Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » Propos de Legmann
9 pages [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ]
AuteurPropos de Legmann
loulou77
1981       

loulou77
  Posté : 09-02-2012 21:28

tout ce relationnel, ça me rappelle la fac, débile !!!!
également une histoire "vraie" arrivée il y a 15 jours : un medecin specialiste dit à une commerciale ( de la contention veineuse) : c'est pas normal que le pharmacien fasse payer un dépassement sur des collants surtout sur la 2eme paire, vu qu il a déjà pris les mesures sur la premiere.
reponse de la commerciale : vous, quand vous revoyez votre patient et connaissez sa pathologie: vous faites la consultation gratuite ???
en l occurence dans ce cas particulier la consultation est de 50€ remboursée 27€.
circulez y a rien à voir .


  Profil  
potard92
541      

potard92
  Posté : 10-02-2012 11:02

le mieux est de l'ignorer.
il a un gros problème avec nos tiroirs-caisses ce messieurs, remonte à son enfance, peut-être des privations/frustrations financières...!bref,oublions-le.

  Profil  
eternity
460      

eternity
  Posté : 10-02-2012 13:06

Citation : loulou77 

tout ce relationnel, ça me rappelle la fac, débile !!!!
également une histoire "vraie" arrivée il y a 15 jours : un medecin specialiste dit à une commerciale ( de la contention veineuse) : c'est pas normal que le pharmacien fasse payer un dépassement sur des collants surtout sur la 2eme paire, vu qu il a déjà pris les mesures sur la premiere.
reponse de la commerciale : vous, quand vous revoyez votre patient et connaissez sa pathologie: vous faites la consultation gratuite ???
en l occurence dans ce cas particulier la consultation est de 50€ remboursée 27€.
circulez y a rien à voir .

 


ah oui, c'est énorme là !!!

  Profil  E-mail  
Pharmac63
394      

Pharmac63
  Posté : 10-02-2012 14:10

Moi quelques part, je comprends sa position : qu'est ce que vous diriez si demain on vous piquait vos attributs et qu'on vous disait que le buraliste ou le pompiste pouvaient vendre des médicaments?

En plus on note une attaque très marqué du monopole médicale : renouvellement ordo par pharmacien, prescription infirmière kiné sage femme, on parle également du conflit opticien-orthoptiste-ophtalmo...

Mine de rien on leur pique leur gagne pain...

  Profil  
loulou77
1981       

loulou77
  Posté : 10-02-2012 14:30

mais il y a une grosse difference : les charges sur les tpe comme les notres sont autres que celle d'un medecin. ( salaires multiples, informatique, loyer + important)

.


  Profil  
syncmaster
2242       

syncmaster
  Posté : 10-02-2012 14:41

Citation : Pharmac63 

Moi quelques part, je comprends sa position : qu'est ce que vous diriez si demain on vous piquait vos attributs et qu'on vous disait que le buraliste ou le pompiste pouvaient vendre des médicaments?

En plus on note une attaque très marqué du monopole médicale : renouvellement ordo par pharmacien, prescription infirmière kiné sage femme, on parle également du conflit opticien-orthoptiste-ophtalmo...

Mine de rien on leur pique leur gagne pain... 


Si comme le Dr Legmann tu t'estimes incompétent pour la mesure tensionnelle ou glycémique, comme le serait un pompiste ou un buraliste pour la dispensation de médicaments, alors continue à ne pas le faire. Mais sache que ce n'est pas le cas de la majeure partie de tes confrères.

  Profil  
Pharmac63
394      

Pharmac63
  Posté : 10-02-2012 15:10

Citation : syncmaster 
Si comme le Dr Legmann tu t'estimes incompétent pour la mesure tensionnelle ou glycémique, comme le serait un pompiste ou un buraliste pour la dispensation de médicaments, alors continue à ne pas le faire. Mais sache que ce n'est pas le cas de la majeure partie de tes confrères. 


Rien à voir avec un manque de compétence personnel, je sais même prendre la tension avec un brassard et un stétho... ce que je voulais dire que c'est une "pique" lancée qui peut se comprendre...ils défendent leur bout de gras!

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 10-02-2012 16:07

Ok avec toi pharmac63...

Mais, le tiroir caisse... c "too much" quand meme...

Encore une fois: chacun son métier...

On sera bientôt LABM, medecin, fleuriste, boucher voir meme croque mort...

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 10-02-2012 22:28

Michel LEGMAN n'a rien dit de dffamatoire !

Ne melangeons pas les torchons et les serviette :

- le medecin diagnostique des trucs, et prescrit des medocs pour soigner ton truc.

- le pharmacien vend le medoc qui sert a soigner le truc.

Diagnostiquer un truc c'est examiner un type et dire il y ça il faut faire ça.

Vendre un medoc, c'est acheter le medoc a un prix et le revendre à un autre.

D'après ce raisonnement logique la consultation pharamceutique et une ineptie.

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 10-02-2012 22:30

Après c'est vrai que la tension se prend pas a chaque consultation car le sujet normal est par defintion normotendu !


  Profil  
zamaiev
1627       
 Modérateur

zamaiev
  Posté : 10-02-2012 23:32

Citation : docdecampagne 

Après c'est vrai que la tension se prend pas a chaque consultation car le sujet normal est par defintion normotendu !

 

J'ai un peu de mal à critiquer les médecins , car ou je travaille les relations sont excellentes , on se serre les coudes , mais vraiment ce type il devrait prendre des cours d'humilité et mettre les pieds dans des pharmacies et constater ce que nous faisons , nous ne voulons prendre la place de personne , reconnaitre juste ce que l'on fait déja ça serait déja pas si mal ...



  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 11-02-2012 00:34

Citation : docdecampagne 

Michel LEGMAN n'a rien dit de dffamatoire !

Ne melangeons pas les torchons et les serviette :

- le medecin diagnostique des trucs, et prescrit des medocs pour soigner ton truc.

- le pharmacien vend le medoc qui sert a soigner le truc.

Diagnostiquer un truc c'est examiner un type et dire il y ça il faut faire ça.

Vendre un medoc, c'est acheter le medoc a un prix et le revendre à un autre.

D'après ce raisonnement logique la consultation pharamceutique et une ineptie. 


Euh... non ! Un pharmacien ne vend pas un médoc, il le dispense. Et acheter le médoc et le revendre à un autre prix, ce n'est qu'une partie de la dispensation. Pour ne pas savoir ça, ça m'étonnerais que tu sois médecin.

  Profil  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 11-02-2012 00:52

cela me rappelle la devinette quelle difference entre dieu et un médecin??
reponse: Dizu ne se prend pas pour un médecin....

h.p

  Profil  
Antoine_pharma
1194       

Antoine_pharma
  Posté : 11-02-2012 08:13

Il est vrai que ça rappelle un peu la fac tout ça...On pourrait quand meme attendre mieux d'un president de l'ordre, surtout sur la forme...
Aprés je trouve qu'on donne beaucoup d'echos à une petite phrase aussi, meme si par son role representatif il serait bien avisé de faire gaffe à ce qu'il dit...
La promptitude à recevoir le fax du syndicat m'avait un peu etonné d'ailleurs, comme l'auteur du sujet, j'avais eu de mal à retrouver la dite citation...
Que chacun fasse son metier de son mieux possible, que sur un certains nombre de point (premieres medications, aide au diagnostique) ont puisse etre une premiere ligne pour les médecins, je trouve ça ni choquant, ni phagocytant pour eux... Ici les médecins sont surchargés, la prise de rendez vous delicate, et donc si en premier rideau on peut aider à filtrer un peu, je trouve que coté medecin on serait bien avisé, si on le juge necessaire, à voir comment on peut le faire correctement (si il le juge necessaire), plutot que resortir quelques clichés ringards...
On est en 2012, je trouve ça effrayant de devoir encore expliquer à un medecin de cette experience à quoi on sert !
Dans son exercice , il doit bien s'en rendre compte.... Enfin bref,
une belle citation à l'ancienne, et pendant ce temps les medecins continuent d'etre surcharger sur certains secteurs parce qu'il (l'ordre) est incapable de lutter contre la penurie de medecin en campagne en imposant des lieux d'exercice (c'est dire le vrai pouvoir qu'il a sur sa base)


---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
syncmaster
2242       

syncmaster
  Posté : 11-02-2012 11:38

Citation : pharma-espoir 

Citation : docdecampagne 

Michel LEGMAN n'a rien dit de dffamatoire !

Ne melangeons pas les torchons et les serviette :

- le medecin diagnostique des trucs, et prescrit des medocs pour soigner ton truc.

- le pharmacien vend le medoc qui sert a soigner le truc.

Diagnostiquer un truc c'est examiner un type et dire il y ça il faut faire ça.

Vendre un medoc, c'est acheter le medoc a un prix et le revendre à un autre.

D'après ce raisonnement logique la consultation pharamceutique et une ineptie. 


Euh... non ! Un pharmacien ne vend pas un médoc, il le dispense. Et acheter le médoc et le revendre à un autre prix, ce n'est qu'une partie de la dispensation. Pour ne pas savoir ça, ça m'étonnerais que tu sois médecin.  


Evidemment... l'intervention de Docdecampagne est tellement inepte que j'ai du mal à la prendre au sérieux. C'est du troll de bas étage.

  Profil  
boniperso
87    

boniperso
  Posté : 11-02-2012 14:29

Les propos de legmann ont certainement amusés une partie des praticiens aigris qui sentent que leur statut de notable est entrain de partir en fumée. quand on ne peut plus s'élever on rabaisse son entourage c'est bien connu. Et là ben c'est nous qui sommes en première ligne: théories fumeuses sur les génériques, mention NS sur des prescriptions entières comme si nous étions responsables de la mise sur le marché des médicaments génériques! et maintenant les nouvelles missions HSPT.

Lengmann doit y avoir un peu de second degré quand même parcequ'un radiologue de Neuilly qui ironise sur le tiroir-caisse des pharmacies c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

C'est certainement anecdotique:
Je sors d'une consultation ce matin pour lombalgie : je vous prescrit du medraul et de l'augastaurau parcequ'il n'existe pas de génériques! comme le miaulastan n'est plus remboursé vous prendrez un VaaaLLiumm 10 le soir pendant 10j... et puis comme je ne suis pas votre médecin traitant je vais codifier en conséquence pour vous éviter de payer la sortie du parcours de soin! Ben ç'est pas grave on ferra des économies sur les médicaments en 2013 pour payer vos conneries doc.


boniperso@gmail.com

  Profil  
Williwaw
68    

Williwaw
  Posté : 11-02-2012 18:22

Entre mépris et méconnaissance de notre travail, les propos de Michel LEGMAN sont assez consternants. Il faudrait également prendre le problème à l’envers : si ces nouvelles missions de dépistage et de suivi arrivent jusqu’à nous, c’est aussi parce que les médecins ne sont plus capables aujourd’hui de les assurer sur la totalité du territoire…

L'ordre de médecins ne prend aucune mesure pour stopper la désertification médicale de nos campagnes. On se retrouve aujourd'hui avec des groupes de population de plusieurs centaines d'habitants sans aucun médecin sur leurs communes. Les rares médecins qui sont restés dans notre région sont complètement débordés et refusent les nouveaux patients. Combien de personnes viennent maintenant en premier à la Pharmacie, de peur d’attendre une après-midi complète chez le médecin ou carrément de ne pas avoir de rendez-vous du tout ?

Au bout d'un moment, les autorités sont bien obligées de prendre des mesures pour pallier à ce problème et les nouvelles fonctions du Pharmaciens en font parti. Les médecins sont donc aussi responsables de la situation. On assiste à un transfert de certaines missions vers d'autres professionnels de santé, puisqu’ils ne sont plus capables de toutes les assumer eux-mêmes. L’ouverture du droit de prescriptions aux infirmiers, sages-femmes, kinés ou podologues va exactement dans le même sens…

Les « consultations pharmaceutiques » n’ont pas pour vocation de remplacer les médecins. Juste les soulager de certaines taches qui ne nécessitent peut être pas leur niveau de compétence en matière de diagnostique. Et puis j’imagine que la Sécu y voit aussi une piste pour faire encore quelques économies (moins de visites à rembourser, plus de dépistage, plus précoce…). Nous ne voulons pas et nous ne remplaceront jamais les médecins, chacun son boulot ! Mais Michel LEGMAN n’a pas à dévaluer pour autant notre travail et nos compétences.

Quand à la brillante intervention de Docdecampagne, saches quand même que nos études ont bien évoluée ces dernières années. C’est fini le temps du potard qui étudiait uniquement la cuisine moléculaire. Nos matières sont régulièrement enseignées autour de l’étude de cas clinique, d’autant plus sur les deux dernières années. Nous aussi on arpente les couloirs des CHU ! Et n’oublions pas qu’à coté de cela, nous maitrisons parfaitement notre chimie. Le Pharmacologue c’est Bibi. Car diagnostiqué c’est bien, appliquer le bon remède c’est encore mieux… La finalité n’est elle pas de guérir ?


Message édité par : Williwaw / 11-02-2012 18:23


  Profil  
zamaiev
1627       
 Modérateur

zamaiev
  Posté : 11-02-2012 23:23

Citation : saumix 

cela me rappelle la devinette quelle difference entre dieu et un médecin??
reponse: Dizu ne se prend pas pour un médecin....

 

Non je crois que c'est à propos des chir, car de ce métier il y a les chir et les autres .....



  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 12-02-2012 09:57

Les propos de Legman n'ont rien de DIFFAMATOIRE.

On peut les juger déplacés, maladroits ou indignes d'un medecin mais cetainement pas diffamatoires !

Sur le fond :

- la MAPA (mesure ambulatoire de PA) ne permet pas le depistage de nouveaux cas d'hypertension. C'est juste un truc reflexe que fait le medecin au debut de l'examen clinique (prise des cstantes = poids, taille,PA, FC et température). Pour faire une bonne mesure de la MAPA, il faut une table d'examen, un sphygmomanometre a brassard et non un tensiometre electronique !

La mesure est deja comprise dans le prix de la consult. Quel interet pour la Secu de remunérer le pharmacien pour ça ? Ca n'aura aucun effet question santé publique. Legmann le sait pertinement.

La glycémie par bandelette :

- inutile pour le suivi du diabétique : on utilise l'hemoglobine glyquée.

- l'hypoglycémie se traduit cliniquement, l'hyperglycémie non mais les complications qu'elle peut entrainer necessitent un suivi médical regulier (nephropathie d'ou la BU + ou - la proteinurie des 24 h selon le resultat, retinopathie d'ou le FO annuel, neuropathie d'ou le test au microfilament sur les pieds !)

- la glycemie capillaire sert ponctuellement au patient pour ajuster la poso d'insuline (bien que maintenant on conseille d'augmenter ou de diminuer la dose par pallier de 2 UI) et ponctuellement a l'urgentiste (relexe pavlovien devant un perte de connaissance par exemple...). C'est d'ailleurs pour ça que la Secu ne rembourse que 2 boites de bandelettes par an et par patient CQFD

Je ne met pas en doute la competence du pharmacien a realiser ces examen mais je trouve que leur interet au niveau de la santé publique est limité.

Sur la forme :

Legmann est médecin, il sait que tout ce que je viens de vous dire sur la mapa et la glycémie cappillaire est vrai.

Et comme il en a marre de voir les pharmaciens manger dans la gamelle du docteur, plutot que de montrer des dents, il met les journaliste de son coté en les faisant rigoler avec l'histoire du mec qui augmente sa tension car il s'enerve de la queue a la pharmacie. Une petite vanne ça mange pas de pain...Legman le sait et sait tres bien que les pharmaciens reagiront mal et passeront pour les mechants plein de pognon aux yeux de l'opinion publique.

Ensuite pour bien faire comprendre ce qu'il veut dire, Legmann demande a son copain medecin chauve a lunette de glisser la degueulasse peau de banane du conflit d'interet.Vraiment degueulasse car le conflits d'interet réel est plus présent chez le medecin prescripteur que chez le pharmacien délivrant à mon avis.

Legman conclut en disant qu'il s'entend bien avec les pharmaciens, comme 99 % des medecins d'ailleurs. Un médecin c'est en general un type pondéré qui a de la retenue et qui pour ne pas briser la confraternité ne parle jamais des sujets qui fachent.

Ne vous laissez pas berner par Legman
Ne repondez pas a sa provoc
Mais sachez que si vous marchez sur les plates bandes des medecins, il faudra passer sur le corps de Legman d'abord !

Et ce que vous dites à Legman, c'est a tout les medecins qui vous le dites !

  Profil  
ami89
866      

ami89
  Posté : 12-02-2012 10:30

"Les propos de Legman n'ont rien de DIFFAMATOIRE."
"Une petite vanne ça mange pas de pain...Legman le sait et sait tres bien que les pharmaciens reagiront mal et passeront pour les mechants plein de pognon aux yeux de l'opinion publique."
"Legman conclut en disant qu'il s'entend bien avec les pharmaciens, comme 99 % des medecins d'ailleurs. Un médecin c'est en general un type pondéré qui a de la retenue et qui pour ne pas briser la confraternité ne parle jamais des sujets qui fachent."



C'est pas les Guignols de l'Info ça?

Message édité par : ami89 / 12-02-2012 10:31


  Profil  E-mail  www  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 91
Membre(s) : 1
Total :92
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC