Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » Propos de Legmann
9 pages [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ]
AuteurPropos de Legmann
levry
223     

levry
  Posté : 14-06-2012 15:57

Bonjour,

J'ai du mal à croire ce que je lis. Comment médecins et pharmaciens peuvent-ils sortir autant de conneries et de préjugés. Des personnes peu scrupuleuses qui ne pensent qu'à l'argent il y en a dans tous les métiers. Il y a autant de façons d'exercer qu'il y a de praticiens. De cette façon je connais des médecins qui se sont tués au boulot alors que d'autres sont toujours partis en vacances. Je connais des pharmaciens toujours partis au golf, alors que je travaille 70 heures par semaine et n'ai pas pris un seul jour de congés depuis que je suis installé.

  Profil  
ami89
866      

ami89
  Posté : 14-06-2012 16:35

Tu as raison.
Je n'aurais vraiment pas du ressortir ce foutu sujet! Désolé. A lire tout ça, on a oublié le coeur du métier.

  Profil  E-mail  www  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 14-06-2012 19:06

tout cela se rglera tres simplement : le jour ou l' agence réginale de santé donnera avec la coopération de la sécu le fameux numéro finess en fonction des intérets géographiques....sans numéro finess : pas de remboursement des 23 euros ou plus de consultation ,pas de prise en charge des traitements prescrits..un malade type diabetique polypathologies ( 300euros de médocs/ mois ) s'il doit payer , il changera vite de prescripteur!!!
et ce n'est pas pire que ce que vivent les pharmacies , obligées depuis 1940 de suivre des quotas de population...
cela n'empechera pas plus la vente des cabinet que celle des officines....
et de toute façon , la demande est telle que les zones dites en " surdensité médicale " ne vont pas voir les autoritées fermer des cabinets!! de fait aujourd'hui des cabinets on fermé en agglomération lyonnaise , faute de repreneurs!!!

h.p

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 14-06-2012 19:57

Je pense de toute façon qu'entre nos deux professions, le divorce est consommé ! Bien qu'au niveau local, ça passe plutot bien avec le pharmaco !

Mais sur le plan general ma conviction profonde et que c'est plutot la pharmacie qui est en perte de vitesse et non la médecine.

Ouvrez les yeux merde : il y a quand meme une sacré différence d'image entre nos deux professions !

Il faut appeler un chat un chat et ne pas se voiler la face !

Vous vous plaignez du manque de reconnaissance, mais vous ne resoudrez votre probleme que quand vous apprendrez à assumer ce que vous étes. Il n'y a aucune honte a vendre des médicaments, c'est meme un job très gratifiant, au service des autres et dans l'interet du malades !

Mais la médecine, c'est autre chose, c'est different !

  Profil  
cayote
250     

cayote
  Posté : 14-06-2012 20:42

Quelle prétention!! On ne serait pas là pour récupérer les erreurs grossières de prescription des médecins, crois-moi qu'il y en aurait en prison, et là, niveau image de la profession de médecin, il y aurait de quoi se marrer!! Vous êtes les spécialistes de la pathologie, et nous des médicaments, que ça vous enquiquine ou non (pour rester polie). La preuve : vous ne connaissez les médicaments que par leurs noms commerciaux (non, j'exagère, vous connaissez quand même amoxicilline) Je ne fais pas une généralité bien sûr, je connais plein de médecins très biens, mais aussi plein de médecins super nuls!!! Et il est clair que les pharmaciens sont bien plus ouverts que les médecins pour collaborer ensemble...

  Profil  
pharmaceutic
1773       

pharmaceutic
  Posté : 14-06-2012 22:21

Personnellement, je n'ai aucun problème avec les toubs de mon secteur... Mais, c'est vrai que le divorce est consommé depuis longtemps avec les médecins.. Je pense que vous faites un complexe d'inférioté.. Pour cotoyer les medecins depuis longtemps, j'ai bcp de copains, vous vous ètes rendu compte depuis longtemps que vous étiez les "cocus" du système de santé... Vous travaillez plus que les autres avec des rémunérations de "m...", ça vous rend aigri.. De plus, malgré l'énergie que vous employez, on a du mal à reconnaitre votre compétence.. Remarque passer sa journée à prescrire des arrèts et diagnostiquer des rhumes, un CAP "DOC" suffit.. Ma fille de douze ans peut y arriver... Le vendeur de boite salue bien l'artisan Gourrou..

pharmaco

  Profil  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 15-06-2012 00:45

docdecampagne divorce unilateralement...allons " professionnel de santé " le but est d'arriver à servir l'interet du patient !!!
alors le travail en cabinet de groupe , les collegues qui suivent les malades pendant les vacances , les charmes de la grande ville ou du bord de mer , il va falloir y mettre de la régulation!!!
et ce n'est pas les maisons médicales de santé qui concentrerons les offres de soins dans les chef lieu de canton qui faciliteront la proximité des soins!! des oasis dans du désert médical , ça laisse toujours 99% de désert!! alors selon le principe de l'horreur du vide ,d'autres prendront le boulot et les secteurs délaissés...

h.p

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 15-06-2012 05:20

@ cayote :

- si les medecins sont moins ouverts à la coopération avec les pharmaciens, c'est qu'ils n'en voit pas l'utilité pour le patient et surtout qu'ils n'en ont pas besoin pour vivre et consolider leur CA en particulier en zone rurale desertique.

- le pharmacien quand a lui insiste pour coopérer car le taux de marge est tombé tellement bas, que cela devient vital pour lui et pour sa boutique de trouver d'autres source de revenus...

C'est aussi simple que ça sauf que pour cooperer il faut etre 2, si l'un veux l'autre veux pas, cela ne marche pas.
Et si l'on force la main a l'un pour cooperer avec l'autre....idem !


  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 15-06-2012 05:34

@ saumix : Vous n'avez pas bien écouté les propos de Legman !

Si régulation, il y a, lourde contrepartie financière il y aura....

Seul 1 etudiant sur 10 sortant de la fac, s'installe en libéral et si a continue comme ça on sera à 1/20 dan quelques années.

Effectivement la nature a horreur du vide, le patient s'adaptera, le pharmacien aura certainement de nouvelles missions et qui sait peut etre le droit de prescription de quelques médicaments d'usage courant.

Après on verra bien, ça vous permettra peut etre de devenir de vrai professionnels de santé....si vous etes bon après tout

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 15-06-2012 05:48

@ pharmaco : le cocu du systéme c'est surtout l'apothicaire qui voit ses marges s'effondrer, d'ailleurs le nombre de faillite a rarement été aussi élevé !

Disons le clairement, la plupart de mes collègues s'en tamponne du pharmacien. On garde des relations cordiales mais s'il etait pas là, ça serait peut ete un tout petit peu moins bien mais on survivrai quand meme !

Beaucoup pense aussi qu'il doit se faire chier comme un rat mort toute la journée au fin fond de son officine et que si sa seule jouissance c'est rouler en mercos et se taper les aides soignantes de la maison de retraite ou il prepare les piluliers, grand bien lui fasse ...tant qu'il touche pas aux infirmières ça nous va

  Profil  
cda920
253     

cda920
  Posté : 15-06-2012 07:28

.....trop tard pour les infirmières...... :-kiss) !!!
Il faut croire qu'a s'emm.... au fond de l'officine, certains pharmaciens ont su utiliser leur stock de préso ! En plus ça fait monter la marge !

  Profil  
pharmaceutic
1773       

pharmaceutic
  Posté : 15-06-2012 08:58

Les marges du pharmacien s'effondrent mais quand il partira à la retraite, il vendra son fond de commerce.. Et le toub donnera son cabinet et touchera sa retraite minable.. Quant à moi, je préfere m'ennuyer au fond de ma boutique que faire de l'abattage de patient pour gagner decemment ma vie.. Et je te le répète si ètre un bon professionnel de santé, c'est diagnostiquer des rhumes, faire des renouvelements les yeux fermés, je pense qu'on peut y arriver.. Je pense que les infirmières sont plus attirés par les pharmaciens et les spécialistes..

pharmaco

  Profil  
syncmaster
2242       

syncmaster
  Posté : 15-06-2012 10:58

Citation : docdecampagne 
- si les medecins sont moins ouverts à la coopération avec les pharmaciens, c'est qu'ils n'en voit pas l'utilité pour le patient et surtout qu'ils n'en ont pas besoin pour vivre et consolider leur CA en particulier en zone rurale desertique.



ah oui, pas d'utilité? Les 17000 patients sous AVK hospitalisés chaque année pour iatrogénie apprécieront...
Sans parler de l'intérêt général, que d'autres ont heureusement bien compris (assurance maladie en particulier)...

