Modéré par : Manager Bixente64 SB69 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » service de garde
Auteurservice de garde
primo63
75    

primo63
  Posté : 22-02-2012 12:17

Lors d'une de mes dernières gardes, une cliente m'appelle à 23h15 en me demandant si je pouvais lui louer un tire-lait. Comme je n'en ai pas à la pharmacie, je la questionne sur son désir et elle me raconte que son bébé d'une semaine pleure depuis une heure alors qu'il a bien mangé et bien dormi toute la journée. Elle a peur de ne pas avoir assez de lait et veut un tire-lait pour vérifier. Je la rassure et lui explique que cela ne sert à rien et comme son bébé a des coliques c'est sûrement pour cela qu'il pleure... Elle me demande ensuite si j'ai du lait enfamil 1er âge et qu'elle ira demain à la maternité pour peser son bébé. Comme je n'ai pas la marque qu'elle souhaite, elle me dit qu'elle me rappelera si nécessaire. Voyant l'heure déjà tardive et comme je ne dors pas sur place, je lui demande qu'elle prenne sa décision tout de suite. Elle me répond qu'elle attendra le lendemain matin. A 00h15, un nouveau coup de téléphone de la même personne qui me demande de lui vendre une boite de lait. Je pars donc à la pharmacie et lui délivre une boite de lait en appliquant le tarif de garde (6€ je crois).

La garde suivante, je suis réveillée par un papa qui voulait du moti..um pour son enfant qui ne faisait que vomir. Comme il ne m'entendait pas, je me déplace (10 min de route, 3 chevreuils rencontrés...). A la pharmacie, il m'explique que sa fille a une gastro et qu'il ne voulait pas déranger le médecin en pleine nuit pour ça. Je lui délivre tout de même le Mot..um en lui expliquant que normalement, il lui fallait une ordonnance.



De retour chez moi et pendant l'insomnie qui a suivi, je me suis posé un certain nombre de question concernant la limite du service de garde pour les pharmaciens.

1) La vente d'une boite de lait en pleine nuit est-elle du ressort du service de garde?

2) Aurais-je pu refuser de me déplacer?

3) Puis-je appliquer un tarif plus important de ce lait en plus du service de garde (après tout, les médecins se font rémunérés avec une grille tarifaire spéciale les nuits, week-end...)?

4) De même, est-ce que l'achat d'une boite de doliprane, par exemple, doit impérativement être honoré en pleine nuit?



Je ne suis par contre le service de garde qui est à mon sens normal et obligatoire mais je trouve que certaine personne en abuse (j'avais déjà d'autres exemples lorsque j'étais assistante) et je voudrais donc savoir si le pharmacie peut refuser de se déplacer lorsqu'il estime que l'appel est abusif ou n'est pas une urgence? Il me semble que dans certaines régions, les pharmaciens n'assurent que les prescriptions médicales urgentes. Existe t'il un cadre législatif précis à ce sujet?


Je vous remercie par avance de vos réponses et de m'envoyer si possible les textes relatifs à mes questions.

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 22-02-2012 12:21

dans beaucoup de pharmacies où j'ai bossé en tant qu'ajointe, on ne délivrait que les ordonnances.

  Profil  
red
339      

red
  Posté : 22-02-2012 12:39

Je dirais même que les ordonnances urgentes, repasser demain pour le traitement chronique, même si sur l'ordonnance urgente.

  Profil  
TaneMahuta
66    

TaneMahuta
  Posté : 22-02-2012 12:54

Chez moi c'était :
- Ordo, du jour
- Et après 21H30 présentation de l'individu au commissariat avec son ordo du jour, et les flics m'appelaient sur mon portable.

  Profil  
cookysprinter
683      

cookysprinter
  Posté : 22-02-2012 13:11

euh t as le droit de pas rester sur place?



  Profil  E-mail  
Galienne
653      

Galienne
  Posté : 22-02-2012 13:33

Pareil pour nous. Les patients s'adressent au commissariat à partir de 21h, et ils doivent présenter ordonnance et pièce d'identité puis nous préviennent pour que l'on se déplace.
Je ne pensais plus que ca existait encore la personne qui appelle directement la pharmacie à l'heure qu'elle veut pour un oui pour un non

  Profil  
nhl1967
759      

nhl1967
  Posté : 22-02-2012 14:21

Idem pour nous ici .

Tous les clients passent par les commissariats, avec ordo du jour . Aucun client ne se présente directement à la pharma, aucun client n'appelle directement le pharmacien de garde .

  Profil  
primo63
75    

primo63
  Posté : 22-02-2012 15:03

merci pour vos réponses.
Je ne suis titulaire que depuis 1 mois et je n'avais pas réfléchi au problème avant d'y être confrontée.
J'ai contacté l'Ordre qui ne m'a pas encore donné de réponse.
Je ne voulais pas refouler les gens sans savoir si j'avais le droit de refuser.

  Profil  
primo63
75    

primo63
  Posté : 22-02-2012 15:06

moi, je suis en campagne (20km de l'agglomération) mais il me semble que même dans la grande ville la plus proche, les clients font le 3237 et connaissent la pharmacie de garde et se déplacent ou appellent.

  Profil  
saumix
2484       

saumix
  Posté : 22-02-2012 16:02

il est stupide de se déplacer chez le malade : d'abord un médicament , cela se délivre au comptoir de la pharmacie pas au domicile d' un malappris qui n'appelle pas son médecin!!!
de plus , si tu as un accident en route , comment compte tu assurer le reste de ta garde?????
tu as des devoirs envers tous , et donc tu peux envoyer ch...sur les roses les prétentieux qui exigent des privileges!!!
enfin , de toute maniere , attends que les déplacements des pharmaciens pour livraisons soient rémunérées!!!


h.p

  Profil  
saumix
2484       

saumix
  Posté : 22-02-2012 16:03

il est stupide de se déplacer chez le malade : d'abord un médicament , cela se délivre au comptoir de la pharmacie pas au domicile d' un malappris qui n'appelle pas son médecin!!!
de plus , si tu as un accident en route , comment compte tu assurer le reste de ta garde?????
tu as des devoirs envers tous , et donc tu peux envoyer ch...sur les roses les prétentieux qui exigent des privileges!!!
enfin , de toute maniere , attends que les déplacements des pharmaciens pour livraisons soient rémunérées!!!


h.p

  Profil  
mycolog
343      

mycolog
  Posté : 22-02-2012 17:30

Le lait ne me choque pas bien qu'il ne s'agisse pas d'une vraie urgence.

Par contre le déplacement pour le Mot me semble beaucoup plus aberrant.
Comme tu le dis si tu as un accident pendant ta livraison ?
Et puis du M sans ordonnance ? Et si il s'était agi d'autre chose que d'une gastro ? UN traumatisme, une méningite ou autre ?

  Profil  
nhl1967
759      

nhl1967
  Posté : 22-02-2012 17:46

Je crois que primo63 s'est déplacé de son domicile à sa pharmacie et non pas jusqu'à la maison du monsieur .

Le type l'a rejoint à la pharmacie, et primo63 lui a vendu le Motilium .

C'est ce que j'ai compris .

  Profil  
Apothiweb
116     

Apothiweb
  Posté : 22-02-2012 18:19

Citation : nhl1967

Je crois que primo63 s'est déplacé de son domicile à sa pharmacie et non pas jusqu'à la maison du monsieur .

Le type l'a rejoint à la pharmacie, et primo63 lui a vendu le Motilium .

C'est ce que j'ai compris .


Bonjour,

C’est également ce que j’ai compris.

Et pour répondre à cookysprinter, je ne passe pas non plus mes gardes à la pharmacie.
J’habite à 300m de celle-ci et ne me déplace que sur appel du commissariat.
Généralement, j’arrive toujours avant le patient et sachant que pendant les gardes de nuit, je n’ai guère plus de 2 ou 3 appels, je préfère dormir au côté de mon cher et tendre plutôt que sur un matelas gonflable dans mon bureau !!

Pour en revenir au sujet, voici une petite anecdote : lors de ma dernière garde, le commissariat m’a appelée pour savoir si j’acceptais de dispenser de l’Advil sans ordo urgente.
Une maman, dont l’enfant était malade, avait appelé le médecin de garde qui avait refusé de se déplacer et lui avait juste dit de donner ce médicament à son enfant.

Le commissariat m’a bien précisée que je n’avais pas l’obligation de servir la personne car elle n’avait pas d’ordo. Mais visiblement, la maman avait beaucoup insisté (ce que je peux comprendre) et je me suis donc déplacée.

Résultat : 10mn plus tard, nouvel appel du commissariat : la maman a trouvé que la pharmacie était trop loin de son domicile (15 minutes maxi en voiture, j’ai vérifié) et a décidé de ne pas venir


  Profil  
saumix
2484       

saumix
  Posté : 22-02-2012 23:24

biendes ingrats en ce monde...
pourquois sont ils des "patients " dans la salle d'attente du toubib qui se transforment en impatients a l'officine???

h.p

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 23-02-2012 14:33

Je trouve ça dommage les pharmaciens qui n'acceptent de délivrer que sur ordonnance pendant la garde. Du lait ou du paracétamol en pleine nuit, ça peut se comprendre.

  Profil  
red
339      

red
  Posté : 23-02-2012 15:54

"Résultat : 10mn plus tard, nouvel appel du commissariat : la maman a trouvé que la pharmacie était trop loin de son domicile (15 minutes maxi en voiture, j’ai vérifié) et a décidé de ne pas venir "
Toujours prendre les références des importuns, ça calme les lapins. Car la fois prochaine, urgence ou pas, c'est pas chez moi.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 32
Membre(s) : 3
Total :35