Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » limite du lien entre pharmacien pour l'embauche
Auteurlimite du lien entre pharmacien pour l'embauche
coco12
6  

coco12
  Posté : 15-09-2011 21:40

Bonsoir, j'ai demissioné pour suivre ma femme en mutation et je commence a rechercher un poste de preparateur. Lors d'un entretien le pharmacien me demande s'il peut appeller mon ancien patron. Je lui dis qu'il n'y a pas de souci et de toute façon il l'aurait fait quand meme sans mon accord. Je lui avais donné mes conditions de salaire avec un coef de 290 alors que je suis qu'a 260. Mais c'est le moment de pouvoir negocier et il etait plutot pour. Apres avoir discuté avec mon ancien patron il me reconvoque et me dis que par hasard (mon oeil...) il a su que j'etais a 260.
Mon ancien patron a t-il le droit de dire le salaire a un pharmacien qui me fait passer un entretien? Je suis d'accord qu'il parle.de mon travail (qui est irreprochable... Bien sur....) mais le salaire doit etre confidentiel??? Non???

Message édité par : coco12 / 15-09-2011 21:49


  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 15-09-2011 22:10

Je ne sais pas si le salaire doit rester confidentiel. Mais tu as toi aussi tes conditions : Coef 290.

Un préparateur masculin est rare sur le marché , donc plus cher. Fais le valoir.

(désolé pour les filles, mais c'est la triste réalité du business)

Coin Coin!!!

  Profil  
nhl1967
759      

nhl1967
  Posté : 15-09-2011 22:27

Bonsoir,

Ben je ne suis pas sûr qu'il existe une notion de "secret salarial" comme il existe un "secret médical" ou "secret défense" .

Tout est négociation entre toi et le pharmacien titulaire .

  Profil  
coco12
6  

coco12
  Posté : 15-09-2011 22:48

Bien sur mais je pense que ce n'est pas.normal.que mon ancien patron parle de mon salaire. Ce n'est pas un secret mais cela devrait rester confidenciel a mon ancienne officine. Ca ne regarde personne et surtout pas mon futur patron.

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 16-09-2011 06:24

dans la plupart des grands entreprises que certains anvient, on te demande de fournir tes dernières fiches de paye.

le salaire en France n'est pas confidentiel. Si ton titulare vend sa pharma pendant que tu y es salarié, tous les futurs acuqéreurs qui étudient le dossier auront ta fiche de paye.

  Profil  
ramses2
3012       

ramses2
  Posté : 16-09-2011 07:47

tu étais à 260 , et alors? Les grilles ne sont jamis respectées en pharmacie. Tu changes d'officine, on ne te reprend pas ton ancienneté par exemple...Suivant l'offre et la demande tu peux passer de 260 à 300 ou vice versa!(c'est vrai également pour les pharmaciens qui peuvent passer de 400 à 500 suivant l'endroit ) Donc dans le contexte actuel de cette embauche reste sur ta position!

  Profil  
NTV
150     

NTV
  Posté : 16-09-2011 08:21

Parler de coef, c'est peut être bien.

Mais il faut voir la région, le poste offert et ton expérience.
Ensuite tu estimes ta rémunération en brut (bien préciser) et c'est sur cette base que vous discutez.

A ce coef en RP, soit 1388 en net, tu pars en courant.

Le coef est une chose, la rémunération, une autre

  Profil  
titi3t
233     

titi3t
  Posté : 16-09-2011 10:15

Le coef n'est qu'un minimum pour ton expérience. Le salaire peut être négocié indépendemment du coef! Le seul inconvénient c'est qu'il ne suivra pas l'évolution du point donc à renégocier chaque année!

  Profil  
Mathilde63
57    

Mathilde63
  Posté : 16-09-2011 10:47

Citation : coco12 

B. Je lui avais donne mes conditions de salaire avec un coef de 290 alors que je suis qu'a 260. Mais c'est le moment de pouvoir negocier et il etait plutot pour. Apres avoir discute avec mon ancien patron il me reconvoque et me dis que par hasard (mon oeil...) il a su que j'etais a 260.



Ton probleme ne vient pas d'avoir demandé plus, mais d'avoir basé ta future relation sur un mensonge

Apres comme il est dit plus haut on peut demarrer a 300 en campagne, ou alors végeter a la grille dans une grande ville.

De toute façon, dans ce milieu il faut etre honnete car avec radio-groupement, radio-SEL, et radio-UPSO... tout se sais.
Ce

  Profil  
NTV
150     

NTV
  Posté : 16-09-2011 11:53

De ce que j'ai lu, Coco12 a demandé le coeff 290, c'est tout.

Maintenant, libre au pharmacien d'accepter ou pas, même s'il est au courant du coeff de l'ancienne place.

C'est l'offre et la demande.

  Profil  
Alex56
134     

Alex56
  Posté : 16-09-2011 12:16

Et puis il reste une marge de manœuvre vers un compromis à 280. Il fallait tenter 290 de toute façon car autre région, autre contexte entre l'offre et la demande (si tu passes d'une grande ville à la campagne par exemple), et ancienneté perdue (mais tu peux la négocier si il ne démord pas du coef 260).


  Profil  
coco12
6  

coco12
  Posté : 16-09-2011 17:49

De toute façon tout ce.dit entre pharmacien il n'y a aucune discretion. Alors je n'hesiterai pas a etre ferme sur ma negociation de salaire.


  Profil  
Manager
17132       
 Administrateur

Manager
  Posté : 16-09-2011 21:35

Il faut faire très attention le mélange coef/salaire c'est un peu une embrouille.

Moi je n'ai, sauf exception, jamais discuté mon coef puisqu'il va de soit sauf 330.

En revanche, j'ai toujours négocié mon salaire et les conditions de sa revalorisation.

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 45
Membre(s) : 1
Total :46
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC