Modéré par : Manager chat Bixente64 Lliane Prestaprepa 
Index du Forum » » Droit du travail » » Bonification salaire CQP dermo-cosmétique
AuteurBonification salaire CQP dermo-cosmétique
soley
6  

soley
  Posté : 03-01-2019 07:58

Bonjour,
Je suis préparateur dans une officine, il y a deux titulaires (le mari et sa femme) ainsi que deux pharmaciens adjoints, je suis le seul préparateur de la pharmacie. Il y a 5 ans de ça, mon patron m'a proposé de passer le CQP dermo-cosmétique, vu que j'avais négocié mon salaire en rentrant dans cette officine, je n'ai jamais osé demander la bonification auquel on peut prétendre en ayant validé cette formation (qui s'est faite un jour et demi par semaine sur 9 mois). Cette formation je ne l'utilise qu'au comptoir, je ne m'occupe pas de recevoir les représentants.
Mon salaire est à ce jour de 1700 euros net (contrat de 39h) avec 9 ans d'ancienneté), je précise que lorsque je suis rentré, c'est le salaire de base et non le coeff que mon titulaire a bien voulu revoir à la hausse, ce qui fait que je n'ai plus vraiment de valorisation à l'heure actuelle. Ma question est la suivante: suis-je en droit d'exiger le paiement de cette bonification? Merci pour vos réponses!

  Profil  
pharmacool
161     

pharmacool
  Posté : 03-01-2019 09:43

Viens chez moi : Tu auras 2200€ net pour 35 h avec 1 samedi libre tout les 15 jours.

Chez d'autre... aussi, et il seront bien plus proche de chez toi, alors secoue-toi et change de crémerie.


Je préfère travailler dans le trou du cul du monde, que dans un monde de trous du cul.

  Profil  
soley
6  

soley
  Posté : 03-01-2019 12:51

Malheureusement je ne vis pas dans le trou du cul du monde, on a trop de soleil.
Je sais qu'il y a moyen d'être mieux payé ailleurs, mais vu qu'ils m'ont payé cette formation, je ne veux pas partir comme ça, avant de négocier. Je n'aime pas cracher dans la soupe...

pharmacool, il y très peu de chance que l'on se connaisse, mais pour le moment, après tous les titulaires que l'on a connu avec ma femme, j'ai l'impression de ne pas travailler pour des patrons qui ont pour ambition de gagner de l'argent, mais plutôt de se prouver à eux même qu'ils ont "un statut", ce que j'ai mis pas mal de temps à comprendre... On se connait?

  Profil  
healer
3  

healer
  Posté : 03-01-2019 18:07

bonjour a toi soley.
tout d'abord félicitation pour ta volonté de continuer à te former et à apporter plus à ton entreprise.
pour essayer de répondre à ta question je te dirai que le dialogue est toujours la meilleur approche pour ce genre de situation.
A mon sens pour le coté exigence il faudrait prouver que tu utilises cette connaissance supplémentairement de façon régulière et cela afin de générer une plus value de chiffre que tu n'obtiendrai pas sans .Donc déjà rien que dans l’énoncé cela est quasiment inquantifiable.

de plus ton patron t'a payé cette formation et peux donc considérer que cela est en quelque sorte une avance de rémunération et qu'il est normal pour l'entreprise qui a investie en toi d'en attendre un retour sur investissement

Voila pourquoi je te suggère d'en parler avec ton titulaire et de trouver un compromis peut être avec une rémunération en pourcentage des vente augmentés ou sur l’évolution du panier moyen hors ordonnance.

merci de nous tenir au courant de l'évolution



  Profil  
soley
6  

soley
  Posté : 03-01-2019 19:38

Bonsoir Healer,
Le dialogue est pas vraiment possible, dans le sens où mes titulaires cherchent à vendre depuis un bon bout de temps, qu'ils en ont plutôt plein les bottes, (à 65 ans) et qu'ils se chamaillent presque pour savoir lequel des deux devra se pointer le lendemain...

Evidemment je commencerai par le dialogue, mais ma question porte sur le cadre légal, car connaissant mon titulaire j'anticipe très bien la tournure de la discussion, d'où ma question sur le cadre "légal" de la revalorisation du salaire après l'obtention du CQP, qui m'a demandé de fournir des efforts, (il me semble), à obtenir, l'effort n'a pas été que du coté patronal, vous ne croyez pas?
.. Et puis, au bout d'un moment, il faut savoir se plier à des règles, je ne vois pas pourquoi un pharmacien, tout titulaire qu'il est, en serait exempt.

  Profil  
Manager
16716       
 Administrateur

Manager
  Posté : 04-01-2019 18:27

Bonsoir Soley,

Le cadre légal est celui-ci :

"Les salariés titulaires du CQP ''Produits cosmétiques et d'hygiène'' perçoivent, sous réserve de pratiquer les activités associées à cette qualification, une bonification de rémunération mensuelle d'un montant brut égal à 20 fois la valeur du point conventionnel de salaire, cette gratification n'entraînant aucune modification de coefficient.

Pour prétendre à cette bonification, sont considérés comme pratiquant les activités associées au CQP ''Produits cosmétiques et d'hygiène'', les salariés qui accomplissent, dans leur intégralité, les tâches suivantes :

- conseil en matière de cosmétique et d'hygiène ;

- vente de produits cosmétiques et d'hygiène ;

- animation de l'espace de vente du rayon cosmétique et d'hygiène ;

- tenue des stocks.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 27
Membre(s) : 0
Total :27
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC