Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » Tarification des NR, indications hors AMM
AuteurTarification des NR, indications hors AMM
ami89
871      

ami89
  Posté : 25-12-2011 13:08

Bonjour à tous.

J'avais quelques questions en tête concernant tout et rien que je pose là:

1. Les déremboursements explosent le coût des médicaments: c'est un fait. Dernier exemple en date, avec l'Alodont, qui coûtait 2,35€ et maintenant près de 6€ en commande chez le grossiste.
Pourquoi la sécurité sociale ne maintient pas la vignette orange?
=> Au moins, pour 0,35€ (qu'elle retiendra pour la franchise), toutes les pharmacies vendaient le produit au même prix. Là, on a l'impression que ces produits sont de la parapharmacie, avec une différence pouvant aller du simple au triple: tout est fait pour que le médicament soit assimilé à un produit "classique".
J'ai cité cet exemple parce que la semaine dernière, un client sorti du dentiste est ressorti avec une facture de 18€ alors qu'on pouvait lui soigner pour le tiers. D'ailleurs je pense que j'aurai du lui proposer de remplacer par d'autres produits beaucoup moins chers.

2. Comment vous définissez les prix des génériques non remboursés? Chez nous, on a le coefficient classique de la TVA à 5,5% mais souvent le générique devient plus cher que le princeps.
Ex: Veinamitol (Fournisseur) VS Troxérutine (Grossiste) ou Biafine VS Trolamine.
Normalement, avec la loi Chatel, tous les génériques sont soumis à la même marge arrière non?

3. Comment faites-vous lorsque vous avez une prescription hors AMM claire et nette mais que le médecin n'a pas mis "NR"?
Ex: Une femme avec un alpha-bloquant pour un calcul (protocole dans un hôpital), du Chibro-Proscar pour la chute des cheveux?

Bonnes fêtes à tous!


Message édité par : ami89 / 25-12-2011 13:11


  Profil  E-mail  www  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 91
Membre(s) : 1
Total :92