Index du forum »»  Etre titulaire »» Le point sur le Monopole...

Le point sur le Monopole...#5522

15Contributeur(s)
samosspoussin_arverneWhoopsElGringoblinketteaidecreationofficinezamaievBiomagBixente64f2ride279mu007loulou77chemistsomikoparmentier
5 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64Sybergbultus
Whoops Whoopsicon_post
Ben tu tombes bien.

Affaire 600k rachetée 56% de son CA (soit à peine plus chère qu'une création).

Vendue 4 fois en 10 ans. Aucune visée en terme de plus-value, bien sûr, mais ce n'est pas son intérêt (son intérêt, c'est qu'elle est extrêmement rentable). Elle serait donc revendue au même prix, ce qui est déjà bon à prendre.
ElGringo ElGringoicon_post
J'ai du mal à saisir :
600 K€ à 56% revendu 4 fois en 10 ans : durée moyenne d'exercice : 2.5 ans donc.
Extrêmement rentable, combien ? frais d'achat à amortir sur 2 ans 1/2 ?
Quid si personne pour reprendre tu reste dedans ...
Explique moi la rentabilité et la pris de risque ?
Je rappelle une nouvelle fois que pour la création les frais, hormis le pas de porte, s'il y en a un sont amortissables pas un fonds.
Whoops Whoopsicon_post
Non, 4 ventes en 10 ans, ça te fait une moyenne de 3,33 années par titulaire. Tu as bien compris que ce n'est justement pas la capitalisation l'élément principal ici, même si ça te fait toujours un bonus. Il n'est donc pas nécessaire de réduire la durée du prêt, même si c'est une option à l'installation. Quand je dis qu'elle est extrêmement rentable, c'est justement parce qu'elle te permet de mettre pas mal d'argent de côté. Pour te faire une idée, tu peux prendre le CA, compter un EBE à 17%, ajouter un minimum de 1200 € / mois d'honoraires de garde... enlever les impôts. Tu te constitue ton apport pour plus gros en partant d'un apport nul.

Excellent pour les aspirants à la titularisation sans apport. Jusqu'à présent, aucun soucis pour revendre (et pour cause...), c'est le moins qu'on puisse dire. Au pire, je suis plus heureux où je suis maintenant que lorsque j'étais adjoint (être son propre maître, justement). Et si un cataclysme devait se produire en pharmacie, je ne serai pas le premier à calancher...

Prise de risque plus que minime, donc...

Quel prix aurait une officine, après suppression du numerus clausus et ouverture du capital ? Serait-elle facilement vendable ?... Qui plus est si le nombre d'officines s'accroît, avec une multiplication de plus petits CA, donc...
zamaiev zamaievicon_post
Citation : Whoops 

ajouter un minimum de 1200 € / mois d'honoraires de garde... pharmacie, je ne serai pas le premier à calancher...


Eh whoops ! tu es de garde un jour sur 2 :-o :-o :-o
Whoops Whoopsicon_post
Eh oui... Mais les gardes en milieu rural, ça n'a rien à voir avec les gardes en ville. ;-)
Whoops Whoopsicon_post
Lu dans le Quotidien des Pharmaciens ( le lien, s'il est à nouveau possible de s'inscrire) :

"Dans une déclaration au « Quotidien du Pharmacien » la commissaire européenne chargée de la Santé, la Chypriote Androulla Vassiliou, déplore les initiatives prises par son collègue irlandais Charly McCreevy, responsable du Marché intérieur, pour déréguler les systèmes nationaux de pharmacie"

Cette déclaration n'a aucune valeur officielle mais marque une nouvelle fois les dissensions qui existent au sein même de la Commission européenne, notamment autour de l'Irlandais McCreevy.

Egalement :

"Beaucoup de hauts fonctionnaires qui ne peuvent pas, contrairement à Mme Vassiliou, s'exprimer en leur propre nom, regrettent ce type de méthodes qui, avouent-ils tout bas, «finira par transformer des Européens convaincus en eurosceptiques militants»."

Dans ce même article, John Chave, secrétaire général du Groupement pharmaceutique de l'Union européenne (GPUE) estime à une chance (ou risque) sur deux que les procédures engagées aboutissent. (quasi-verdict en décembre)

Autre passage, pour conclure :

"Réunissant des associations de médecins et de soignants, des industriels, des groupes de patients et de nombreux élus nationaux et européens, le forum a rappelé à l'issue de ses débats que «la santé ne peut pas se concevoir en termes de productivité et de bénéfices, mais doit au contraire associer efficacité, performance, sécurité et solidarité»."
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 629 020 790

  • Nb. de membres 15 631
  • Nb. d'articles 373
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques