Modéré par : Manager Bixente64 mandyn bultus 
Index du Forum » » Echanges internationaux/Travailler à l'étranger » » Mon aventure a Dubai
3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
AuteurMon aventure a Dubai
Clonazepam
6  

Clonazepam
  Posté : 11-02-2012 20:10

Je constate avec plaisir que votre espace de discussion est toujours ouvert.

Cela fait environ 3 ans et quelques que je suis passé ici, à l'époque je cherchais à améliorer mes fins de mois et valoriser mon diplôme. J'étais assistant en province, avec tous les désagréments que cela comportait; salaire minable en regard de mes 6 ans d'études, corvéable à merci (gardes et horaires) et bien évidemment avec le titulaire qui va avec (radin et pas très malin).
Suite a vos conseils j'ai démissioné, enchainé les remplacements, mais je dépassais péniblement les 3000 euros nets malgré de sérieuses contraintes horaires/trajets.
J'ai donc décidé de tenter ma chance à l'étranger, et j'ai trouvé au hasard d'une rencontre, un poste a Dubai, que j'ai accepté.
Cela a donc commencé au début en officine (drugstore), le travail étant cela dit radicalement différent, peu pas de comptoir(légèrement au début, de ma propre initiative), par contre beaucoup de gestion de stock et de gestion des achats (rien de bien compliqué) avec beaucoup de liberté et d'ergonomie (choix des molécules, équipe compétente...).
Suite à mes bons résultats, ma carrière a pris une tournure réellement intéressante en 1 an environ, je suis sorti du circuit officinal, tout en restant impliqué dans les achats/stocks, je travaille aussi aujourd'hui à l'implantation de nouveaux points de vente, c'est réellement intéressant, mes horaires sont libres, je voyage souvent et je gagne plus de dix fois ce que je touchais en France, les impots en moins.

En conclusion je conseille a tous de tenter l'aventure en dehors des frontières, je me rends compte mainteant que mes appréhensions envers la profession étaient fondées, le métier de pharmacien en France est gangrenné par un ensemble de facteurs, à commencer par un diplome unique permettant a de nombreux incompétents de se prétendre pharmaciens alors qu'ils n'ont fait qu'apprendre par coeur tout au long de leurs études (cf mon ancien titulaire). Le discrédit dont est victime la branche commence là et je trouve personnellement que les sarcasmes et l'animosité des médecins envers les pharmaciens sont réellement justifiées, une bonne partie de la profession n'a de médical que le pins accroché à leur blouse, ce ne sont ni plus ni moins que des vendeurs de pilules (qui margent) et dispensent des conseils appris par coeur en tendant de temps en temps une oreille compatissante.

Il est temps de se ressaisir, ceux qui ont la passion de ce métier défendez le, démarquez vous, tentez, vous ne pouvez que réussir.

  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 11-02-2012 20:55

Tu nous fais des leçons sur le VRAI travail offinal, toi qui ne fait QUE de la gestion de stock et qui n' est pas au contact du malade ? C' est ça?. Reste à Dubaï avec des milliers d' Euros..Je préfére et de loin exercer ce pourquoi j' ai été formée...le service, le médicaments le conseil et le malade..
Bye Bye et bon vent.
Une adjointe qui gange 10 fois moins que toi.

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
Clonazepam
6  

Clonazepam
  Posté : 11-02-2012 21:34

Merci mais comme j'ai du temps libre ces jours-ci je crois que je vais rester.

A aucun moment je n'ai donné de leçon sur le travail officinal, j'ai juste dressé un état des lieux de ce qu'est la profession en France et de comment elle est perçue (négativement)à la fois par les patients et le corps médical. Je pense et à juste titre qu'elle est profondément dévalorisée.

Mais donc approfondissons ce que tu dis (c'est vague), tu es la pour le service? En quoi diffères tu d'un préparateur aguerri, quel aspect scientifique de ta formation mets tu en pratique? Pourquoi avoir fait pharmacie finalement?
Je ne suis pas là pour me quereller mais pour dialoguer et essayer de comprendre pourquoi notre profession, avec la formation qu'on a, en est là aujourd'hui...et surtout quel est l'avenir de l'officine? C'est quand même dommage...Je pense que mon discours présente une part de vérité, sinon Leclerc ne miroiterait pas de s'investir dans la pharmacie et surtout les médecins ne nous prendraient pas de haut quant à une implication plus grande du pharmacien auprès du patient.

Qu'en penses-tu?


  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 11-02-2012 21:42

rien....


-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
Clonazepam
6  

Clonazepam
  Posté : 11-02-2012 22:04

C'est bien là le problème

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 12-02-2012 00:53

L'exemple de Leclerc est mal choisi ; Ce cher Michel-Edouard a aussi dans un coin de la tête des consultations de généralistes à la chaine directement dans ses hypermarchés, ainsi que des soins dentaires. Donc sa logique est purement commerciale, il veut faire du commerce avec la santé.

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 12-02-2012 11:52

Très intéressant ton post sur Dubai,

tu peux nous préciser dans quelle langue tu tavailles, quelles sont les difficultés que tu rencontres, comment on exerce le métier de pharmacien (préps ? conseils? ) là bas.
Racontes-nous aussi comment tu as décroché ce post à Dubai.

L'étranger m'intéresse, et tu as raison cela permet de briguer des posts plus intéressants et d'évoluer beaucoup plus vite.

Coin Coin!!!

  Profil  
Clonazepam
6  

Clonazepam
  Posté : 15-02-2012 16:18

Je travaille principalement en anglais aujourd'hui, même si l'arabe m'est souvent nécessaire sur Dubai et l'a été à mes débuts aussi.
La principale difficulté même si ca n'en est pas une est je dirais la responsabilité, je veux dire que vu les sommes engagées, le droit à l'erreur est limité surtout lorsque j'implique de nouveaux partenaires ou que les bilans de certains secteurs sont pas jolis à voir.
Mais ce n'est pas une difficulté en soit c'est plus du stress, je passe parfois pas mal de temps sur certains dossiers sans compter mes heures, cela dit j'organise mon temps comme je veux.

Pour le poste, ca s'est fait vraiment au hasard, j'ai recroisé un de mes amis d'enfance qui bosse pour une banque, il m'a parlé d'un de ses clients qui cherchait quelqu'un dans le domaine de la pharmacie. Il devait le voir le soir même à diner, il m'a invité à me joindre à eux et tout s'est enchainé.

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 24-02-2012 22:35

comme quoi la réussite est souvent due à de bonnes rencontres, au bon moment et au bon endroit.

Tu recrutes?

Coin Coin!!!

  Profil  
mandyn
1266       
 Modérateur

mandyn
  Posté : 25-02-2012 08:55

Clozazepam,

Ton parcours à l'air intéressant, le salaire qui va avec plus qu'alléchant, mais dit nous donc, qui soignez vous à Dubai?
Pour ce que j'en sait on parle bien d'un endroit paradisiaque pour certain, les nombreux riches qui font fortune là bas, mais qu'en est t'il du petit peuple qui dans l'ombre fait tourner l'économie de Dubai? On t'ils accés a des soins de qualité, un service public ou social est il en place pour aider les gens les plus démunis? d'avance merci de nous faire partager ton expérience.

  Profil  
Williwaw
68    

Williwaw
  Posté : 25-02-2012 14:25

Drôle de message... Si le partage d'experience est toujours intéressant, je m'étonne du dénigrement de notre systeme savamment distillé dans ces lignes. Notre système d'officines est peut être loin d'être parfait mais beaucoup arrive encore à y percer. Tu n'as peut être pas su ou pu correctement l'utiliser... Ta rancœur pour ton ex-titulaire témoignerait-elle de tes anciennes difficultés à t'installer ?

Heureusement pour toi, tu as su saisir une bonne opportunité et tu as fait preuve d'ambition. Félicitation pour cette extraordinaire expérience ! Cependant, si la recette à marché pour toi, cela reste une aventure isolée qui a peu de chance de se reproduire. Et cette expérience ne doit pas être le prétexte pour accabler notre système officinale français.

Perso, je cherche encore l'intérêt de passer ses journées à faire de la gestion de stock ou le super cassier dans un vulgaire drugstore au milieu du désert.
Je doute également que cet exil t'assure une pérennité de carrière dans le temps, du moins surement pas aussi longue et stable que l'achat d'une petite officine en France...
Mais bon, tout ça c'est aussi un choix de vie, comme celui de vivre loin de sa famille et de ses proches pour mieux assouvir ses fantasmes pecuniers.

Bonne continuation à toi et encore félicitation pour ton parcours !

Message édité par : Williwaw / 25-02-2012 14:26


  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 25-02-2012 23:25

Perso, je comprends le point de vue de clonazepam : notre système actuel n'est fait que pour les gens qui sont déjà installés, qui possèdent de gros moyen financier ou qui ont la chance d'avoir un des parents qui transmettra une pharmacie.
Ce système rigide n'a été établie que pour protéger une "élite?" bien en place.
On le retrouve à tous les niveaux de la société française et les règles de l'installation en pharmacie en font partie.

En France, même si quelques exceptions existent, pour réussir il faut être rentier ou avoir la chance de recevoir un héritage important.

La valeur travail, si souvent mise en avant en france, n'est pas aussi rémunératrice que l'on pense malgré les efforts et la sueur fournis.

Les échos et la tribune ont déjà écrit des articles qui dénoncent ce "système de rentier" qui n'apportent rien à la france et qui sclérose le système en mettant en place des verrous au profit de certains.

Alors, je comprends ceux qui en voyant cela, décide de partir vers des pays qui leurs offriront la possibilité de se réaliser.

Car il ne faut pas oublier le propre de l'homme : certes nous sommes tous attirés par plus d'argent, mais nous voulons tous par dessus tout évoluer.



Coin Coin!!!

  Profil  
parmentier
355      

parmentier
  Posté : 26-02-2012 12:29

Citation : canardwc_69 



Les échos et la tribune ont déjà écrit des articles qui dénoncent ce "système de rentier" qui n'apportent rien à la france et qui sclérose le système en mettant en place des verrous au profit de certains.





 


Eh oui, le pouvoir des lobby et des corporations est fort en France. La pharmacie représente dans ce contexte un cas d'école (avec les taxis, les notaires...).
Je ne pense pas que cela évoluera beaucoup, car ce système (des rentes) n'est pas vraiment contesté en France et est par ailleurs complétement absent du débat actuel de la présidentielle...(seul Sarkozy avec J Attali l'avait abordé, mais il a ensuite été bien vite enterré...)
Pour la pharmacie, à part quelques personnes sur ce forum, il n'y a pas non plus de contestation ou de réflexion sur ce point au final accepté par tous et qui s'est encore renforcé: par exemple le récent durcissement du NC à l'installation, formidable cadeau (de l'ordre de quelques centaines de milliers d'euros ou de 1 ou 2 millions d'euro) à quelques heureux titulaires de pharmacies suburbaines à la démographie galopante (et il y en a un certain nombre dans la banlieue des grandes villes).


Pendant ce temps, en Grèce et aussi en Italie, les choses bougent vis à vis de ces professions ...Mais pas en France...

  Profil  
eternity
460      

eternity
  Posté : 26-02-2012 14:59

Citation : canardwc_69 

Perso, je comprends le point de vue de clonazepam : notre système actuel n'est fait que pour les gens qui sont déjà installés, qui possèdent de gros moyen financier ou qui ont la chance d'avoir un des parents qui transmettra une pharmacie.
Ce système rigide n'a été établie que pour protéger une "élite?" bien en place.
On le retrouve à tous les niveaux de la société française et les règles de l'installation en pharmacie en font partie.

En France, même si quelques exceptions existent, pour réussir il faut être rentier ou avoir la chance de recevoir un héritage important.

La valeur travail, si souvent mise en avant en france, n'est pas aussi rémunératrice que l'on pense malgré les efforts et la sueur fournis.

Les échos et la tribune ont déjà écrit des articles qui dénoncent ce "système de rentier" qui n'apportent rien à la france et qui sclérose le système en mettant en place des verrous au profit de certains.

Alors, je comprends ceux qui en voyant cela, décide de partir vers des pays qui leurs offriront la possibilité de se réaliser.

Car il ne faut pas oublier le propre de l'homme : certes nous sommes tous attirés par plus d'argent, mais nous voulons tous par dessus tout évoluer.



 


Ouais, on se rend compte dès l'entrée à la fac que si tu as pas les sous pour les cours de soutien qui valent la peau des fessesn tu as déjà des chances en moins de réussir.
J'ai rarement rencontré un titulaire qui n'avait pas déjà de la famille en pharma, normal que ceux qui débarquent dans le milieu soit à l'ouest comme moi, et dommage que ce système perdure.

  Profil  E-mail  
red
339      

red
  Posté : 27-02-2012 10:18

Citation : eternity 

Ouais, on se rend compte dès l'entrée à la fac que si tu as pas les sous pour les cours de soutien qui valent la peau des fessesn tu as déjà des chances en moins de réussir.
J'ai rarement rencontré un titulaire qui n'avait pas déjà de la famille en pharma, normal que ceux qui débarquent dans le milieu soit à l'ouest comme moi, et dommage que ce système perdure. 



J'ai compté dans les contacts que je garde de la fac, 17 titulaires, sur 15 officines dont deux avec de la famille en pharma au moment de leurs études.

  Profil  
eternity
460      

eternity
  Posté : 27-02-2012 13:20

je me souviens juste que je n'ai jamais eu de contact avec des étudiants ayant de la famille dans le milieu car ils étaient jamais aux cours mais plutot à faire mumuse avec leurs biens immobiliers. On n'était pas sur la meme planète déjà.

  Profil  E-mail  
freddyfrog
9  

freddyfrog
  Posté : 02-03-2012 00:35

Expérience très intéressante, Clonazepam!
Quoique peu représentative du type de carrière que la plupart d'entre nous peuvent envisager.
En tous cas félicitations. Tu étais au bon endroit au bon moment, et tu as su saisir ta chance de faire quelque-chose de bien plus enrichissant (dans tous les sens du terme) que l'officine en France.

  Profil  
tmounard
1  

tmounard
  Posté : 17-03-2012 10:20

Bonjour Clonazepam, ton expérience m'intéresse, je suis diplomé francais travaillant en suisse comme pharmacien responsable depuis 5 ans, je suis donc gérant d'une officine d'environ 20 salariés réalisant un chiffre d'affaire important. Tout se passe très bien, mais j'ai le sentiment d'avoir fait le tour de la question et j'aimerais pouvoir faire quelque chose de nouveau et être confronté à un nouveau challenge. Pourrais-tu me mettre en contact avec des professionels de santé que je puisse postuler sur un poste au moyen orient? Je précise que je parle anglais couramment.
Merci de ta réponse

  Profil  
jackiesunny
19   

jackiesunny
  Posté : 14-05-2013 23:30

Impressionnant ton parcours a Dubai Clonazepam! Bravo et chapeau! Moi qui ai effectue toute ma carriere Outre-mer (ex-titulaire TOM et DOM pendant + de 30 ans) penses-tu que cet Emirat accepterait un "Senior" dynamique et bilingue francais-anglais? Dans l'affirmative, comment proceder?
Merci de ta reponse.

  Profil  
Homeopatik
402      

Homeopatik
  Posté : 16-05-2013 00:00

Dans le monde d'internet, Clonazépam, tu es un troll, je ne crois pas à ton parcours personnellement

  Profil  www  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 40
Membre(s) : 0
Total :40