Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » l'annualisation du temps de travail
Auteurl'annualisation du temps de travail
houpinaise
447      

houpinaise
  Posté : 26-01-2009 17:02

Bonjour à tous:
Mon employeur a dans l'idée d'annualiser le temps travail des employés de l'officine (dont je fais partie) dans laquelle je travaille.
Partant du fait que nous sommes tous embauchés à plein temps et qu'il ne figure nul par sur notre contrat de travail une annotation parlant d'annualisation ou d'une possible annualisation de notre temps de travail; qu'elles sont les droits et les obligations de mon employeur et des employés dans cette situation (peut il nous l'imposer? peut on refuser? y at il modifications du contrat de travail?le planning doit il être établi en début d'année pour les 12 mois , ou peut il nous demander de faire moins d'heure pendant 8 mois de l'année puis d'en faire plus les 4 autres mois et de voir tous les 6 mois si les employés lui doivent des heures ou l'inverse......?)
Je vous avoues que cela me plait guère: il me propose 31h00 par semaine (je lui devrais donc 16h00 par mois), et

  Profil  
Manager
16944       
 Administrateur

Manager
  Posté : 27-01-2009 13:51

Ne s'agirait-il pas plutôt de modulation?

==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=66

  Profil  
houpinaise
447      

houpinaise
  Posté : 26-02-2009 13:08

De ce que j'ai pu lire sur ton article manager, l'employeur ne peut appliquer une modulation du temps de travail que par periodes de 13 ou de 26 semaines: il ne peut donc pas nous annualiser (une seul période de 52 semaines) au vrai sens du terme?
-Pouvons nous refuser?
-Quelques soit les circonstances, une semaine ne peut dépasser 44 heures? au delà on parlera d'heures sup? peut on les reffuser?
-durant une période de modulation, l'employeur est il dans l'obligation de respecter le fait que chaque employé doit avoir au minimum une demie journée accolée au dimanche?
-si une période de modulation de 26 semaines est choisie, cela veut dire que l'emploi du temps du temps de 26 semaines sera établi avant le début de cette période? je veux dire par là qu'un employé pourra savoir à l'avance le nombre d'heures qu'il fera le jeudi de la semaine 25 avant même de commencer cette période de modulation?


  Profil  
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 26-02-2009 20:39

Bonsoir houpinaise.

Je suis adjoint dans une officine insulaire qui a décrété le passage en modulation du temps de travail voici bientôt 2 ans. Alors toutes ces questions que tu te poses, je les ai manipulées dans tous les sens pour tenter, vainement, d'échapper à mon destin. Je suppose que toi aussi, tu travailles dans une officine saisonnière, sans quoi je ne vois pas bien à quoi la modulation servirait.

Chez nous, c'est hard core : on a rarement nos plannings plus d'un mois à l'avance, plus souvent 1 à 3 semaines, et régulièrement l'après-midi du premier jour de la semaine. Très pratique pour savoir à quelle heure se présenter le matin...

Concernant les congés hebdomadaires, tu dois effectivement garder, comme auparavant, au moins 1,5 jours consécutifs dont au moins 0,5 jours accolés au dimanche (tu noteras que le dimanche n'en fait pas obligatoirement partie). Et si tu travailles le dimanche, n'oublie pas que si ton employeur est représenté par un syndicat affilié à la FSPF, tu as droit à 1,5 fois la valeur du point (soit env. 6€) supplémentaires par heure de présence, et ce quel que soit ton coeff.

Maintenant, il y a la lettre et il y a les petits arrangements. Car ton employeur a le champ libre pour décider de la façon dont tu récupéreras tes heures pendant les 8 mois creux. Autrement dit, rien ne l'empêche de gratter un quart d'heure par-ci et une demie-heure par là dont tu n'auras que faire. Par conséquent, une petite négociation peut être utile pour obtenir des avantages intéressants pendant ces huit mois. Du type "OK je renonce à mon congé hebdo pendant la saison, mais en échange je veux des semaines de récupération entières (normalement interdit par la Convention, mais bon...) ou des samedis, ou tels jours de la semaine, ou tel pont".

A toi de voir et bon courage.

  Profil  
houpinaise
447      

houpinaise
  Posté : 26-02-2009 22:37

L'officine dans laquelle je travaille n'est pas vraiment saisonnière (augmentation du CA de 20% l'été et 10% l'hiver seulement), aucun employé ne prend de congé durant juillet et aout (donc effectif complet pendant cette période) et il embauche un preparateur durant cette periode. Le fait de faire cette modulation lui permettrai seulement de ne pas nous payer des heures sup lorsqu'il part en vacances (9 semaines par an).

Le problème est que mon patron ne compte à priori pas faire d'emploi du temps à l'avance: nous sommes tous à 31h00 par semaine, quand il aura besoin de nous, il lui suffira de nous rappeler les heures que l'on lui doit.

  Profil  
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 26-02-2009 23:01

D'un autre côté, puisqu'il n'y a a pas de concertation et si tu ne trouves pas ton compte dans la modulation, il te reste toujours la possibilité de voter contre "avec les pieds", en démissionnant ! On a la chance d'avoir des métiers qui ne connaiassent pas (encore) le chômage. Ca nous donne quelques avantages dans les négociations.


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 49
Membre(s) : 0
Total :49
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC