Index du forum »»  L'installation »» Avis Pharmacie

Avis Pharmacie#20041

6Contributeur(s)
AltosequanaispharmacooltnttntsyncmasteryebbjrLedude
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
Altosequanais Altosequanaisicon_post
Bonjour à tous , j'aimerais avoir vos avis éclairés sur un dossier : pour une primo - installatio , un ami me propose une association 51/49 ( ils sera donc investisseur car il est déjà titulaire) dans une officine de 800k de CA , avec un réel potentiel ( 1200k dans 3ans en restant très prudent)
Masse salariale assez faible , et charges fixes plutôt basses.
Ma question : Quelle rémunération pourrais-je demander , sachant que c'est moi qui ferai tout le boulo? Dois-je m'octroyer un salaire important ( dans la limite du rentable bien sûr) ?
Je ne sais pas du tout c'est quoi la norme dans ce cas de figure.
Merci beaucoup d'avance
 Message édité par : Altosequanais / 07-09-2022 02:11
pharmacool pharmacoolicon_post
Tout dépend du prix d'achat et de la situation géographique de la pharma. Par exemple en ile de france, je laisserai tomber avec un objectif aussi faible à 3 ans. Coté rémunération, si tu fais tout, tu dois pouvoir te sortir 7 500 net mensuel, sachant que tu n'auras pas de vacances, que tu bosseras les W.E, tout les jours de la semaine et souvent après 21:00 le soir. En clair, pour souffler, tu devras pouvoir te sortir un peu d'argent pour te payer un remplaçant au prix du marché actuel, sans flinguer ta trésorerie, tout en remboursant.
tnttnt tnttnticon_post
Il manque des données financières pour te répondre.
Là on discute théorie mais on s'en fout un peu ; on peut te dire 10k€ par mois, si la pharmacie n'a pas la tréso pour te payer, ça ne sert pas à grand chose.
Tu demandes à ton comptable et tu auras une info pertinente.
J'imagine que tu es mal à l'aise car tu te dis que si tu demandes à ton comptable, ton associé va être au courant. Mais à un moment, il ne doit pas y avoir de tabou entre vous. Plus tu te rémunères en salaire, moins il reste de dividendes. Et moins il reste de dividendes, moins ton associé sera rémunéré (car lui n'aura pas de salaire).
Donc il faut avoir une discussion à 3 avec le comptable :
- combien vous avez d'argent sur vos bilans prévisionnels (version prudente !) : EBE moins les emprunts et sans ta rému
- quelle répartition vous faites : argent laissé dans la société (la croissance, ça coûte cher !!), combien tu te verses de salaire, combien vous vous versez en dividendes
- et vous verrouillez tout ça dans un pacte d'associés (avec bcp d'autres choses)

Je me répète (quitte à passer pour un rabat-joie !!), on voit beaucoup, mais vraiment beaucoup de dossiers partagés sur ce site où on nous vante le "potentiel" de la pharmacie visée. Là tu vises 150% de croissance, c'est bien mais analyse la situation à CA constant aussi pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
Et pour faire 150% de croissance, tu n'as pas 36 solutions selon moi :
- gros travaux (mais ça coûte cher)
- arrivée de nouveaux médecins (sans départ des anciens)
- rachat ou fermeture d'une pharmacie voisine
- nouvelles places de stationnement

Moi j'ai doublé la taille de mon officine en 5 ans, donc je ne suis pas en train de dire que c'est impossible. Mais sois prudent car même après de lourds travaux, je n'avais aucune idée de l'impact sur le CA... Les prévisions, c'est beaucoup de vent selon moi. Et j'ai toujours demandé à mon comptable un prévisionnel à CA constant ; j'ai toujours eu la certitude que ça allait passer financièrement même à évolution nulle. Ca aide pour dormir sur ses 2 oreilles !!
On a eu un message un peu alarmant d'un jeune installé il n'y a pas longtemps. Pour ne pas que tu te retrouves dans la même situation, reste prudent dans tes prévisions. Et si tu fais réellement 150% de croissance, ça sera le jackpot 🥳
Bon courage pour ton projet 😁
syncmaster syncmastericon_post
Citation : pharmacool
, je laisserai tomber avec un objectif aussi faible à 3 ans


+50% à 3 ans c'est faible? Moi je trouve ça royal, au contraire (si c'est vrai, évidemment...)
Je dois être un petit joueur...
tnttnt tnttnticon_post
Citation : syncmaster
Citation : pharmacool
, je laisserai tomber avec un objectif aussi faible à 3 ans


+50% à 3 ans c'est faible? Moi je trouve ça royal, au contraire (si c'est vrai, évidemment...)
Je dois être un petit joueur...


Je pense qu'il parle des 1,2 million en association. Enfin, c'est comme ça que je l'ai interprété car sinon je me faisais la même réflexion que toi...
yebbjr yebbjricon_post
Comme dit au dessus : il faut faire un prévisionnel avec le comptable, voir ce qu'il reste, et répartir ça entre ta rémunération et les dividendes que vous vous partagerez (ou réinvestirais). D'autant plus si c'est un ami à toi, aucune gêne, il faut poser les choses. Si déjà ça ne se passe pas bien pour ça, imagine ce que ça pourrait être plus tard.

Sur une officine de cette taille, n'espère pas avoir le gros lot dès le départ ... Mais vu les heures et l'implication que tu vas y mettre il ne faut pas non plus te payer un salaire d'assistant.

Et comme indiqué plus haut, faire le prévisionnel sans évolution, si ça passe parfait, si augmentation il y a ça sera du bonus. Au moins vous partez l'esprit tranquille.

Ledude Ledudeicon_post
Une pharma a 800k si elle est gérée « dans la moyenne », sort 100k par an.

Ces 100k sont « l’EBE retraité », qui est là pour en général payer le gérant, soit directement tous les mois, soit sous forme de dividende (ce qui revient globalement au même : tu retires 30% et ça arrive dans la poche du gérant ou des actionnaires pour les dividendes), soit sous forme de remboursement d’emprunt ce qui est souvent le cas au démarrage.

Donc tout dépend de la config :
- avez-vous une pharma saine qui crache 100k au moins d’EBEr ?
- remboursez-vous un emprunt ?

Ensuite dans ce bas monde tout se paie. Si ton associé amène beaucoup de cash et d’expérience, c’est normal qu’on soit rétribué. Si tu amènes ta force de travail, pareillement. La question de la proportion est pas simple mais doit être limpide entre vous. Tu peux en dire plus sûr qui apporte combien ?

Dans tous les cas si tu gères, donc te tape au moins des semaines de 60h, il te faut au moins une rétribution de 5000€ net par mois, soit un coût pour l’entreprise de 7200€ à repartir en remboursement d’emprunt pour tes parts et en salaire. C’est un minimum en dessous duquel autant prendre 2 jobs d’adjoints tu vivras mieux.

La marge de manœuvre avec 2 personnes est donc assez light sur une petite pharma.

Partant de la, faire 2-3 scénarios en imaginant une baisse de 20%, une croissance de 20% et de 50%. Tout cela doit être « crystal clear » entre vous, et ne poser aucun soucis. Les choses doivent être écrites, et vous plaire à tous les 2 : le projet doit être motivant.

Tu dois parfaitement comprendre l’intérêt de ton associé dans le dossier, et t’assurer que la répartition des richesses produites est juste.

Voilà, il nous faut un peu plus de bifteck si tu veux plus d’infos.
Altosequanais Altosequanaisicon_post
Merci à tous pour vos réponses, ça m'aide vraiment à voir plus clair .
Alors pour plus de précisions, l'idée c'était de s'associer à 51/49 pour la selarl , et à 50/50 pour le capital ( et donc se partager à égalité les dividendes ?) .
Mon associé est lui déjà installé dans sa pharma , et donc la comme investisseur.

Le potentiel est réel, car fermeture récente d'une officine ( transférée dans une autre ville ) et arrivée d'un médecin juste en face de l'officine.
Le prix d'achat aussi est très intéressant, donc le prévisionnel passe même en cas de baisse du CA.
Au vue de ces éléments, et bien évidemment dans la limite du prévisionnel, pourrai-je prévoir le max de rémunération possible ? Oubien rester raisonnable pour maximiser les dividendes ?
Merci d'avance
Ledude Ledudeicon_post
Bah maximises ta rem car les dividendes tu vas les partager.

Le deal suivant est cohérent : toi tu accèdes à une pharma avec un mec expérimenté comme associé. Et lui il espère faire une culbute à la revente.

Vigilance quand même car vos intérêts se rejoignent sur le bénéfice à la revente, mais divergent sur la route pour y arriver : lui préférera investir, gonfler la treso et développer le potentiel, toit tu voudras le plus gros salaire possible.

Une question se pose pour une pharma de cette taille, as-tu besoin d’un associé ?

Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !



30,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 610 086 610

  • Nb. de membres 15 326
  • Nb. d'articles 359
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques