Index du forum »»  Formation initiale »» Remplacement 6e année validée

Remplacement 6e année validée#17421

2Contributeur(s)
Assi92Tipat
4 Modérateur(s)
ManagerBixente64kenzobultus
Assi92 Assi92icon_post
Bonjour,
Je suis étudiante en 6e année dans la filière officine. Je fais présentement mon stage de pratique professionnel qui prendra fin en Juin. J'ai eu deux promesses de remplacement de titulaires aux mois de Juillet et Août.
N'étant pas de nationalité française, la scolarité de ma fac m'a informée que l'ordre ne pourra pas me délivrer un certificat de remplacement et que je ne pourrai exercer en France que lorsque que j'aurai passé ma thèse.
Je trouve cette situation discriminatoire car j'ai suivi tout mon cursus universitaire (depuis le concours de 1 ère année jusqu'en 6e année) en France dans la même fac. Que le marché de l'emploi me discrimine je peux comprendre cela (préférence nationale oblige) mais que la fac, l'UNIVERSITÉ aussi s'y mette est assez déprimant.
Y-a -t-il des personnes sur le forum qui sont passées par là? Quelle a été le dénouement de la situation ?
Merci d'avance pour vos retours
PS: je tiens à préciser que je suis reconnaissante pour la formation reçue en France. Et j'ai vocation à retourner m'installer dans mon pays d'origine. Mais je souhaite avoir une première expérience professionnelle pour compléter ma formation.
AS
Tipat Tipaticon_post
Ce qu'il faut voir, c'est que si tu n'as pas la nationalité française, tu as du passer en P1 sur le quota étranger ( en général plus avantageux, surtout si ton pays est francophone).
Les frais de scolarité en France ne sont pas majorés pour les étrangers, contrairement à d'autres pays, et tu as certainement payer une scolarité de l'ordre de 500€/annuel , sachant qu'un étudiant coûte de manière reele à l'état annuelement environ 14 000 euros.
C'est quand même un avantage non négligeable tu ne crois pas ?
Pour ce qui est de ne pas pouvoir travailler avant d'être diplômé, je dirais que c'est un des revers de la médaille, mais qu'on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière. Un étranger qui vient étudier en France doit avoir les moyens financiers de s'assumer jusqu'à l'obtention de son diplôme. Je pense que c'est ainsi que le législateur l'a pensé.
Ne perds pas de temps pour passer ta thèse, avec un sujet " bateau" tu peux être these rapidement.
Bon courage.
Cordialement
Assi92 Assi92icon_post
Je vous remercie pour votre réponse.
Le quota étranger n'est pas plus avantageux car nous passons le même concours que les étudiants français. Il faut être classé en rang utile avec une limite maximale de 15% d'étudiants par promo. Et chaque fois qu'un étudiant étranger est classé en rang utile, un étudiant français est rajouté au rang utile. Dans ma fac le numerus clausus était de 75 places. J'ai été la seule étrangère classée en rang utile et donc nous étions une promo de 76 (je vous rassure, je n'étais pas la 75 e !) . Pensez que les étudiants étrangers bénéficieraient d'un traitement de faveur au concours de P1 par rapport aux nationaux, est injuste :-(
Pour ce qui est des frais de scolarité, je suis d'accord avec vous. Les frais de scolarité sont très très abordables en France.
Bref, c'était une période très frustrante de mon parcours, mais je ne suis pas restée sur ma frustration. J'ai passé ma thèse et je suis docteur en pharmacie diplômée de France ! :-)
AS
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie

Incontournable !
Un ouvrage complet pour préparer le BP de préparateur en pharmacie et accompagner les professionnels dans l'exercice de leur fonction à l'officine...


64,90 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 630 065 556

  • Nb. de membres 15 650
  • Nb. d'articles 374
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques