Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » acte pharmaceutique...acte I
Auteuracte pharmaceutique...acte I
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 24-01-2011 10:05

ça y est!!! les 1eres expérimentations d'un acte pharmaceutique rémunéré sont lançées, en partenariat avec Alli.nZ les adhérents de cette mutuelle pourront aller se faire dépister contre le risque cardio-vasculaire dans les officines qui se seront équipé moyennant 300 euros d'investissement (appareil de cholestérolémie, e-formation de 2h30, matériel CD-rom à remettre au patient, réalisation d'un coin dédié, isolé ds l'officine pour l'entretien de 20 min)
les adhérents concernés recevront un bon de dépistage envoyés par leur mutuel et pourront se rendre dans les officines participantes (500 à ce jour liste sur le site depistage-officine.com) idéalement sur rdv...l'entretien de 20 min se tiendra ds un endroit confidentiel et portera sur les mesures de la cholestérolémie, glycémie, tension arterielle, surpoids et dépendance au tabac..toute anomalie sera communiqué au médecin traitant avec l'accord du patient...à la suite de l'entretien facturé 18e par le pharmacien une facture un cd-rom explicatif et un carnet de dépistage sera remis au bénéficiaire..pour l'instant 30 000 patients sont concérnés et 4000 pharmacies auraient répondus favorablement..seul 600 actes ont été réalisés à ce jour....

voila du concret pour lutter efficacement contre la gms et faire reconnaître notre savoir-faire et compétences..

source : quotipharm

  Profil  
PharmaGuideur
871      

PharmaGuideur
  Posté : 24-01-2011 10:33

Oui, une initiative intéressante pour montrer que le pharmacien est un professionnel de santé.

Je suis cependant dubitatif sur la formation qui précéde la mise en place de ce dépistage à l'officine : 2h30 me semblent bien peu, surtout quand on sait que la formation professionnelle continue (la vraie, pas les soirées labo...) n'existe pas dans beaucoup de pharmacies, et donc que bon nombre n'ont plus fait une heure de formation depuis 10 ou 20 ans ou plus quand ils ont quitté la fac ou le CFA.

Autre point à savoir : qui a fixé le programme de la formation ? qui l'a validé ? il faut que ce soit les représentants de la profession, pas la mutuelle ou l'assurance, c'est une question d'indépendance professionnelle.


Jean-Michel Refalo
PharmaGuideur

  Profil  E-mail  www  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 24-01-2011 11:18

apparemment la formation est assuré par un groupe de scientifiques indépendants....dixit le communiqué...2h30 c'est peu en effet mais on ne part pas de rien c'est une remise à niveau des connaissances acquises à la fac...

  Profil  
Daniel2
646      

Daniel2
  Posté : 24-01-2011 12:09

Je suis d'accord avec Pharmaguideur.
L'idée est intéressante sur le fond mais pas sur la forme.
2h30 de formation c'est plutôt 2h 30 d'information!!!
A mon avis il aurait été opportun d'intégrer cette pseudo-formation dans un module d'éducation thérapeutique intégrant les déterminants de santé tel que le prévoit la charte d'Ottawa...Beaucoup plus de crédit et forcément mieux pour intégrer la transversalité tant souhaitée... rappel de la charte d'Ottawa:

la Charte d’Ottawa en 1986 propose un cadre cohérent d’interventions et 5 principes d’action :
- établir une politique de santé publique
- créer des milieux favorables : agir sur l’environnement
- réorienter les services de santé : changer les pratiques
- développer les aptitudes personnelles : éducation pour la santé
- renforcer l’action communautaire










!!!



Message édité par : Daniel2 / 24-01-2011 14:20


  Profil  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 24-01-2011 20:06

certes...cependant c'est le 1er cas concret de rémunération d'un "acte intellectuel" non lié à une marge commerciale sur la revente de produit....et rien que pour ça.. ça mérite d'être encouragé..quitter un peu l'épicerie, le discount et les lots de 2 pour une fois ça revalorise forcement notre image...

  Profil  
MKIII
1070       

MKIII
  Posté : 25-01-2011 11:17

C'est quoi le probleme? Vous ne vous pensez pas capable d'orienter chez un généraliste si un des facteurs mesurés déconne? Faut pas jouer les pisses froid à tout bout de champs. Cette initiative est une grande première. C'est pas un groupement qui le lance pour dire à tout le monde qu'il est meilleur, c'est l'ensemble des pharmacies qui y est invité. Alors on peut intellectualiser sur les critères d'ottawa, n'empeche qu'on en est pas la. C'est le balbutiement d'un commencement d'HPST. Le but de la manoeuvre est également de montrer aux organisms payeurs que nous ne sommes pas que des dispensateurs de boites.
C'est un grand exercice de com, non rentable (il faudrait que je vende un vingtaine de kit juste pour rentrer dans mes frais), avec un objectif de santé public indéniable, what else?

  Profil  
Daniel2
646      

Daniel2
  Posté : 25-01-2011 12:09

Evidemment c'est une petite avancée!
Moi même formé en santé publique,sans intellectualiser sur les critères d'Ottawa je pense qu'ils seront des fondamentaux dans l'application de la loi HPST.
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/01/20/04016-20110120ARTFIG00773-les-pharmacies-en-plein-malaise.php


  Profil  
PharmaFC
2527       

PharmaFC
  Posté : 25-01-2011 13:24

ce qui est un peu embêtant c'est que ce soit un organisme privé qui soit à l'origine de l'expérience...l'état devrait via la secu nous rémunérer autrement que par une marge commerciale, pour un refus de délivrance d'un traitement inutile par exemple, ou d'autres campagnes de dépistages, prévention...de toute façon il est suicidaire de ne pas essayer de trouver d'autres types de rémunérations que la mdl...la marge va baisser, les volumes vont diminuer, les deremboursements continuer....la seule chose qui nous sauve c'est le vieillissement de la population...

  Profil  
Daniel2
646      

Daniel2
  Posté : 25-01-2011 14:28

C'est sans doute un secret de polichinelle mais l'après 2012 se profile certainement un grand chantier ...celui de la S.S.
Le constat:
Un rendement financier détérioré
Une performance sociale inégale
Une performance médicale relative

Les raisons de l’échec
-Les vrais déterminants de la santé
-La gouvernance
-Le vieillissement et la longue maladie
-La démographie des professionnels de santé et des établissements
- L’évaluation des pratiques médicales, la formation médicale,
- les normes de bonne pratique
- Les gaspillages et les disparités

Résultats 2009: dépenses d'assurance maladie: 128 Milliards d'euros
on se rapproche des 15 % du PIB (2008 =11,2% dépenses totales de santé en % du PIB) alors que la moyenne des pays de l'OCDE n'était qu' à 9 %)...c'est le bilan des courses!!


  Profil  
saumix
2567       

saumix
  Posté : 25-01-2011 17:37

franchement cette " experience " c'est un peu du bordel!!: payer d'abord une formation , acheter du matos..signer un contrat avec une assurance...quels pharmaciens seront sollicités par l' assureur?? lesquels seront exclus a terme et balayés comme des merdes?, quelles officines seront recommandées par l'assureur plutot que les autres??? les 600 en contrat?? en matiere de santé , il faut la meme chose pour tous , ou alors rien!!!
c'est dans cette égalité républicaine que notre profession s' honorera !!!

h.p

  Profil  
MKIII
1070       

MKIII
  Posté : 25-01-2011 18:39

L'experience n'a rien à voir avec les assurances, aliensse a simplement fait savoir qu'elle le prendrait en charge pour ses adhérents. C'est le collectifs des groupement qui est a la base de l'initiative et oui il faut investir un peu (mais quelle entreprise ne le doit pas?)

  Profil  
Manager
17245       
 Administrateur

Manager
  Posté : 25-01-2011 22:18

Je vois que tu révises Daniel.

  Profil  
Daniel2
646      

Daniel2
  Posté : 26-01-2011 10:23

Et oui, Francis, ..révisions , révisions au 1er comme au 2 ème dégré.....c'est la période avant que ça saigne!!! ...pardon mesdames!



Message édité par : Daniel2 / 26-01-2011 10:26


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 93
Membre(s) : 0
Total :93