Modéré par : Manager Whoops Bixente64 sophieserena Lliane bultus 
Index du Forum » » La taverne » » NS, pots de vin et Cie
AuteurNS, pots de vin et Cie
caiuscrocus
536      

caiuscrocus
  Posté : 05-01-2012 22:49

Après les NS que chacun rencontre quotidiennement, encore plus fort :
Semaine dernière :
- Molécule M, Génériqueur G, NS
cette semaine :
- Bas de contention classe 2, Labo L, NS

Bonnes vacances les Toubibs, c'est "all inclusive". Et franchement chapeau les Labos, ils ont pas tous virés les visiteurs médicaux !!!
A l'époque Médiator et PIP, j'ai honte pour eux.

  Profil  
ami89
871      

ami89
  Posté : 06-01-2012 00:07

Pour une molécule, précisez un laboratoire de générique et NS peut arriver pour d'autres raisons: sécabilité, autogénérique...
Je me souviens du cas qu'on a eu avec le Bisoprolol. Sinon, pour les autogénériques, si ça peut vraiment rassurer le patient.

Par contre, pour les bas de contention, il me semble que lorsque le médecin précise un laboratoire, c'est "automatiquement NS". Après, dans la pratique, je pense qu'il arrive à tout le monde de modifier et la sécurité sociale rembourse toujours.

  Profil  E-mail  www  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 06-01-2012 07:15

Pour les générique, ça ne me choque pas plus que ça. La mention est inutile en théorie puisque le patient est libre d'avoir le médicament qu'il veux tant que le prix est le même. Le patient est en droit de l'exiger mais il ne le sait pas car le pharmacien lui impose.

Je comprend bien que économiquement ce n'est pas la même chose pour le pharmacien, mais il faut se mettre à la place du patient aussi. Passe encore sur le conditionnement, mais la variation continuelle de couleur, pelliculage, goût et de forme de tous les comprimés d'une ordo de polymécamenté peut facilement devenir source de confusion, voir de problèmes lorsque la galénique diffère bcp.

Si la demande se généralise ça posera certainement un problème, la solution la plus simple pour la clientèle fidèle est d'essayer de ne pas trop souvent jongler avec les labos de génériques.

Pour le moment la demande est assez marginale. Même si elle coûte économiquement, il faut l'accepter et l'assumer comme dommage collatéral du jonglage avec les labos.

  Profil  
ToS
395      

ToS
  Posté : 06-01-2012 08:34

Le prescrpteur n ayant pas droit de fixer un labo pour l orthopedie et la contention, ns ne sommes absolument pas tenus de suivre. C est l orthopediste qui delivre sur mesure qui est habilite a donner ce qui convient le mieux ds les meilleurs delais. Non subs n a pas de valeur sur l orthopedie.

  Profil  
ami89
871      

ami89
  Posté : 06-01-2012 09:39

Vu dans le Guide Pratique de l'Etudiant en Pharmacie 2011 de l'ANEPF (mais retrouvé nulle part):
"La substitution des articles d'orthopédie est interdite
La majorité des produits d'orthopédie font référence à une ligne générique de LPPR. Il est cependant strictement interdit de substituer une orthèse lorsque le médecin a précisé un nom de marque sur la prescription.[...] La confusion sur ce point de réglementation est relativement fréquente mais la substitution pour les dispositifs médicaux constitue un délit de contrefaçon de marque et une infraction aux droits pharmaceutiques."

  Profil  E-mail  www  
Alex56
135     

Alex56
  Posté : 06-01-2012 12:55

Je confirme ce dernier point.
Si c'est prescrit:
- "ceinture type Machin", on peut délivrer Machin ou Truc ou Bidule.
- "ceinture Machin", c'est Machin qu'il faut délivrer et rien d'autre (sinon responsabilité du pharmacien)
- "ceinture de soutien lombaire", on délivre Machin ou Truc ou Bidule.

  Profil  
Agate91
368      

Agate91
  Posté : 06-01-2012 13:12

Le probleme de substituer ou pas c'est le dépassement dont le medecin se fou quand il prescrit.



Agate

  Profil  
ToS
395      

ToS
  Posté : 06-01-2012 13:13

Pour moi la source est le du d orthopedie.

  Profil  
Agate91
368      

Agate91
  Posté : 06-01-2012 13:26

Je m'explique : On a 3 modeles de ceintures avec 2 hauteurs et 5/6 tailles chacune sans dépassement. Qu'est ce que je fais quand la ceinture prescrite à 20 € de dépassement et que la personne parait démuni, à la CMU et ne veux pas payer ?

Agate

  Profil  
syncmaster
2288       

syncmaster
  Posté : 06-01-2012 16:18

Contrefaçon c'est 2 ans de prison et 300k€ d'amende, mais on n'a jamais vu un labo attaquer un pharmacien pour ça et le 1er qui le fera sera probablement boycotté par tous les confrères...

Si tu veux vraiment être dans les clous, tu appelles le prescripteur, tu lui expliques la situation et tu lui demandes s'il voudrait bien modifier sa prescription...

  Profil  
caiuscrocus
536      

caiuscrocus
  Posté : 06-01-2012 22:35

justement j'ai appelé et la réponse fut NS !!!

Et pourtant une marque pas au top, pas la pire mais pas le top.
C'est malin quand tu peux délivrer mieux pour moins cher voire sans dépassement.
Il y a des jours je me dis qu'un labo va bien m'offrir la croisière de la Pharmacie, forcement ...
En plus c'est chaque année.



  Profil  
chirdent
64    

chirdent
  Posté : 07-01-2012 17:45

Juste pour info, étant très au point sur le sujet de la substitution des spécialités, la loi dit qu'un prescripteur doit écrire "non substituable" en TOUTES LETTRES et de manière MANUSCRITE.

Donc un prescripteur qui écrit "NS" ou bien encore "non substituable" tapé à l'ordi, vous pouvez substituer en toute légalité !!

A part moi , peu de prescripteurs sont au courant de ça.

  Profil  
ami89
871      

ami89
  Posté : 07-01-2012 18:22

Si on commençait à faire cela, les médecins ne seront pas trop amis avec nous.
Mais cette règle, tous les pharmaciens la connaissent.

  Profil  E-mail  www  
Alex56
135     

Alex56
  Posté : 09-01-2012 12:57

Nous sommes tous au courant, Chirdent, mais merci quand même de ton intervention.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 101
Membre(s) : 0
Total :101