Index du forum »»  L'avenir du métier de pharmacien adjoint »» Travailler dans un établissement de santé ne va bientôt plus être possible pour les officinaux...

Travailler dans un établissement de santé ne va bientôt plus être possible pour les officinaux...#13761

41Contributeur(s)
Bouillon-blancpharma-espoirami89parmentierpoussin_arverneGaliennepadaOneriepFeltonalicia227PoLoGwADaPharmayCzeorcaAprilMarchFinou44PharmaFCyebbjrbultussouchaireFarmacienmichelmannso0306nono2010gg26kanissephlostdescours123Doc35MCG92tinoo_49PharmaHpaletuviersEl_TotoFrenchpharmpseudomonasAsproManagerJames_Patagueulpopiette2voClaude-Bernardmrpharmacien
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
descours123 descours123icon_post
comment on fait pour les remplacements prévus pendant l'été ???
Finou44 Finou44icon_post
Ma consœur qui devait me remplacer en août vient de me signaler qu'elle n'avait pas 2 ans ETP.... je suis absolument déçue pour elle car son travail est de qualité et elle connaît la maison....
Est-ce qu'il y aura une nouvelle dérogation de la DGOS au moins pour cet été? Car pondre le décret le 9 mai, c'est forcement impacter sur les congés de tous... :paf
Czeorca Czeorcaicon_post
En même temps avant le 9 mai elle n'avait pas non plus le droit de remplacer non?
popiette2vo popiette2voicon_post
Bonjour,

Est ce que ce décret est en vigueur où est ce qu'il doit être validé par un "décret d'application" (?)
Je suis dans le cas où l'ordre me dit que je ne pourrai plus travailler après le 01/06 mais la clinique dans laquelle je travaille me dit que je peux continuer car il n'y a pas eu de décret d'application.
Il faut que j'attende d'être radiée pour faire un recours à cette décision
Savez vous si ce recours serait "suspensif" ?
Et pour les personnes concernées par ce décret : est ce qu'elles cessent leur activité au 01/06 ?
Merci
Finou44 Finou44icon_post
Citation : Czeorca 

En même temps avant le 9 mai elle n'avait pas non plus le droit de remplacer non? 


Bah si car il y avait l'instruction de la DGOS du 20.12.16!
En tout cas en mars , la section H a accepté son remplacement.
Mais j'ai eu hier au téléphone le pharmacien inspecteur de mon ARS et il m'a dit que ce décret du 9 mai abrogeait tout ce qui était antérieur, mais que pour autant les arrêtés d'applications n'étaient pas sortis.
descours123 descours123icon_post
on se retrouve dans la même situation que l'été dernier : magnifique !
Aspro Asproicon_post
Citation : descours123 

on pourrait peut etre s'organiser pour ce recours en conseil d'état, histoire de faire un grand coup de ménage dans ces textes potentiellement illégaux car rétroactifs.
Qu'en pensez vous ? 


Bonjour Descours,

Contactez moi en MP nous allons agir!!!!!!!
Cdlt
descours123 descours123icon_post
Je viens d'avoir un echange de mails avec la section h :


"Bonjour Monsieur,

Vous pouvez continuer à exercer jusqu'à ce que la commission rendant un avis sur les demandes d'autorisation statue sur votre demande. Vous êtes actuellement inscrit pour une activité à temps partielle jusqu'au 30 avril 2016. Nos vous remercions de mettre à jour votre situation au regard du tableau de la section H."
"Monsieur,

La procédure sera fixée par arrêté qui est en cours de rédaction au niveau du Ministère de la Santé."
Finou44 Finou44icon_post
Citation : descours123 

Vous pouvez continuer à exercer jusqu'à ce que la commission rendant un avis sur les demandes d'autorisation statue sur votre demande.


Donc cela veut dire que tant que la fameuse commission de validation n'a pas été crée, et qu'elle n'a pas dit non, les pharmaciens qui n'ont ni le DES, ni les 2 ans ETP, peuvent continuer à exercer?

ça serait une excellente nouvelle pour la consœur qui doit me remplacer et pour mes vacances accessoirement! :b

Car je ne vois pas quelque chose se mettre en place avant début septembre....
PharmaH PharmaHicon_post
Bonjour, quelqu'un aurait il des news sur la commission d'autorisation ? Les arrêtés sont ils publiés?
Finou44 Finou44icon_post
Bonjour,

Je n'ai aucune connaissance à ce jour de la publication des arrêtés ou de la création de la commission. Après avoir longuement eu l'Ordre au téléphone cet été, je sais juste que ma consœur qui me remplace et qui est dans la nécessité de déposer un dossier à ladite commission, peut continuer à exercer tant que la commission n'a pas dit le contraire. Et comme elle n'est toujours pas créée....
PharmaH PharmaHicon_post
Ok ça sent le sapin pour cette commission qui doit statuer avant le 31/12/17 ..le changement de ministre risque de lui être fatale..a suivre donc..
Claude-Bernard Claude-Bernardicon_post
Bonjour tout le monde,

Quelqu'un sait-il quand le décret sera-t-il appliqué ? J'ai le sentiment que des dérogations sont sans-cesse créées pour ne pas avoir à appliquer le texte qui est annoncé depuis 2015 tout de même...

Exemple : cette fameuse commission qui doit statuer sur les pharmaciens en poste qui ne répondent pas au décret.
Czeorca Czeorcaicon_post
Ils ont probablement du oublier depuis le temps...
PharmaH PharmaHicon_post
Dans les faits il est deja appliqué les établissements recrutent en precisant que le candidat doit satisfaire aux exigences du decret du 9 mai 2017 soit le des ou 2 ans d'exercices en pui.
Claude-Bernard Claude-Bernardicon_post
L'ordre m'a effectivement confirmé qu'ils appliquaient le texte en vigueur pour tout nouveau recrutement.

Maintenant, pour ce qui est de la pratique, j'ai l'impression que les établissements arrivent à contourner le texte du fait justement de cette comission qui laisse flou la situation des pharmaciens au sein des PUI.

Actuellement en poste dans un ESPIC (grille FEHAP), nous devions négocier l'alignement des salaires sur les médecins spécialistes sur l'argument que l'internat est maintenant "reconnu". En premier lieu, la direction nous avait accordé cette reconnaissance de l'internat mais s'est rétractée depuis la création de cette "commission". Pour elle, il y a une "dérogation de la dérogation" et l'application du décret est au point mort.
Czeorca Czeorcaicon_post
Je le dis et je le répète la FHP FEHAP et autre consortium privé, qui se battent contre l'application de ce décret, n'en ont que faire de leur pharmacien. Leur but étant de les payer le moins possible. Et quand je vois ces pharmaciens qui défendent le point de vue de ces organismes, je comprends mieux ce qu'est le syndrome de Stockholm.
PharmaH PharmaHicon_post
Toujours pas d'info sur l'arrêté definissant la constitution de la commission d'autorisation d'exercer en pui MAIS une petite avancée positive qd même, les mois qui s'ecoulent depuis le 1er juin 2017 seront pris en compte dans le calcul des 2 ans nécessaires pour avoir le droit d'exercer.
Claude-Bernard Claude-Bernardicon_post
Il apparaît évident que cette commission a pour but de repousser au maximum l'application du décret. L'ordre ne souhaitant pas "mettre à la porte" des confrères (ce qui est entendable mais discutable...), la commission permet ainsi de régulariser les situations bancales (absence de DES, pas d'équivalence temps plein, CDD...).

Les pharmaciens en "situation irrégulière" se verront gracier et les établissements de santé auront gagné un an dans cette histoire.

C'est assez consternant de voir avec quelle complicité, les cliniques privées, avec le concours de notre cher ordre des pharmaciens, ont réussi à convaincre la profession de l'impossibilité de fonctionner uniquement avec les anciens internes alors que, aux dernières nouvelles, l'ONDP participe à la régulation du NC de l'internat...

L'orde ne souhaite pas envoyer des confrères officinaux dans un marché de ville en difficulté mais oublie au passage les confrères de la section H qui eux aussi payent leurs cotisations.
Czeorca Czeorcaicon_post
Citation : Claude-Bernard 

Il apparaît évident que cette commission a pour but de repousser au maximum l'application du décret. L'ordre ne souhaitant pas "mettre à la porte" des confrères (ce qui est entendable mais discutable...), la commission permet ainsi de régulariser les situations bancales (absence de DES, pas d'équivalence temps plein, CDD...).

Les pharmaciens en "situation irrégulière" se verront gracier et les établissements de santé auront gagné un an dans cette histoire.

C'est assez consternant de voir avec quelle complicité, les cliniques privées, avec le concours de notre cher ordre des pharmaciens, ont réussi à convaincre la profession de l'impossibilité de fonctionner uniquement avec les anciens internes alors que, aux dernières nouvelles, l'ONDP participe à la régulation du NC de l'internat...

L'orde ne souhaite pas envoyer des confrères officinaux dans un marché de ville en difficulté mais oublie au passage les confrères de la section H qui eux aussi payent leurs cotisations. 


:=! :=!

Cette commission ne verra jamais le jour, c'est sûr. Personne n'y a intérêt. Maintenant l'ordre contrôle seulement les nouvelles inscriptions à la section H, et tout le monde est content.

Mais que d'années perdues pour faire reconnaitre un diplôme d’Étude Supérieur. Depuis combien d'année l'ordre se moque ouvertement des anciens internes (1980 date de création de l'internat en pharmacie...) et ils ont réussi à le faire 2 années de plus en laissant pourrir cette situation...

Message édité par : Czeorca / 18-10-2017 14:35

Annonces de Pro
logo_atp2.png
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 614 223 089

  • Nb. de membres 15 394
  • Nb. d'articles 363
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques