Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Salaires » » Inégalités salariales
AuteurInégalités salariales
winnie59
39    

winnie59
  Posté : 22-06-2019 10:11

Bonjour,
je suis pharmacien et cette question concerne mes collègues préparateurs.
L’un de mes collègues a récemment obtenu une augmentation, il est passé au coefficient 300 en grillant des échelons.
Il a ainsi obtenu un coefficient supérieur à mes autres collègues ayant d’avantage d’ancienneté que lui.

Mes collègues ont tous sensiblement les mêmes taches et les mêmes responsabilités.
Je précise que cette augmentation résulte de la pénurie de preparateurs, mon collègue ayant menacé de quitter l’entreprise.

Ma question est donc la suivante: existe-t-il des règles concernant les changements de coefficient au sein de l’entreprise?

A titre personnel, je me réjouis plutôt pour mon collègue mais cela crée un climat néfaste avec une impression d’injustice qui nuit au fonctionnement de l’entreprise.

Merci d’avance

  Profil  
Manager
16944       
 Administrateur

Manager
  Posté : 22-06-2019 10:22

Bonjour,

La politique salariale est définie par l'employeur. Sa seule obligation respecter les coef et salaires minimum.

Si les autres salariés considèrent cela comme une injustice ou comme un non respect de l'égalité salariale homme/femme, ils peuvent dialoguer avec leur employeur. Il faut juste être prêt à encaisser ses arguments.

Dans le domaine privé, les salaires sont libres. Ils peuvent se négocier. Il est assez difficile de comparer l'intérêt stratégique de tel salarié par rapport à tel autre. Je comprends que ça puisse être ressenti de cette manière. Ce salarié a joué et il a gagné, les autres n'ont peut être juste pas joué.

  Profil  
winnie59
39    

winnie59
  Posté : 22-06-2019 10:27

Effectivement, je leur en ferai part
Merci

  Profil  
Sublimo
47    

Sublimo
  Posté : 22-06-2019 10:43

Citation : winnie59 

Bonjour,
je suis pharmacien et cette question concerne mes collègues préparateurs.
L’un de mes collègues a récemment obtenu une augmentation, il est passé au coefficient 300 en grillant des échelons.
Il a ainsi obtenu un coefficient supérieur à mes autres collègues ayant d’avantage d’ancienneté que lui.

Mes collègues ont tous sensiblement les mêmes taches et les mêmes responsabilités.
Je précise que cette augmentation résulte de la pénurie de preparateurs, mon collègue ayant menacé de quitter l’entreprise.

Ma question est donc la suivante: existe-t-il des règles concernant les changements de coefficient au sein de l’entreprise?

A titre personnel, je me réjouis plutôt pour mon collègue mais cela crée un climat néfaste avec une impression d’injustice qui nuit au fonctionnement de l’entreprise.

Merci d’avance 


Juridiquement la règle du "à travail égal salaire égal" s'applique dans toute entreprise et est contraignante si on parle de salariés avec un niveau d'expérience similaire.
En pratique, elle n'est jamais strictement appliqué et il est compliqué d'y faire quelque chose.

  Profil  
bultus
2068       
 Modérateur

bultus
  Posté : 26-06-2019 16:21

C'est compliqué comme question. Effectivement, peut-être que si les autres avaient dit qu'ils voulaient partir, ils auraient pu obtenir le même salaire, ou peut-être pas...

Tu dis qu'ils font la même chose, mais peut-être que le ressenti du titulaire est différent. Peut-être que cet employé fait preuve d'initiative, peut-être qu'il fidélise davantage les patients, peut-être qu'il est plus rapide, plus efficient... Ou peut-être qu'il a juste eu le culot de demander...

Je ne trouve pas ça bien que les salariés sachent les salaires des uns-des autres car certains vont estimer qu'ils doivent être payés selon l'ancienneté, d'autres selon la rentabilité etc etc... au final personne n'est content

  Profil  
winnie59
39    

winnie59
  Posté : 26-06-2019 22:43

Merci à tous.
J’ai conseillé à ma collègue qui se sentait lésée à juste titre à mon avis (elle fidélise de part ses conseils et son contact une grande partie de la clientèle, gère des labo, l’administratif...) de faire part de sa frustration au titulaire.

Celui-ci a confirmé qu’elle le méritait tout autant et que ce qui avait motivé l’augmentation était la peur de voir partir mon collègue.

Et il a accepté sa demande d’augmentation!

En résumé, une bonne explication vaut toujours mieux que de ruminer mais je trouve dommage de devoir menacer de partir pour obtenir quelque chose...
Mais ça c’est un autre débat.

Sinon pour te répondre Bultus, nous connaissons tous nos salaires respectifs aussi bien préparateurs que pharmaciens et cela n’avait jamais posé de problèmes auparavant tant que l’evolution de nos salaires suivait une certaine logique

  Profil  
Manager
16944       
 Administrateur

Manager
  Posté : 27-06-2019 07:38

Le non-dit est l'élément majeur qui pourrit les relations humaines.

  Profil  
monique
76    

monique
  Posté : 15-07-2019 15:30

bonjour à tous et à Francis ;je trouve ce sujet très objectif,car il résume tout à fait le climat actuel,toujours avoir à demander pour obtenir un peu plus;je pense que l employeur doit reconnaitre les qualités de ses préparateurs .Je vais en dire un peu plus sur moi;je suis à deux ans de la retraite,aucun arret de travail depuis la naissance de mon dernier(26ans),toujours à l heure,toujours dispo à venir pendant mon jour de congé,j ai mes clients que je sers depuis 17 ans,que j adore et qui me le rendent bien.Je suis au coefficient 310 depuis je ne sais plus quand,une collègue qui est arrivée il y a quatre ans,elle a onze ans de moins que moi,gagne plus que moi(1794e),et lorsque je l avais fait remarquer,on m a donné 30e de plus!! Donc je viens de prendre rendez vous pour un entretien pour faire de l interim,on m a proposé d office le coefficient 330! Je suis déçue d en arriver à ce stade pour évoluer !Je pense surtout que j ai laissé faire les choses, en espérant que mon employeur reconnaisse mes compétences,les jeunes sont bien moins naives et n hésitent pas à négocier le salaire,ce que je n ai jamais osé faire Que pensez vous de tout cela? je reste à ruminer pendant 2 ans ou je passe enfin cadre?

  Profil  
winnie59
39    

winnie59
  Posté : 15-07-2019 20:49

Bonjour, je vous conseillerais comme pour ma collègue d’aller faire valoir vos droits.
Exposez les faits, rappelez ce que vous apportez à l’entreprise, ce que vous êtes susceptible d’obtenir ailleurs, expliquez vos frustrations de façon posée et sans animosité.
Au pire vous essuierez un refus mais votre employeur aura pris conscience de votre situation.
Au mieux vous obtiendrez ce que vous voulez, qui ne tente rien...

En revanche, je ne suis pas certaine que l’interim soit la solution: vous êtes prête à quitter votre poste, la patientele avec qui vous avez créé tant de liens?

  Profil  
monique
76    

monique
  Posté : 15-07-2019 22:41

Je suis en pleine réflexion,certes mes clients vont me manquer,je vais suivre vos conseils,j ai rendez vous demain matin avec l agence;j ai l impression qu il y a un fort manque de préparateurs,car au téléphone,on m a demandé si je pouvais etre dispo rapidement.Quant a l entretien avec mon employeur,je pense que je n aurai pas gain de cause,quand je demande un jour de congé,c est souvent non ou alors j obtiens une réponse 8 jours plus tard! Il est bien connu que les gentils se font souvent avoir,on profite d eux,mais je vais demander.Je connais déjà la réponse,des formules toutes préparées pour vous faire comprendre que vous n etes rien,on m a d ailleurs dit un jour:n oubliez pas que vous n etes qu une petite préparatrice.Donc je pense que la petite préparatrice en a assez,je suis lasse,nous sommes vraiment en sous effectif,deux pour tout faire,les commandes,le comptoir,meme pas un merci les grosses journées.Je suis actuellement en vacances,après mon entretien de demain,je vais aviser!

  Profil  
Manager
16944       
 Administrateur

Manager
  Posté : 16-07-2019 09:56

Bonjour Monique,
Heureux d'avoir de tes nouvelles.
Ce qui est certain c'est qu'à deux ans de la retraite, ce serait un mauvais choix de partir. Et ton employeur risque de le savoir. Malgré tout il faut faire la démarche, ne jamais rester sur une frustration.
Il est vrai que dans le privé, la discussion sur le salaire devrait avoir lieu plus souvent. En effet, contrairement à la fonction publique où les échelons se gravissent avec le temps, dans le privé les grilles conventionnelles ne représentent que des minimas.Il ne faut pas te laisser déstabiliser par des arguments à la c.. mais savoir qu'il est normal qu'il se défende. Il est clair qu'il ferait mieux de te donner de vrais arguments.
Ce que tu vas perdre :
Une prime d'ancienneté conséquente et dans deux ans une indemnité de départ à la retraite que je te laisse calculer ==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=22
Bon courage et si tu as besoin...

  Profil  
monique
76    

monique
  Posté : 16-07-2019 15:42

Coucou Francis,contente également d avoir de tes nouvelles! J ai donc été à mon rendez vous,bien sur,j aurai le coefficient 330,mais le salaire reste le meme,en plus des frais d essence qui restent au bon vouloir du titulaire qui fait appel à toi.Tu as raison,je ne suis pas du tout gagnante,je perds en argent et je gagne en stress:trajet plus long,personnel que je ne connais pas;je vais laisser passer mes vacances,sans grandes convictions!je sais que je n aurai rien,ils savent très bien qu à mon age,je coute cher et personne ne voudra m embaucher!!!!!Amicalement Francis.....j étais faire de la rando dans ton pays au mois d avril et j en ai profité pour faire un vol en parapente,meme pas peur!!!!!

  Profil  
Manager
16944       
 Administrateur

Manager
  Posté : 16-07-2019 16:36


On aurait pu se voir.
Pense y quand tu reviens.

  Profil  
monique
76    

monique
  Posté : 16-07-2019 17:04

Sans problème,je ne suis pas bien loin

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 43
Membre(s) : 0
Total :43
Librairie
Convention collective commentée
Anne-Charlotte Navarro

Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.

30,00 € TTC