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 15-06-2012 12:29

@ pharmaco : la caisse de retraite des medecins français assure une pension de 3000 euros par mois en moyenne.

Aucun médecin de France et de Navarre n'est assez con pour penser tirer quoi que ce soit de la revente de son cabine.

Un cabinet n'a aucune valeur, vu que n'importe qui peut venir poser sa plaque face a toi !

Les cabinets se vendaient relativement cher dans les années 80 ou les medecins etaient en surnombre !

Pour les pharmacien c'est le contraire, qui peut encore penser a l'heure actuelle qu'une pharmacie vaudra dans 10 ans ce qu'elle vaux aujourd'hui, je ne sais pas si votre retraite est plutot faible comme celle d'un commercant ou moyenne comme celle d'un medecin mais en tout cas compter sur la revente de son officine pour sa retraite n'est pas prudent.

Mais je te l'accorde tout ceci est un avis personnel !

  Profil  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 15-06-2012 12:40

doc de campagne , apprends que les patiens se sont rendus plus souvent dans ton cabinet quand le tiers payant généralisé est arrivé !!!j'ai eut l'occasion , en 1990 , de discuter avec le directeur de la cpam du morbihan département pilote du tiers payant , quand mes volumes s'enflaient de 10 à 20% deplus par an...je n'oublierai jamais sa ré^ponse : " rassurez vous , c'est tres bien " savez vous pourquoi?? ce brave homme m'a donc expliqué que , les malades se retenant moins pour consulter leur médecins aux premiers soucis , vous autre généralistes dépistiez et traitiez plus tot des pathologies pouvant devenir graves ( diabete , cancer ou autres...) que les traitements précoces sont moins couteux que des traitements tardifs , et qu'au final c'etait son département qui avait le moins de journées d'hospitalisation pour 100.000personnes de toute la france!! quand on sait que l'hopital c'est 50% des dépenses de santé cela peut etre interessant de travailler en bonne collaboration!!une économie peut aussi , tu ne l'ignore pas , etre redistribuée comme revalorisation des actes.....
libre a toi de traiter par le mépris les autres professionnels de santé et l'interet commun: etre convenablement témunéré par la sécu.....

h.p

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 15-06-2012 12:45

@ syncmaster

As tu bien lu l'accord ?

Il vient encore de passer sur mon bureau ce matin, mon syndicats en ayant diffusé les termes à ses adhérents.

Vous allez toucher 40 euros par an et par patient pour suivre l'inr du patient, mais :

- vous n'avez pas le droit de modifier le traitement sans l'accord du médecin, qu'il faudra systématiquement contacter a chaque fois.

- C'est le medecin qui décidera ou non quel patient mettre en suivi avk chez le pharmaco.

- Rivaroxaban, dabigatran.....les nouveaux anticoagulant viennent d'avoir l'AMM dans :

- anticoagulation apres PTH ou PTG (remplaceront les HBPM à terme)

- prevention des evenements thrombo embolique chez les sujets atteint s de FA non valvulaire

-prophylaxie des evt thrombo embolique en cas de TVP, d'embolie pulmonaire...

Ces nouveaux anticoagulant ne necessite aucun controle biologique par INR

quand a mon syndicat :

En réaction à la signature de la nouvelle convention entre les syndicats de pharmaciens et l’assurance-maladie, MG France « tient à marquer sa stupéfaction » devant une nouvelle disposition qui consiste à rémunérer 40 euros par an la surveillance d’un traitement anticoagulant par les officines.

« Après avoir affirmé qu’elle ne disposait pas des marges financières pour revaloriser la médecine générale, l’assurance-maladie estime que la surveillance d’une seule ligne de prescription vaut autant que la prise en charge globale d’un patient atteint d’une affection de longue durée (ALD) par le médecin généraliste traitant », s’agace le syndicat. Sans pour autant dénigrer la coopération interprofessionnelle, MG France souhaite rendre ce forfait « également accessible au médecin traitant chaque fois qu’il estime nécessaire d’assurer lui-même ce suivi ».

le quotidien du medecin

  Profil  
docdecampagne
62    

docdecampagne
  Posté : 15-06-2012 12:52

Je suis pour le tiers payant généralisé que Hollande va mettre ne place.

- moins d'impayés pour les medecins

- meilleur accès au soins pour les precaires et les pauvres

-entrainant des choses positives enterme de santé publique comme tu le decrit si bien !

Je ne traite pas par le mepris les autres professionnel de santé, j'essaye de dialoguer avec vous pour tester un eu vos reactions et me faire une idée sur vos méthodes de pensée et votre façon de voir les choses !


  Profil  
cayote
250     

cayote
  Posté : 15-06-2012 13:59

Et bien tu as une drôle de manière de t'y prendre : moi quand je cherche à coopérer, je ne me mets pas à dos mon interlocuteur...
Je précise que c'est incroyable à quel point tu ne connais pas notre métier : viens passer une journée avec nous tu verras...Certes il y a un aspect urement commercial de notre métier, mais en tous cas n ce qui me concerne j'ai toujours travaillé dans des officines où la santé du client(patient pour ce qui te concerne) a toujours été au coeur es préoccupations. Et pourquoi cette rage envers le pharmacien, tu as peur qu'on te pique ton boulot? Rassures-toi : en ce qui me concerne en tous cas, je n'ai de cesse de répéter à mes clients qui viennent en officine por une consultation que je ne suis pas médecin et que je ne peux pas faire de diagnostic. Je sers de "débroussailleuse" pour soit l'orienter vers une consultation si nécessaire, soit lui délivrer des produits adaptés à son cas (qui ne sont pas sur ordo, je précise...)
Côté médecins d'ailleurs, vous n'^tes pas tous d'accord : j'ai longtemps collaboré avec un médecin qui était énervé car je lui envoyais des gens qui devaient se faire enlever des tiques,, et que je ne suis pas habilitée à le faire, alors tu vois, la pharmacie, c'est pas que le tiroir caisse malgré la mauvaise image que l'on a uprès de la population...

  Profil  
cayote
250     

cayote
  Posté : 15-06-2012 14:02

Je rajouterai ceci : Tu fais comment pour soigner tes patients sans médocs? c'est toi qui les délivrera les médocs qund il n'y aura plus de pharmacie? Bon courage pour la gestion du tiers payant dans ce cas, parce que de votre côté, la paperasse et les histoires de gros sous c'est pas votre truc, mais là tu vas pleurer....

  Profil  
syncmaster
2242       

syncmaster
  Posté : 15-06-2012 14:05

A quelle réaction t'attendais tu en déclarant d'entrée, sur un forum de pharmaciens qui plus est, qu'il faudrait remplacer les pharmaciens par des étudiants de 3e année? C'était sincère ou de la pure provocation?

Il n'est pas question pour nous ni pour personne de marcher sur vos plates-bandes, nous n'avons pas la prétention de faire de la médecine.
Et je rappelle aussi que les 40 euros qui font scandale chez les médecins ne sont pas un cadeau qu'on nous fait mais une maigre COMPENSATION pour les baisses de marge que nous subissons depuis 2006 et que l'intérêt pour la santé et les comptes publics sont sont bien réels. Nous serons d'ailleurs attendus au tournant, et si les gains espérés en terme d'iatrogénie et d'économies ne seront pas là, nous aurons des problèmes. Et franchement je vous trouve un peu mesquins sur ce coup. A tel point que je me demande si vous (toi et MG France) ne faites pas semblant de ne pas comprendre, juste pour grapiller quelques euros.

Un petit lien sur le blog d'un cardiologue que j'aime bien, et dont l'attitude est nettement plus constructive:
http://grangeblanche.com/2012/04/14/les-anticoagulants-geres-par-les-pharmaciens/

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 77
Membre(s) : 1
Total :78
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC