Modéré par : Manager chat Bixente64 Lliane Prestaprepa 
Index du Forum » » Droit du travail » » changement planning temps partiel
3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
Auteurchangement planning temps partiel
LoA
87    

LoA
  Posté : 27-11-2016 18:41

Bonjour,
Merci à ceux qui prendront le temps de me lire et de me répondre.

Nous sommes 2 pharmaciens (1 titulaire, 1 assistant à temps partiel) et 2 préparateurs (1 temps plein et 1 temps partiel). Nous fonctionnons toujours à 2 mais le planning n'est pas optimisé et nous souhaitons le ré-aménager afin de le rendre plus agréable pour tous et surtout plus logique en fonction de la fréquentation.
3 membres de l'équipe sont complètement ok et 1 personne refuse catégoriquement tout changement. Il s'agit de la préparatrice à temps partiel (planning noté dans son contrat de travail conformément à la loi).

Pour l'instant, elle fait lundi matin, mardi matin, jeudi journée et vendredi matin. Afin de combiner les impératifs de tous et la logique du planning, il lui est proposé de décaler son vendredi matin en lundi aprem. Elle conserve les avantages acquis (et non des moindres à prendre en compte pour faire un planning !!) : repos le mercredi et le samedi. Nouvel avantage : 3 jours de repos d'affilée (vendredi, samedi, dimanche).
Refus de sa part de transformer 2 matinées (lundi et vendredi) en 1 journée (lundi) car contraintes familiales (enfants en 6eme et 3eme).

Je comprends mais ce blocage rend insoluble le problème du planning qui est déjà fortement compliqué par son refus de travailler les mercredis, samedis et de faire plus d'une fermeture par semaine... Cela voudrait dire que l'autre préparatrice doit assurer tout le reste du planning moins sympa (les soirées, vendredi, samedi, etc...). Les pharmaciens participent évidemment à l'effort commun des soirées, mercredis, samedis, etc...

Il est évident qu'en étant à temps partiel, la préparatrice souhaite donner la priorité à sa famille et cela se respecte. Mais dans la mesure où ses avantages de planning sont maintenus (jour de repos), existe t-il une solution, un recours, pour l'inciter à arranger la pharmacie en venant le lundi aprem ?
Le reste de l'équipe soufre de l'injustice de la repartition de l'emploi du temps et fait déjà des efforts bien supérieurs.

Merci de me fournir vos conseils. Les "bah c'est comme ça, tant mieux pour elle, les autres n'ont qu'à s'arranger" sont les bienvenus mais ne m'aideront pas à faire avancer l'affaire. En gros, est ce que pour le bien de l'entreprise, on peut procèder à une modification de l'emploi du temps pour un temps partiel, dans la mesure où on conserve ses jours de repos ?

Merci.

  Profil  
michelm
851      

michelm
  Posté : 27-11-2016 19:57

Si horaire note et valide à son embauche sur contrat de travail tu ne peux rien faire sans son accord... donc cherche pas plus loin.. sinon ca serait trop facile et source de conflit sans cesse ...

  Profil  
michelm
851      

michelm
  Posté : 27-11-2016 19:59

C est donc au titulaire de trouver une solution. Soit travailler plus , soit réorganise un autre planning soit embauche d'un autre temps partiel .. mais je dis peut être des bêtises

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 28-11-2016 09:24

Merci Michel. L'argument "pour le bon fonctionnement de l'entreprise" (ou quelque chose de cet esprit), ce qui est bien réel, ne compte pas ?

  Profil  
bultus
1912       
 Modérateur

bultus
  Posté : 28-11-2016 10:39

Vous en avez discuté avec elle en lui expliquant les besoins de la pharmacie ? Elle refuse d'un bloc ?

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 28-11-2016 11:13

Tout à fait, nous avons tous constaté ensemble que le planning avait besoin d'être optimisé. Et j'ai expliqué précisément pourquoi ce changement et pourquoi, même avec la meilleure volonté du monde, on ne peut faire autrement puisque les 3 autres membres de l'équipe sont au max des efforts à faire (fermetures, mercredi, samedi). Réponse : elle comprend mais refus catégorique.

  Profil  
michelm
851      

michelm
  Posté : 28-11-2016 14:34

a mon avis non mais suis pas expert. a voir avec ton avocat..mais c est source de pb par la suite si tu lui impose.. je pense qu il vous faudrait trouver une autre solution car elle a refusé et est dans son droit...
après le soucis c est qu'il faut pas que ca dégénère ( par ex congé imposé légalement par le titulaire aux moment qu il choisi) car sinon il y aura une mauvaise ambiance...
ca doit pas être facile comme solution..d'un coté comme de l'autre..


Citation : LoA 

Merci Michel. L'argument "pour le bon fonctionnement de l'entreprise" (ou quelque chose de cet esprit), ce qui est bien réel, ne compte pas ? 

  Profil  
Manager
16632       
 Administrateur

Manager
  Posté : 28-11-2016 15:03

Bonjour,

Je te propose la lecture préalable de cet article ==> http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/contrats-et-carriere/contrats-de-travail/types-de-contrats/article/le-contrat-de-travail-a-temps-partiel

Peux tu nous dire ce que prévoit le contrat en terme de possibilité de modification.

Pourquoi un temps partiel ne peut il pas être modifié aussi facilement qu'un temps complet?

1/ Le salarié peut avoir plusieurs temps partiel
2/Le salarié a choisi le temps partiel parce qu'il a des obligations familiales. Ecole, nounou, etc.

Je comprends bien le point de vue des autres salariés mais si vous voulez "négocier" avec la collègue, il faut commencer par se mettre à sa place. Qu'est ce qui pourrait l'arranger, elle?

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 01-12-2016 11:37

Merci Manager. Le contrat ne prévoit pas de modification des horaires. Seule des heures supplémentaires dans la limite de 10% de façon ponctuelle et avec un délais de prévenance (normal).

Qu'est ce qui pourrait l'arranger ? Ne faire qu'une fermeture et ne jamais travailler les mercredis et samedis. Les amis qui bossez en pharma, c'est assez rare et avantageux comme planning non ?
Dans la nouvelle mouture, il s'ait de 2 journées continues, une matinée et toujours les mercredis et samedis de repos, je pense qu'on maintien ce qui l'arrange ?

  Profil  
Manager
16632       
 Administrateur

Manager
  Posté : 01-12-2016 19:51

Je comprends bien mais ce n'est pas moi qu'il faut convaincre et si elle est dans son droit, c'est compliqué. Il faut négocier. Ce n'est pas toujours facile.

  Profil  
jrewing
46    

jrewing
  Posté : 02-12-2016 07:51

Effectivement c'est son droit, mais il faut aussi qu'elle ait bien conscience qu'en refusant elle s'expose au courroux de ses collègues ... Ce qui signifie que le jour où elle aura besoin d'un dépannage (échange de journée, ou d'horaire), il n'y aura plus personne pour l'aider ...

  Profil  
Manager
16632       
 Administrateur

Manager
  Posté : 02-12-2016 08:03

Négocier donc.

  Profil  
ramses2
2917       

ramses2
  Posté : 02-12-2016 20:57

C'est vrai que la pression des collègues ça devient vite invivable.. Mais attention! L'employeur est responsable et doit assurer un bonne ambiance de travail sous peine d'avoir des ennuis...

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 05-12-2016 10:59

Merci pour vos avis. Hélas, pour qu'il y ait négociation, il faut que les 2 parties aient envie de faire évoluer le dialogue. Moi je suis open à toute proposition que je n'aurais pas entrevue.
Quand on se heurte à un NON permanent et catégorique, expliquez moi quelle est la marge de négociation ?

D'autre part, si je suis là pour arrondir les angles et faire en sorte que tout se passe au mieux dans l'équipe, je ne peux en empêcher certains de constater qu'ils font clairement plus d'efforts que d'autres dans la mesure où c'est la réalité.

Jrewing a tout résumé : la préparatrice qui refuse tout a demandé un dépannage pour cette semaine à toute l'équipe. Pour la première fois, tout le monde a refusé.

  Profil  
bultus
1912       
 Modérateur

bultus
  Posté : 07-12-2016 14:51

Pourquoi ne pas la reprendre en entretien suite à ce qui vient de se passer, et lui dire un truc du genre :
- Vos collègues ont fait beaucoup d'effort sur leurs horaires pour que la pharmacie puisse tourner correctement et ils se sont bien rendu compte que vous aviez un emploi du temps privilégié, vous êtes la seule à n'avoir pas voulu changer alors qu'il y a plusieurs possibilités et qu'on est prêt à s'adapter au maximum. Pour le bien de la pharmacie, est-ce que vous ne souhaitez pas réévaluer la situation ? Prenez encore un peu de temps pour réfléchir

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 09-12-2016 21:24

C'est la meilleure des méthodes en effet, le dialogue. Et c'est ce que j'ai souhaité utiliser en utilisant à peu près les mêmes mots. Réponse : 'j'étais là avant eux, ils savaient quels étaient leurs plannings et le mien, donc pas de mauvaise surprise. Je ne souhaite pas changer'

  Profil  
Manager
16632       
 Administrateur

Manager
  Posté : 10-12-2016 08:04

Ben oui mais mets toi à sa place. C'est sur que c'est égoïste, mais le TPMG est monnaie courante. Il faut trouver quelque chose à gagner pour elle.

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 10-12-2016 12:01

Je me mets totalement à sa place et je comprends. Avantage : gagner un w-e de 3 jours vendredi-samedi-dimanche, pas mal non ?
Bref, on refera pas l'histoire, c'est un non catégorique, ça bloque tout et on va devoir composer avec. J'ai tout essayé, venir solliciter vos avis était mon dernier recours et je vois en les lisant qu'il n'y a pas de possibilité donc c'est tant pis pour cette fois.

  Profil  
Manager
16632       
 Administrateur

Manager
  Posté : 10-12-2016 19:22

Demande lui ce qu'elle veut à la place?
Si c'est rien effectivement ça va être compliqué.

  Profil  
LoA
87    

LoA
  Posté : 10-12-2016 19:29

Héhé tu as déjà la réponse : rien. Ne rien changer et basta...!

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 29
Membre(s) : 0
Total :29
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC