Index du forum »»  Formation initiale »» Deust préparateur technicien en pharmacie

Deust préparateur technicien en pharmacie#19904

11Contributeur(s)
blinketteManagerprep3578pharmacoolpreppharmApisthomas28olivier91JulianLEGERLedudepreparateur
4 Modérateur(s)
ManagerBixente64kenzobultus
blinkette blinketteicon_post
Enfin , notre diplôme est revalorisé !

Cependant quelques questions demeurent , surtout pour nous les anciens BP comment cela va-t-il se passer sommes-nous d'office validé du DEUST ?
D'après le descriptif après ces 2 années de Deust on pourra faire une 3ème année officine, hôpital ou industrie pour validé une L3Pro .
Dans mon cas j'avais effectué une année de TSPI industrie pharmaceutique qui m'avait permis de valoriser un Bac+2 au vu de la réforme vais-je être revalorisée L3 ?

Quels sont les masters qui nous sont désormais ouverts ?

En terme de salaire va-t-il aussi y avoir une revalorisation ?

J'ai cherché , peut-être mal, mais j'ai rien trouvé sur les forums .

Manager peut-être que tu es en train de nous préparer un article à ce sujet vu que cela fait de nombreuses années que tu travailles à l'obtention de cette reconnaissance de la modification des attentes de notre diplôme et de notre métier.

Manager Managericon_post
Bonjour Blinkette,

Pour l'instant les questions que tu poses sont probablement un peu prématurées.

Mais promis, si ça s'éclaircit, je ferai un article.

Enfin une vrai réforme de la formation initiale correspondant à ce que nous demandions déjà en 2008 ! Soit une formation en alternance de 3 ans d'un niveau licence professionnelle avec une dernière année de spécialisation.

Je me souviens, qu'à cette époque les syndicats nous regardaient avec mépris. En particulier Olivier Clarhaut qui me disait que les associations ça servait à organiser des soirées dansantes et que, eux ils s'occupaient de faire évoluer la professions. Résultats on a perdu 14 ans.

Autant, je pense que l'ouverture de la formation de pharmacien aux préparateurs sera probablement marginale, autant cette évolution me parait intéressante. Reste à voir comment ça va se traduire dans le code de la santé publique, notamment en terme de responsabilité. Ce que nous préconisions c'est de conserver la délivrance sous la responsabilité et la présence d'un pharmacien mais plus le contrôle effectif qui la plupart du temps n'existe pas. Dans les faits, ce serait le pharmacien qui jugerait de son niveau de contrôle en fonction des préparateurs et des types de délivrance. Si le pharmacien contrôle, il signe la délivrance et endosse la responsabilité.

Je suis l'affaire.
blinkette blinketteicon_post
Merci Manager pour tes réponses.

En effet je me souviens qu'on discutait déjà de cette proposition alors que j'étais jeune diplômée , c'est dommage que cela ait pris autant de temps mis mieux vaut que jamais c'est déjà une belle reconnaissance de notre fonction .
Je suis d'accord avec toi que le contrôle "effectif" n'étant quasiment pas appliqué il n'a plus lieu d'être au profit d'un contrôle individualisé ( tout jeune diplômé n'ayant pas encore confiance , problème de déchiffrage , interaction confirmée par le Dr...) Où là le pharmacien par sa signature validerait la dispensation.

Concernant mes autres questions cela va arriver vite la première rentrée étant censée avoir eu lieu en septembre 2021 dans 2 ans et demi vont arriver les 1er technicien préparateur et la grille salariale n'est pas à la hauteur d'un bac+3, ni celle des pharmaciens débutants par conséquent !

Hâte d'avoir de plus amples informations !
Manager Managericon_post
Je suis ami avec la rédactrice en chef de Porphyre. Je vais voir si elle a plus d'info que moi.
prep3578 prep3578icon_post
Bonsoir, j'ai le BP, et je me pose la question de faire une VAE pour obtenir le Deust, peut être est ce la solution pour être revalorisée en même temps que les jeunes diplomés?
pharmacool pharmacoolicon_post
Le diplôme c'est pour pouvoir travailler dans une profession réglementée pas pour obtenir un niveau de rémunération.
Il y a des BP impliqués qui sont rémunérés coef 500 (et j'en connais même un qui était à 600 + ancienneté qui vient de démissionner pour monter sa propre boîte) et il y a des BP dont le travail superficiel avec erreurs répétitives, sans implication et motivation... (voire je-m'en-foutiste ) qui sont trop payés par rapport à la grille.
Donc une VAE ne te servira à rien, soigne ta manière de servir, ton accueil client, tes conseils, et travaille le zéro erreur et tu seras rémunérée bien au delà de la revalorisation escomptée.
PS : Si tu estimes avoir déjà développé tout cela, change de crémerie c'est le moment.
prep3578 prep3578icon_post
Je ne suis pas d'accord, on peut être très impliqué, bien travailler.... on n'est pas plus rémunéré pour autant, la plupart des titulaires suivent la grille de rémunération...il faudrait demander mais négocier je ne sais pas faire, ça me fatigue tout ça!
Et je suis pratiquement sûre que nous ne seront pas revalorisés au même rythme que les nouveaux diplomés.
Et du coup je n'ai pas eu la réponse à ma question!
pharmacool pharmacoolicon_post
Je te l'ai dit change de crémerie!!! si tu estimes être une perle qui rémunérée à la grille.
En revanche, tu me dis être incapable de négocier une augmentation pour toi même, donc incapable de gérer les achats directs pour le compte de la pharmacie, en négociant avec les commerciaux.
Tu me fais penser à une de mes anciennes prépa (celle qui faisait tourner la boutique à elle toute seule, selon elle) mais dont le travail était loin de ce j'attendais (je préfère un peu de travail irréprochable à beaucoup de travail bâclé et à reprendre). En me quittant, elle m'a retiré un sacrée épine du pied, et n'a pas conclu sa période d'essai auprès de son nouvel employeur, qui en attendait ce qu'elle prétendait être.
Manager Managericon_post
C'est un peu tôt pour répondre à ta question.
Aujourd'hui le DEUST est le remplaçant du BP et donc les prérogatives sont les mêmes.
La question se posera vraiment lorsque la licence professionnelle sera mise en place. C'est l'accès à cette 3ème année qui apportera une réelle évolution. D'ailleurs pour l'instant, il n'y a pas de cas particulier dans la CCN.
Pour le reste, je suis assez d'accord avec Pharmacool. Dans la mesure où nous sommes dans le privé, la grille conventionnelle représente des minimas sociaux. Je comprends que ça puisse être désagréable d'aller défendre son salaire, mais si tu ne le fais pas, tu ne peux pas attendre grand chose.
Le salaire c'est la contre partie du travail, si ton travail est basique tu peux te contenter d'un salaire basique. Si tu vaut mieux que ça, négocie. Si tu penses que ton employeur ne voit pas l'intérêt que tu représentes pour sa boite, va voir ailleurs.
Tu sais, un bon employé ça vaut de l'or et quand on en tient un on a pas envie de le voir partir.
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : Manager
Le salaire c'est la contre partie du travail, si ton travail est basique tu peux te contenter d'un salaire basique. Si tu vaut mieux que ça, négocie. Si tu penses que ton employeur ne voit pas l'intérêt que tu représentes pour sa boite, va voir ailleurs.

100% d'accord.

Si tu cherches à revaloriser ton diplôme, plutôt que le DEUST pense à passer un CQP de dermo cosmétique ou beaucoup mieux tu te spécialises en ortho et tu gères de A à Z, en totale autonomie ( référencement, achats,...) le rayon ortho d'une grande pharmacie, car c'est là que tu trouveras le salaire le plus élevé, si tu es compétente.
 Message édité par : pharmacool / 21-09-2022 10:38
Manager Managericon_post
Je rajouterai aussi, ouvre les yeux et les oreilles. Observe les compétences autour de toi. Qu'est-ce que tu apporter de plus que les autres?
C'est ça qui a de la valeur pour ton employeur et pour l'entreprise qu'il dirige. Si tu t'en vas il perd cette compétence et ça fait réfléchir.
preppharm preppharmicon_post
Bonjour Francis

Cà faisait longtemps que je n'étais pas venu sur Pharmechange, je suis à la retraite maintenant mais toujours membre du syndicat FO et tu sais en Vendée nous sommes toujours aussi actifs.
J'ai comme senti une critique envers notre organisation que tu sembles rendre responsable de la lenteur avec laquelle la réforme de notre formation initiale à mis tant d'années.
Tu sais probablement que c'est faux, ce sont bien nos employeurs pharmaciens qui ont freiné des quatre fers pour que cette réforme ne voit le jour, il ne voulait pas d'un préparateur(trice) trop formé dans la crainte d'avoir à les payer plus chers.
Rendons à César ce qui est à César et ce ont bien les organisations syndicales dans leur ensemble qui ont négocié cette réforme et je ne pense pas que les associations y aient été pour quelque chose.
Au plaisir de se revoir en Vendée.
Gilles
Manager Managericon_post
Bonsoir Gilles,

Des raisons familiales dont je ne vais par faire état ici font que je reviens très rarement en Vendée. J'y suis malgré tout revenu tout près de chez toi pour une cousinade à St juire Champgillon au mois d'avril, mais ne m'en veux pas j'y suis resté une seule journée. Sache que j'ai même parlé de toi avec mon cousin indigène.😏

Pour en revenir au sujet. Personne n'a dit que vous êtes les uniques responsables. La seule chose que je dis, et tout ceux qui ont travaillé avec moi te le dirons, c'est que ce n'est pas en squisant toutes les bonnes idées du moment qu'elle ne vienne pas du syndicat.

Nous avions de bonnes idées, de la bonne volonté, de l'énergie, le minimum que je dirai c'est que ton camarade syndiqué O C nous a traité comme de la m..... Ce n'était pas ton cas, ni celui de Patrick mais vous étiez en train de vous retirer.

Le résultat c'est qu'au lieu de rassembler les forces, vous n'aviez que des problèmes d'ego et de représentativité. Les hospitaliers avaient leur association l"ANPPH, nous nous n'avions pas le droit. Donc oui il y a de l'amertume, mais il faut savoir avancer.

Je vois aujourd’hui surgir une association qui j'espère saura faire son job. Et c'est une bonne chose.
preppharm preppharmicon_post
Bonjour Francis

Dommage que n'ayons pu nous revoir pendant tes cousinades mais ce n'est que partie remise peut être.

Je ne crois pas en effet que les invectives ou le mépris soient les meilleures façons de faire progresser les choses.
Olivier devrait se retirer prochainement de ses responsabilités! L'occasion peut être de renouer des liens plus cordiaux dans nos relations.
Personnellement je m'y emploierai si nécessaire.

En Vendée nous avons une nouvelle équipe, principalement féminine, qui a repris le flambeau. Je me permets de mettre le lien de notre facebook: https://www.facebook.com/fopharmacie8544/

Bien amicalement

Gilles
 Message édité par : preppharm / 03-10-2022 08:35
Manager Managericon_post
En fait mes parents ne sont plus en Vendée et mon papa plus là du tout.
Mais oui bien sur ce sera avec plaisir, d'autant que ce sont mes cousins de Saint Juire qui mettent en œuvre nos retrouvailles donc il y aura d'autres occasions.
A bientôt.
Apis Apisicon_post
L'évolution de la formation paraît être une bonne chose quand on connait le référentiel vieillissant qui sert de base à l'enseignement du BP.

Là où le bât blesse, c'est que le temps de travail de l'alternant en officine s'en retrouve largement diminué.
En effet, en BP les élèves avaient 13 semaines de cours/an et donc le reste en officine. En DEUST ils en ont 16 semaines. Et sur les semaines de présence officinale, Ils ont un examen en fin de 1er semestre, puis un autre en fin de 2ème semestre + des rattrapages de modules éventuels + des journées remédiation (soutien scolaire) + une semaine où ils quittent leur officine de rattachement pour découvrir le fonctionnement d'une autre.
Sur le papier pourquoi pas, tous ces changements ont un sens, mais il n'est pas normal que l'employeur doive assumer la totalité des 6 ou 7semaines d'absences supplémentaires qu'engendre ce nouveau dispositif.
Et pour couronner le tout, l'OPCO-EP ne verse rien suite au changement de contrat de l'alternant (passage de BPP à DEUST 1).
Le problème c'est que l'ancien système était suffisamment incitatif pour que les officines recrutent des apprentis, prennent le temps de les former et puissent en recruter d'autres une fois le BP obtenu et ainsi contribuer à l'insertion de nouveaux diplômés sur le marché du travail.
Ce qui risque de se passer à l'avenir, c'est que les officinaux ne prennent plus d'apprenti parce que ce n'est plus intéressant ni financièrement ni humainement et lorsqu'ils voudront recruter un préparateur ils n'en trouveront plus et dans ce cas là ils prendront un apprenti en croisant les doigts qu'il veuille bien rester à la fin de ses 2 ou 3 années d'études...!
pharmacool pharmacoolicon_post
Chez moi, les 2 dernières ont été débauchées dès la publication des résultats, par l'hôpital qui se refuse à en former.
Manager Managericon_post
C'est vrai pharmacool. Chez moi il y a aussi la pression de la Suisse.

Mais il faut savoir ce qu'on veut. Collectivement, si vous ne formez aucun préparateur quelque soit le type de diplôme, alors vous ne trouverez plus de salariés. CQFD.

Il existe des indemnisations financières pour la signature d'un contrat en alternance : exonération des cotisations + primes ==> https://www.alternance.emploi.gouv.fr/simulateur-employeur/etape-1

Si vous laissez l'éducation nationale s'occuper de la formation, vous aurez des salariés qui ne sauront pas travailler. Il faudra les former et les payer.
thomas28 thomas28icon_post
Bonjour,
un grand merci pour cette info qui commence a mettre du temps a sortir
juste une question

"Cependant quelques questions demeurent , surtout pour nous les anciens BP comment cela va-t-il se passer sommes-nous d'office validé du DEUST ?"

Quand est il ?
merci
Manager Managericon_post
Bonjour,

Pour moi et si, j'ai bien compris, ce n'est pas le DEUST qui pose problème, BP ou DEUST on reste préparateur en pharmacie.
Le problème se posera lorsqu'on parlera de la troisième année de licence professionnelle.
Il est probable que pour accéder à la licence il y aura un système de VAE pour les BP mais rien n'est vraiment construit à ce jour, je crois.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie

Incontournable !
Un ouvrage complet pour préparer le BP de préparateur en pharmacie et accompagner les professionnels dans l'exercice de leur fonction à l'officine...


64,90 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 631 204 624

  • Nb. de membres 15 665
  • Nb. d'articles 374
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques