sinon le groupe vol en éclats ou te bouffe.

PS : Modifie lui son planning, histoire de lui renvoyer la premiere balle.

  Profil  
Manager
16995       
 Administrateur

Manager
  Posté : 16-07-2012 12:41

Attendez on parle du sujet suivant : "Comment licencier sans indemnités"

Ce n'est pas : "laisser partir une salariée qui souhaite partir dans les meilleures conditions possible pour elle."

Quant à 32-37, tu as quand même beaucoup de certitudes pour quelqu'un qui ne connait pas l'ensemble du dossier et des méthodes...

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
Manager
16995       
 Administrateur

Manager
  Posté : 16-07-2012 12:43

Juste pour remettre le pb dans son contexte :

"Bonjour,
J'ai besoin de votre aide car je viens de m'installer et ma préparatrice qui a beaucoup d'ancienneté ne veut plus travailler mais refuse de démissionner. Elle me demande une rupture conventionnelle mais ses indemnités de licenciement sont trop élevés avec son ancienneté. Avez-vous déjà été confronté à ce problème? Connaissez-vous une rupture amiable possible sans indemnités. Merci"


Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 40
Membre(s) : 5
Total :45
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC