Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » changements d'horaires abusufs suite à reprise de travail après congé présence parentale.
Auteurchangements d'horaires abusufs suite à reprise de travail après congé présence parentale.
hana75
17   

hana75
  Posté : 27-04-2009 12:44

Bonjour,
J'ai été en congé de présence parentale pour enfant malade depuis la découverte du cancer de mon bébé en mars 2008, et ce, jusqu'à fin février 2009 officiellement selon la caf, et jusqu'à fin mars selon mon employeur( dû au délai de préavis lors de ma demande de congé de présence parentale).
Mais suite à la baisse conséquente de mes revenus, j'ai été contrainte de reprendre plus tôt mon activité professionnelle, c'est à dire dès le 2 février.
Ayant à maintes reprises depuis décembre tenté de rencontrer mon employeur afin de discuter de mes horaires de reprise, je me suis fait éconduire à chaque fois sous prétexte qu'il devait "remettre à plat" tous les horaires, afin de prendre en compte les demandes de chacun. De plus, il refusait toute discussion,me disant de lui soumettre mes demandes par courrier recommandé uniquement.
Et je reçois finalement mi janvier un courrier avec A.R avec des horaires de travail de 11h-20h tous les jours avec une pause de 13h30 à 15h30, arguant du fait qu'il ne restait plus que ces horaires là, ma demande arrivant après qu'il eut fait tous les autres horaires.
Or ces horaires ne sont plus du tout compatibles avec le mode de garde de mon fils, dont la santé nécessite quand même ma présence, bien que de façon moindre.
De plus je suis d'autant plus choquée par son comportement que je sais que mes 2 autres collègues bénéficient de 2 jours de congés hebdomadaires en plus du dimanche et que ma collègue qui a aussi des enfants a le privilège de terminer 2 jours par semaine à 16h et à 17h.
Enfin , après 2 mois de reprise assez difficile où plus aucun dialogue n'est possible, je reçois une nouvelle modification de mes horaires du lundi (pour lesquelles il avait consenti à me faire finir à 18h30 pour récupérer mon fils chez la nourrice) : prétextant le respect du temps de repos hebdomadaire, il me fait commencer à 12h pour me mettre en pause de 13h30 à 14h30! et je termine bien sûr à 20h!
et dans le même courrier il m'informe de mes dates de congés annuels qu'il m'impose arbitrairement alors que tous les autres ont pu poser leurs dates de congés!
Je trouve cette attitude assez mesquine te à la limite du harcèlement!
A-t-il vraiment le droit de faire tout ce qu'il me fait? Un employeur peut nous balader comme ça d'un horaire à un autre alors que nous on doit s'organiser pour jongler avec les horaires des nourrices, des rendez-vous à l'hôpital , etc...?
J'ai donc plusieurs questions à vous soumettre:

- sachant qu'avant mon congé de présence parentale, je bénéficiais d'un jour de congé fixe par semaine, en plus d'un samedi sur deux, ce jour de congé, en l'occurence le mercredi, peut-il être considéré comme un avantage acquis? Car j'ai lu dans l'article du code de travail correspondant à la mise en place d'un congé de présence parentale que lors de la reprise du travail, l'employé retrouve un poste similaire à celui qu'il avait quitté, et qu'il conserve les avantages acquis. Donc est-ce que cela s'applique à ce cas?
J'avoue que comme ce sont des points assez précis, je ne sais pas trop vers qui me tourner, d'autant que je sais que lui-même semble avoir prémédité ces horaires afin de me pousser à la démission, mes collègues m'ayant rapporté qu'il recevait régulièrement des candidatures de pharmaciens dont il note soigneusement les références, alors qu'il me soutient ne pas pouvoir embaucher de personnel supplémentaire afin d'alléger mes horaires.
N'étant pas de nature belliqueuse, je songe donc à donner ma démission mais je souhaite néanmoins connaitre mes droits ( et les siens!) afin d'être le moins lésée possible.
Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à cette lettre .
En espèrant vous lire bientôt, cordialement,

----------------------------------------------------------------------------- ---
Découvrez toutes les possibilités de communication avec vos proches


  Profil  
Lucette
301      

Lucette
  Posté : 27-04-2009 13:23

je suis d'accord avec Caducette , je te souhaite bcp de courage , c'est vraiment une honte.

  Profil  
houpinaise
447      

houpinaise
  Posté : 27-04-2009 14:12

Bonjour Lucette.
IL me parrait assez evident que ton employeur désire que tu prenne la porte de toi même sans avoir a te payer quelconque indemnité. Ce qu'il fait (changer les horaires de travail) est légal. Beaucoup d'employeur désirant se séparer d'un employé qu'il trouve "génant" (trop souvent malade, jamais à l'heure, incompétant, etc........)utilise ce moyen pour le faire. A savoir imposer des horaires que l'employé ne pourra assumer longtemps sans "pêter" les plombs entrainant ainsi sa démission.
Cela est dégeulasse et inadmissible, surtout après ce que tu traverse, mais malheureusement légal. L employeur, du moment qu'il n'allonge ou ne réduit pas ton temps de travail, que tu ne passe pas d'un horaire de jour à un horaire de nuit et que ta coupure journalière ne dépasse pas 3 h00 à tout le loisir de changer ton emploi du temps. Après, le point sur lequel tu peux attaquer est le fait que les autres employés de la pharmacie n'ont pas eu droit à un traitement si drastique ce qui pourrait suggérer un cas de harcelement devant les prud homme par exemple mais cela est long et fastidieux (même si cela serait normal que ton patron paye pour son comportement).
Je crois que le mieux pour toi serait de tenir le temps de trouver un autre emploi qui te convienne sachant qu'une fois ta demission donnée tu as droit à 2 heures de recherche d'emploi par jour pendant tout ton préavis (et cela même si tu as déjà trouvé, çà fera les pieds à ton patron
Bon courage à toi.

  Profil  
hana75
17   

hana75
  Posté : 27-04-2009 15:09

rebonjour,
merci pour vos messages.
Sur un autre site où j'ai exposé les problèmes que jerencontre actuellement avec mon employeur, on me conseille de lui faire un courrier A.R où je lui demande de justifier point point par toutes ces décisions qu'il a prises à mon encontre; et pour cela il me conseille de me faire aider par une union locale de syndicat. qu'est-ce que c'est? quelqu'un a-t-il a-t-il une adresse ou un nom de contact?
merci d'avance pour vos réponses
cordialement

  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 27-04-2009 17:30

Qu'y a t'il d'indiqué dans ton contrat de travail concernant tes jours de travail?

  Profil  
hana75
17   

hana75
  Posté : 27-04-2009 22:04

bonsoir,
mon contrat de travail mentionne uniquement 35h de travail hebdomadaire, sans précision sur les jours où les horaires, donc aucun recours de ce côté !

  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 28-04-2009 07:14

Ce qui n'est pas normal, la répartition du travail doit être indiquée.

==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=18

  Profil  
hana75
17   

hana75
  Posté : 28-04-2009 10:25


Merci pour cette précision je le saurais pour mon prochain emploi car dans ce cas-ci, c'est trop tard puisque mes modifications d'horaires sont entérinées et que rien n'était précisé au départ?! il n'y a pas de recours possible du fait qu'au départ le contrat n'était pas conforme?

  Profil  
hana75
17   

hana75
  Posté : 28-04-2009 10:43

suite du post...
j'ai oublié de demander si, dans le code du travail, il n'y avait pas un temps minimum de travail avant d'être mis en pause? bref l'employeur a-t-il le droit de faire venir l'employé pour 1h30 de travail?
merci pour vos réponses

  Profil  
Manager
16870       
 Administrateur

Manager
  Posté : 28-04-2009 10:48

Les règles d'organisation du travail sont prévues dans l'accord sur la RTT.

==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=64

Quant au recours...les désaccords sont gérés par les prudhommes.

Message édité par : Manager / 28-04-2009 20:32


  Profil  
hana75
17   

hana75
  Posté : 28-04-2009 14:20

merci manager pour ces précisions

  Profil  
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 29-04-2009 00:00

On ne peut pas te faire venir pour une durée inférieure à 2 heures.

Damien.

  Profil  
hana75
17   

hana75
  Posté : 29-04-2009 16:42

bonjour, merci pour la réponse damien, mais dans quel texte trouve-t-on cette précision?

  Profil  
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 29-04-2009 20:05

Désolé, Hana75...

Pas moyen de retrouver ce texte. En fait, j'ai dû mal me souvenir de ce qui suit, qui s'appliquait dans mon cas : 3 heures consécutives minimum par jour, dans le cadre de la modulation du temps de travail uniquement... (cf convention collective / modalités de réduction du temps de travail ; articles consacrés à la modulation) A priori, ça n'exclut pas de faire 3h + 1h30.

a prochaine fois, je revérifierai mes sources avant. Ca évitera d'induire les confrères en erreur...

Les bras de fer entre patrons et salariés sont par nature déséquilibrés. Si ton employeur connaît la loi et a décidé de t'en faire baver, le mieux que tu puisses faire est sans doute de négocier une rupture conventionnelle. A moins que tu n'aies de bonnes raisons de rester. Dans ce cas, il suffit parfois de ne pas réagir et de faire comme si tout ça te glissait dessus pour qu'il se lasse. A voir si ta vie familiale peut supporter une telle attente.

Bon courage.

Damien.


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 58
Membre(s) : 0
Total :58
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC