Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » licenciement pour faute grave CDD et gérant après décès
Auteurlicenciement pour faute grave CDD et gérant après décès
Olivier66
3  

Olivier66
  Posté : 01-08-2019 18:25

Bonjour,

J'aurais besoin de vos lumières.
Je suis pharmacien belge et je travaille en France dans une petite pharmacie dans le 66 (je ne pensais pas que ça existait encore une pharmacie comme cela).
La pharmacienne titulaire est décédée et je suis venu la remplacée de fin septembre 2018 au 27 août 2019.
Il y a eu une grosse incompatibilité avec la mère (qui n'est évidemment pas pharmacienne) de la pharmacienne décédée : harcèlement moral et tout ça.
Donc je suis en maladie depuis le 15 mars 2019 (jusqu'au 27 août 2019) et je viens de recevoir un courrier recommandé pour licenciement pour faute grave. Or je n'ai rien à me reprocher si ce n'est d'avoir laissé les patients sans pharmaciens pendant qques jours. Elle me reproche de m'être désinscrit de l'ARS et de l'ordre des pharmacien fin avril 209 qd je les ai prévenu de mon état psychologique (c'était pour me protéger de la famille et de la responsabilité de la pharmacie). Et aussi de les avoir laissé dans le jus. Mais croyez-moi (ou pas en fait), j'ai vraiment fait tout ce que j'ai pu pour rester à mon poste mais c'était trop dur.
Je suis sûr que c'est parce qu'elle ne veut pas me payer mon indemnité de fin de contrat.

Pouvez-vous me conseiller quoi faire ? Avez-vous des arguments pour m'aider ? Merci du fond du coeur.
Je suis en train de faire une lettre de réponse à sa lettre de licenciement.


A bientot.
Olivier

  Profil  
lilith
1290       

lilith
  Posté : 01-08-2019 19:43

AÎE
j ai bien peur que ce soit toi qui iea rompu le cdd en te désinscrivant de l' Ordre et auprès de l ARS.
Cela voulait bien dire que tu dégageais ta responsabilité et donc que tu ne faisais plus partie de la boite.

Je préfère mourir debout que vivre à genoux!

  Profil  
Guillaume86
1031       

Guillaume86
  Posté : 01-08-2019 22:49

Je suis d’accord. Quand on est malade on est toujours salarié.
Si on coupe les ponts c’est un « abandon de poste ».
On ne peut pas décider soi même arrêter tout. C’est la médecine du travail qui décide d’accorder ou non une inaptitude.

  Profil  
Ledude
115     

Ledude
  Posté : 02-08-2019 08:08

Je ne sais pas en plus dans quel mesure on peut parler de harcèlement car étant gérant, tu n’as pas de lien hiérarchique avec la proprio il me semble. Je ne sais pas trop ce que ça donne aux prud’hommes car c’est hyper rare a mon avis comme situation.

Le fait de laisser la pharmacie ouverte sans pharmacien, tu es pleinement dans la faute grave à mon avis.

Dans ce genre de contexte, ça peut valoir le coup de lâcher le morceau et de passer à autre chose, vue la durée, même si les prud’hommes te donnent raison dans 2 ans, tu ne toucheras pas grand chose. Et si la taulière veut te pourrir auprès de l’ordre (pour l’histoire de la pharmacie sans pharmaciens) tu n’en sortiras pas gagnant.

Courage à toi en tout cas !

  Profil  
Manager
16884       
 Administrateur

Manager
  Posté : 02-08-2019 11:10

Bonjour,

Je trouve que vous y allez un peu fort sans connaitre tous les tenants et aboutissants.

Je pense que tu aurais intérêt à te rapprocher d'un avocat pour démêler tout ça justement parce que la situation est particulière.

Je suis assez d'accord, tu as fait une erreur en intervenant auprès de l'ARS et de l'ordre, tu étais en congé maladie, ça arrive. Renseigne toi aussi auprès de l'ordre pour la responsabilité en tant que pharmacien remplaçant d'un pharmacien décédé.

D'un point de vue social :

Gérance après décès du titulaire


Les pharmaciens assurant la gérance d'une officine après le décès de son titulaire en vertu des dispositions de l'article R. 5125-43 du code de la santé publique percevront, au minimum, une bonification mensuelle de rémunération égale à 150 points conventionnels de salaire pendant la durée de la gérance.

  Profil  
Olivier66
3  

Olivier66
  Posté : 02-08-2019 13:43

Oui mais quand je suis harcelé par l héritière qui n'y connait rien et qui m'empêche d'engager qui je veux... Je ne peux pas gérer une pharmacie où je ne travaille plus...

  Profil  
Manager
16884       
 Administrateur

Manager
  Posté : 02-08-2019 15:45

Si elle n'est pas pharmacienne, elle n'est pas héritière de la pharmacie mais du produit de la vente de l'officine. Elle n'a donc aucune autorité sur le gérant temporaire.
Je renouvelle mon conseil rapproche toi d'un avocat pour les problèmes liés au droit du travail et de l'ordre pour les problèmes liés à l'exercice.

  Profil  
Olivier66
3  

Olivier66
  Posté : 03-08-2019 18:08

Merci

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 45
Membre(s) : 0
Total :45
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC