Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » Courrier DPC
AuteurCourrier DPC
Oxynitrine
427      

Oxynitrine
  Posté : 03-07-2016 12:10

Bonjour,

J'ai reçu un courrier de l'Ordre m'indiquant que je n'avais envoyé aucune attestation de participation au DPC.
Ma question est la suivante : Que risque t'on concrètement si nous ne respectons pas notre obligation annuelle de DPC ?

(sachant que je me forme via des revues mis à disposition par ma titulaire (Prescrire, Le Moniteur, Le Quotidien Du Pharmacien… et internet chez moi (Medscape)).

  Profil  E-mail  
PharmaGuideur
869      

PharmaGuideur
  Posté : 03-07-2016 22:37

Voilà ce que prévoient les textes (dans leur état actuel, une réforme est en cours) :
1ère étape (vous en êtes là) : l'ordre demande au pharmacien les motifs de non-suivi de son programme de DPC.
2ème étape : au vu de la réponse du pharmacien (ou de son absence de réponse, ce qui n'est pas conseillé...), l'ordre peut décider de demander à ce pharmacien de suivre un programme de rattrapage.
Je ne connais pas de cas de pharmacien à qui cela est arrivé (ni la suite).
3ème étape : si le pharmacien ne suit pas son programme de rattrapage, il peut être déclaré comme "étant en insuffisance professionnelle"
4ème étape : l'ordre peut décider de suspendre un pharmacien en état d'insuffisance professionnelle, son exercice devenant dangereux. On peut aussi se demander ce que serait la réaction de la CPAM, de l'assureur, de l'employeur... Mais il semble que le cas ne se soit pas encore présenté.

Jean-Michel Refalo
PharmaGuideur

  Profil  E-mail  www  
preparateur
705      

preparateur
  Posté : 04-07-2016 20:15

Et si tu es pharmaco intermittant et Ben, ça suffit pour texcuser de ne pas remplir ton dpc...
Je ne crois pas que l ordre puisse rayer un pharmacien.

retrouvez moi sur
http://lepreparateur.over-blog.com/

  Profil  
Oxynitrine
427      

Oxynitrine
  Posté : 06-07-2016 22:55

Citation : PharmaGuideur 

Voilà ce que prévoient les textes (dans leur état actuel, une réforme est en cours) :
1ère étape (vous en êtes là) : l'ordre demande au pharmacien les motifs de non-suivi de son programme de DPC.
2ème étape : au vu de la réponse du pharmacien (ou de son absence de réponse, ce qui n'est pas conseillé...), l'ordre peut décider de demander à ce pharmacien de suivre un programme de rattrapage.
Je ne connais pas de cas de pharmacien à qui cela est arrivé (ni la suite).
3ème étape : si le pharmacien ne suit pas son programme de rattrapage, il peut être déclaré comme "étant en insuffisance professionnelle"
4ème étape : l'ordre peut décider de suspendre un pharmacien en état d'insuffisance professionnelle, son exercice devenant dangereux. On peut aussi se demander ce que serait la réaction de la CPAM, de l'assureur, de l'employeur... Mais il semble que le cas ne se soit pas encore présenté.

 


Merci pour ta réponse PharmaGuideur.

1ère étape : Je vais quand même renseigner les motifs de non-suivi du programme DPC sur le site de l'Ordre (manque de temps, démotivation devant une profession qui devient tout sauf médicale, bla bla bla, bla, bla, bli).

2ème étape : Si l'Ordre me demande de suivre un programme de rattrapage, je veux bien lui demander en échange pour quelle raison l'Ordre ne balaie pas devant sa porte.
Pour preuve, il tolère toujours et de plus en plus l'apparition "d'officines" grandes surfaces équipées de drives, et l'existence de commerciaux… euh pharmaciens, qui saccagent l'image de la profession pour gagner encore plus de fric, qui débauchent leurs confrères au profit de préparateurs en CDDs renouvelables en fonction des besoins.

3ème étape : Insuffisance professionnelle ? Et l'insuffisance d'efficacité totale de l'Ordre pour faire le ménage au sein de la profession, comment elle est sanctionnée elle ?
Que fait l'Ordre pour lutter contre la corruption ? Rien que dans deux petites villes de mon département, je connais deux pharmaciens ayant commis des actes graves, mais qui ont eu une sanction ridiculement dérisoire parce qu'ils avaient des appuis politique. Il n'existe pas de "police" contrôlant la probité de l'Ordre ? Le conseil de l'Ordre des médecins semble bien plus rigoureux, ce qui explique peut-être pour quelles raisons les pharmaciens subissent la crise et pas eux. Où passe le fric de ma cotisation ???

4ème étape : L'Ordre me suspendre ? Je pense qu'il est déjà bien content d'encaisser sans sourciller ma cotisation COMPLETE pour un exercice officinale représentant seulement 40% de mon activité, et pour un service rendu plus que médiocre !

  Profil  E-mail  
apotheka
255     

apotheka
  Posté : 07-07-2016 00:09

Toujours au sujet de la réforme du DPC ,où en est-on ? Obligation annuelle ou non?(il y a une formation qui m'intéresserait à la rentrée,mais si ce n'est pas strictement obligatoire mon titulaire ne voudra pas que je m'y inscrive

  Profil  
syncmaster
2186       

syncmaster
  Posté : 07-07-2016 09:35

Oxynitrine, c'est ton titulaire qui est responsable de ton DPC. C'est lui qui risque d'avoir des problèmes.
Je ne comprends pas bien pourquoi il ne te fait pas former car les formations sont prises en charge, ça ne coûte rien...

  Profil  
Oxynitrine
427      

Oxynitrine
  Posté : 07-07-2016 23:54

Citation : syncmaster 

Oxynitrine, c'est ton titulaire qui est responsable de ton DPC. C'est lui qui risque d'avoir des problèmes.
Je ne comprends pas bien pourquoi il ne te fait pas former car les formations sont prises en charge, ça ne coûte rien... 


Je pense qu'elle considère que je suis assez grand pour suivre une formation DPC si je le désire. Elle ne m'en empêche aucunement d'ailleurs.
Elle met à ma disposition toutes les revues disponibles.
De plus, c'est une très petite structure avec peu de personnel, donc je me vois mal me former durant les horaires d'ouverture.
En outre je ne dispose pas de suffisamment de temps pour suivre ces DPC en dehors de mon temps de travail.

Es-tu certain que c'est le titulaire qui "risque" une sanction ?
J'ai cru comprendre que c'est le salarié qui est responsable, et seulement lui…
Le moniteur avait publié un article à ce sujet, mais comme cela évolue d'une année sur l'autre...

Message édité par : Oxynitrine / 07-07-2016 23:58


  Profil  E-mail  
PharmaGuideur
869      

PharmaGuideur
  Posté : 09-07-2016 19:19

Citation : apotheka 

Toujours au sujet de la réforme du DPC ,où en est-on ? Obligation annuelle ou non?(il y a une formation qui m'intéresserait à la rentrée,mais si ce n'est pas strictement obligatoire mon titulaire ne voudra pas que je m'y inscrive 

Le décret d'application de l'article 114 (réforme du DPC) de la Loi de santé du 26 janvier 2016, devrait paraître au JO dans les prochains jours, on devrait après cela y voir plus clair.

Jean-Michel Refalo
PharmaGuideur

  Profil  E-mail  www  
bultus
2068       
 Modérateur

bultus
  Posté : 11-07-2016 09:41

Il me semble que pour les employés, c'est moins bien rémunéré et il reste une partie à charge de l'entreprise (en tout cas c'est ce qu'on m'a dit pour former mes employés)

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 11-07-2016 22:14

Le dpc est un scandale organisé par l ordre grâce auquel des organismes ont fleuris un peu partout sur le net.... Ha je me souviens de mà formation validée par collège des hautes études en médecine. . Mort de rire.. de l argent par les fenêtres


  Profil  
bultus
2068       
 Modérateur

bultus
  Posté : 13-07-2016 10:14

J'ai fait des formations très intéressantes grâce à ce système. Il faut bien choisir son prestataire, c'est tout

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 48
Membre(s) : 1
Total :49
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC