Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » Changement de statut
AuteurChangement de statut
joanita
10   

joanita
  Posté : 08-05-2015 20:46

Bonjour,
J'ai validé ma 6ème année en juin 2014 et malgré toutes mes démarches (porte à porte, inscription à Pôle emploi, réponse à des annonces d'offres d'emploi, diffusion d'annonces sur plusieurs sites) tous les titulaires refusaient ma candidature au même motif : mon manque d'expérience.

Et fin novembre une (et une seule pharmacie) a fini par me contacter pour me proposer un CDD d'1 an sur toute l'année 2015 avec une période d'essai de 3 mois, sauf si je suis thésée avant, auquel cas ils me feraient un CDI (motif du CDD : attente de validation de thèse). Ils m'ont également dit qu'ils avaient eu beaucoup de mal à trouver un pharmacien (la pharmacie est très mal située).

Mais début mars, ils m'ont convoquée pour me dire qu'ils ne valideraient pas ma période d'essai car ils avaient trouvé une pharmacienne avec 20 ans d'expérience et que je devais partir à la fin du mois de mars. Mais 2 jours après, j'ai lu dans la Convention Collective de la Pharmacie d'Officine que pour un CDD la période d'essai ne pouvait pas excéder 1 mois (je leur ai montré le document que j'ai imprimé). Ils n'ont donc pas pu me renvoyer.

J'ai validé ma thèse le 9 avril avec la mention très bien, je leur ai remis en main propre la photocopie du certificat provisoire du Diplôme d'Etat de Docteur en Pharmacie et j'ai aussitôt entamé les démarches pour l'inscription à la section D du CNOP. Mais ce dernier m'a envoyé un courrier me disant qu'il manquait à mon dossier une copie d'un contrat de travail en tant que pharmacien thésée. J'en ai donc fait part à mes employeurs afin de leur demander le nouveau contrat mais ils catégoriquement refusé de me le rédiger en prétextant que je n'étais pas assez compétente (étrange, alors qu'avant qu'ils ne trouvent cette autre pharmacienne, ma façon de travailler leur convenait très bien selon leurs dires).

Ont-ils le droit de me faire travailler en tant que "pharmacien adjoint" (c'est ce qui est écrit sur ma fiche de paie) sans que je sois inscrite au CNOP ? Ont-ils le droit de m'employer en CDD en tant que "aide pharmacien non thésée" (c'est ce qui est écrit sur mon contrat actuel) alors que j'ai validé ma thèse, que j'occupe un poste permanent et que je ne remplace personne ? Et si tout ceci est illégal, quels sont mes recours ?

Je vous remercie d'avance pour toutes vos réponse car je suis complètement perdue.

  Profil  
ramses2
2964       

ramses2
  Posté : 08-05-2015 20:50

pour être en règle avec l'ordre très vite , inscris toi en tant que adjoint intermittent.
Pour le reste, considère que tu es en CDI 35h au coeff 400. (c'est le tarif auquel tu es payé?).
Le contrat CDD ne vaut plus rien.
Ils ne peuvent pas te demander de partir.
C'est soit un licenciement soit une rupture conventionnelle.

  Profil  
joanita
10   

joanita
  Posté : 10-05-2015 15:27

Je suis bien au coeff 400 mais ils ne me licencieront pas économiquement car alors ils seront en sous-nombre et d'après la Convention Collective j'aurais priorité d'embauche pendant 4 ans (ils ne pourront donc pas embaucher cette autre pharmacienne à ma place) ou alors pour faute (mais je n'en ai commis aucune et je n'ai pas eu 1 seul avertissement écrit ni de courrier recommandé).

Pour la rupture conventionnelle, je suis en recherche d'emploi mais aucun titulaire ne veut me donner ma chance et financièrement ça va pas top-top donc je ne peux pas laisser tomber cet emploi.

Il faudrait qu'ils me fassent signer 1 CDI à l'amiable (mais j'y crois pas trop voire pas du tout) ou alors c'est la requalification prudhommale (que je vois se profiler de loin). J'espère sincèrement ne pas en arriver là, et quand j'étais au lycée en terminale et que je me suis inscrite tout sourire en 1ère année de pharmacie, j'étais loin de m'imaginer que ma carrière professionnelle débuterai aussi dramatiquement.

En tout cas, je te remercie de tous tes conseils, j'espère que ta carrière se passe mieux que la mienne et je te souhaite bonne continuation.

  Profil  
vidal
8  

vidal
  Posté : 13-05-2015 07:35

Bonjour,
Pour conseil de l' ordre, effectivement il faut un justificatif d' activité ( contrat de travail ou bulletin de salaire ou attestation de travail) même si tu es pharmacien intermittent.
Tu es Pharmacien, tu es Cadre.
Quand il t' a embauché.: c'est un accord entre 2 parties: tu acceptais le coefficients 400 car tu es débutant. Le pharmacien titulaire a du mal à trouver qu'elqu'un car sa pharmacie est mal placée.!
Maintenant, il cherche à te virer car il a trouvé un autre plus expérimenté.Et si tu l'attaque en prud' homme, tu peux gagner mais ça reste un mauvais souvenir pour ta carrière .
Je suis d' accord avec toi, c' est difficile de trouver un poste quand on est pharmacien débutant. Bon courage



t

  Profil  
joanita
10   

joanita
  Posté : 15-05-2015 21:33

J'ai envoyé un nouveau courrier AR au CNOP en tant que pharmacien intermittent avec 2 bulletins de paie : celui du mois de mars avec coeff 330 car je n'étais pas encore thésée et celui du mois d'avril au coeff 400.

Il est bien précisé que je suis pharmacien adjoint. Pensez-vous que ça ira ?

  Profil  
ramses2
2964       

ramses2
  Posté : 16-05-2015 09:40

si ça ne leur va pas tu leur envoie tous les mois ton bulletin de paie en leur précisant que c'est EUX qui ne veulent pas t'inscrire à l'ordre et qu'ils te mettent dans l'illégalité. je joindrais même un chèque de cotisation pour montrer ma bonne foie..

  Profil  
Oxynitrine
427      

Oxynitrine
  Posté : 17-05-2015 20:58

Je constate que c'est toujours le bonheur en officine.

  Profil  E-mail  
joanita
10   

joanita
  Posté : 31-05-2015 00:05

Bonsoir Vidal et Ramses 2,

Merci pour vous conseil, grâce à vous mon inscription au CNOP a été entériné.

Bon courage à vous :-kiss) !

  Profil  
joanita
10   

joanita
  Posté : 23-08-2015 23:22

Bonsoir,

J'ai expliqué la situation au CNOP au téléphone et ils ont accepté de m'inscrire en tant que pharmacienne adjointe de la pharmacie où je travaille jusqu'à la fin du CDD (fictif). Mais comme il ne vaut effectivement plus rien (j'ai lu le Code du Travail), début juillet j'ai demandé un CDI à mes employeurs en tant que pharmacien thésé. Ils sont alors rentrés dans une colère noire et m'ont traitée de moins que rien...

Début août, ils m'ont convoquée pour me proposer une rupture conventionnelle de contrat avec une indemnité d'un mois de salaire. Je ne leur ai pas encore donné ma réponse.

Je vais tenter une ultime conciliation avec l'aide du CNOP, sinon ça sera les prudhommes, vu que je ne trouve pas de travail.

Est-il possible de rompre conventionnellement un CDI qui n'a jamais été signé ? (la rupture du CDD sera automatiquement requalifiée en démission et je n'aurai pas droit au chômage)

Merci d'avance pour vos réponses.

  Profil  
padaOne
3818       

padaOne
  Posté : 24-08-2015 00:16

Demande 3 mois de salaire fermes, pour la peine de t'avoir traitée de moins que rien 😉
Ils sont tellement dans la merde qu'ils seront obligés pour se débarrasser de toi, ça leur apprendra à faire des contrats en bonne et due forme la prochaine fois.
De toute façon l'ambiance est déjà pourrie donc tu n'as rien à perdre.

  Profil  
joanita
10   

joanita
  Posté : 01-11-2015 22:40

Ca y est, ils m'ont enfin fait signer un CDI en tant que pharmacien thésé et j'ai pu envoyer l'avenant de contrat au CNOP.

Mais ils me convoquent régulièrement dans leur bureau pour m'inciter à signer une rupture conventionnelle en prétextant que la pharmacie est dans une situation catastrophique, je leur ai donc proposé un licenciement économique mais ils ont refusé !
Je ne comprends pas, ça devrait les arranger, en plus, d'après la Convention Collective, comme j'ai moins de 2 ans d'ancienneté ils n'auront pas 1 centime d'indemnité à me verser.

Vous allez me répondre que c'est parce qu'ils ne pourront pas embaucher l'autre pharmacienne à ma place, mais quelqu'un avec 20 ans d'expérience va forcément réclamer un salaire plus élevé que moi qui suis débutante. Or s'ils sont autant dans la m.... qu'ils le disent, ce salaire plus conséquent n'arrangera pas leurs affaires...

Ou alors la pharmacie va très bien et ils se foutent royalement de moi.

Je ne sais plus quoi penser, j'ai bien évidemment essayé de me remettre en question mais quand je ressasse les évennements, je suis subitement devenue incompétente le jour où je leur ai mis la Convention sous les yeux (même quand ils m'ont annoncé mon renvoi 2 jours avant ils ont été très corrects et ont dit que si l'autre pharmacienne se désistait je pourrais rester sans problème).

Et puis j'en marre, je suis fatiguée mais j'ai besoin de mon salaire.

Bon courage à vous tous.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 46
Membre(s) : 0
Total :46
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC