Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » Que vaut le diplôme de pharmacien... hors pharmacie ?
AuteurQue vaut le diplôme de pharmacien... hors pharmacie ?
natuben
5  

natuben
  Posté : 17-12-2009 12:29

Bonjour à tous !
Pharmacien remplaçant depuis maintenant 4 ans, ayant un peu bourlingué, j'ai envie de quitter le monde officinal pour me diriger vers la naturopathie... Et ce repositionnement professionnel m'amène à me poser milles questions... dont je ne sais pas bien où trouver les réponses
Est ce que mon joli diplôme de pharmacien me donne certains droits hors officine (ou plutôt hors cotisation ordinale me diront certains...). Du style: puis je préparer et vendre des synergies d'huiles essentielles ? Ais je le droit d'apposer une plaque mentionnant pharmacien naturopathe sur mon lieu de consultation ? puis je conseiller (la délivrance étant bien sur monopole pharmaceutique) des codes 3 type oligosols ? ... Bref, quel est la marge de manoeuvre d'un pharmacien hors officine ?? Merciiiiiii pour vos réponses !


  Profil  
bob
679      

bob
  Posté : 17-12-2009 12:43

Citation : natuben

Ais je le droit d'apposer une plaque mentionnant pharmacien naturopathe sur mon lieu de consultation ?



je suis pas sur mais tu risque de te faire des amis ! c'est un diplome de medecin que tu aurais du passer !!!!
sinon google est ton ami http://www.naturopathe.net

  Profil  
natuben
5  

natuben
  Posté : 17-12-2009 13:05

Il est certain que le médecin possède certains droits remontant à des temps immémoriaux ... mais si je prends par exemple un kiné ayant fait ostéo ou micro-kiné... il affiche sans complexe sa plaque indiquant à juste titre KINE- ostéopathe ! Alors que la sécu est extrêmement claire à son sujet: c'est soit l'un soit l'autre ! Pas question de faire passer des séances d'ostéo en remboursé !
Et là on tombe dans la problématique de la RECONNAISSANCE officielle de ces diplômes... mais c'est un autre débat !

  Profil  
bob
679      

bob
  Posté : 17-12-2009 14:27

mais ils sont reconnus , par contre les soins ne sont pas remboursés ! c'est ce qui fait la difference tu as la meme situation avec les medicaments (remboursés, non remboursés, usage hors AMM .........) non?
Apres tu risque de te faire attaquer sur la notion de "consultation" ainsi que la façon dont tu utilise ton diplome de pharmacien. Maintenant en para s'est posé le probleme pharmacien ou docteur en pharmacie .
Je pense sincerement que tes réponses tu les trouveras aupres des instances ordinales ainsi que sur le site que je t'ai mis en avant (bien que je suppose que tu l'avais deja consulté).

  Profil  
natuben
5  

natuben
  Posté : 17-12-2009 15:28

Bin, malheureusement Bob, je dois te contredire ! Les ostéos ne sont pas encore officielement reconnus par l'état (une loi est bien parue en 2002 mais les décrets d'application toujours pas... résultat: pas encore d'uniformisation des études ni de validation officielle du diplôme ! Donc, plein d'écoles différentes, variation de longueur du cursus,...)
L'idée de contacter les instances ordinales est bonne... je t'avoue y avoir déjà pensé mais avec une certaine appréhension... va donc demander à un gendarme si tu peux sortir des clous !!
Et pour ce qui est des sites de naturo... en général, ils ne parlent que de leur propre cursus...
bref, le médecin qui rajoute une corde à son arc... no souci; le quidam qui s'affiche naturo... toléré; mais le pharmacien qui s'affichera pharmacien naturo... j'ai comme dans l'idée qu'il va se faire dégommer de partout ! C'est quand même dommage que notre bagage soit encadré de manière si restrictive...

  Profil  
ramses2
3024       

ramses2
  Posté : 17-12-2009 16:25

Il y a quelques années, dans mon secteur, un pharmacien a ouvert une herboristerie...Il a eu les pires problèmes avec ses confrères... mais il a tenu bon. Son commerce est toujours plein de monde, il faut dire qu'il sait de quoi il parle et que ses conseils sont excellents.


  Profil  
bob
679      

bob
  Posté : 17-12-2009 16:35

je pense que tu prends le probleme dans le mauvais sens. Tu veux mettre en avant ton diplome de pharmacien comme une corde supplementaire a ton arc, c'est une bonne chose et ton diplome tu l'a merité comme tout les pharmaco. Definit ton projet comme naturopathe et ta qualité de pharmacien n' a pas besoin d'etre noté sur la plaque.
Tu as le droit de faire de la pub dans le genre "un diplomé en pharmacie ancien officinal vous fait profiter de ses competences en naturopathie"......
Citation : natuben

Et là on tombe dans la problématique de la RECONNAISSANCE officielle de ces diplômes... mais c'est un autre débat !

par qui et pour quel resultat ? si tu peux preciser

  Profil  
natuben
5  

natuben
  Posté : 17-12-2009 18:39

Yesss, bonne piste Bob... mais la présentation au regard extérieur n'est qu'une partie de ma question... Un point important pour moi était également le quid du préparatoire ! Un exemple concret: n'importe qui ou presque peut vendre des huiles essentielles... Par contre, mélange deux de ces huiles pour faire une synergie personalisée pour quelqu'un et tu peux être sur que dans la demi heure, on t'attaque pour exercice illégal de la pharmacie ! Ma question est: penses tu que mon diplôme (bien entendu mérité LOL!) m'évite les foudres ordinales ?
A entendre ramses2, j'imagine que les collègues ne vont pas être hyper open à l'idée...

  Profil  
bob
679      

bob
  Posté : 17-12-2009 19:04

je comprends pas trop le pb dans la situation decrite par ramses, maintenant ton pb (et on va jouer sur les mots) tu ne peux pas considerer ton activité comme celle d'un preparatoir comme on l'entend en pharmacie avec les memes droits et les memes devoirs (on va t'opposer que l'ouverture creation ......d'un prep et lié a celle d'une officine) tu dois te considerer plus comme
un labo et dans ce cas tu deviens un labo pharmaceutique et tu perds le cote prep d'une officine.(a mon avis mais rien n'est sur)
Alors que faire ? une piste serait d'acheter une pharma en faillite et de developper ce cote de la pratique mais est il possible de faire que cela avec une license de pharma ?

  Profil  
ramses2
3024       

ramses2
  Posté : 17-12-2009 22:29

a l'époque où le pharmacien dont je vous parle a ouvert son herboristerie, il a été attaqué à boulets rouge par la plupart des officines environnantes car il vend une grosse partie de ce que vend une pharmacie: plantes en vrac, gelules de plantes, huiles essentielles, extraits de plantes fraiches,spécialités à base de plante, Weleda, Docteur valnet, fleurs de bach etc etc...
Ceci étant, un autre diplome permet actuellement de faire la même chose, c'est celui d'HERBALISTE...C'est un diplome acquis par je ne sais pas trop quel moyen , mais en tout cas la boutique en question est tenue par un monsieur qui a affiché sur la porte son nom , suivi de l'indication de sa formation de biologiste via la fac ,et sa spécialité d'"herbaliste" ... Je pense néanmoins que le pharmacien "herboriste" doit avoir la possiblité de vendre légalement plus de choses que l'"herbaliste". mais je n'en sais pas plus...


Message édité par : ramses2 / 17-12-2009 22:35


  Profil  
matinal
74    

matinal
  Posté : 23-01-2014 10:27


Bonjour a tous

Voila je suis pharmacien diplômé depuis 2008, et après avoir travaillé en officine et à l'hopital, j'aimerai devenir fournisseurs de plantes médicinales sous forme de tisane par exemple pour les pharmacies et pourquoi pas dans le commerce.
Je pense vraiment que cette voie à de l'avenir, car les gens sont en demande de soins naturels mais vous qu'en pensez vous ?

J'ai pensé par exemple à développer et commercialisé une gamme de tisanes plaisir (car je pense que c'est une bonne forme à base de plantes naturelles mais aussi des maecrats, des onguents, des teintures meres).
Ces tisanes plaisirs seraient destinés au sommeil, la digestion, les douleurs intestinales, l'anxiété, dynamise...bref les petits troubles du quotidien. Elles seraient élaborés à base de plantes certifiés naturelles.
Vous qui êtes au contact des gens, pensez vous que cela puisse interesser les gens d'acheter des tisanes à base de plante en officine ? Aurez vous le reflexe de les conseiller à un patient qui n'arrive pas a soigner ces maux avec les médicaments tradi? Si oui comment?
Conseillez vous deja des tisanes ? Si oui lesquels ?
Merci d'avance !
Matinal

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 102
Membre(s) : 1
Total :103