Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » Assurance Maladie/Déontologie/Economies pour collectivité...
AuteurAssurance Maladie/Déontologie/Economies pour collectivité...
Pharmac63
394      

Pharmac63
  Posté : 23-10-2011 12:37

Pourquoi à l'instar des médecins, qui signent des accords (rémunération forfétaire annuelle)avec la CPAM pour prescrire en DCI, diminuer les prescriptions inutiles, respecter les recommandations des traitements,les pharmaciens ne font pas de même?

Je m'explique: çà serait simple d'intégrer dans les logiciels une case qui permettrait de notifier à l'assuance par exemple le refus de délivrance d'une boite de médicament pour X raison :(prescription abusive/doublon/départ voyage/non respect des posologies ou recommandations...) tous çà en contre partie rémunéré en touchant la marge sur cette boite comme si on l'avait délivré... du coups l'assurance maladie fait des économies,et le pharmacien garde sa marge...

Ceci éviterait les abus constater TOUS les jours dans nos Officines (coté patient/coté Pharmacien)

Parceque lorsque je vois passer des ordonnaces "prévention" départ voyage, ou prescription d'un matelat anti-escarre à quelqu'un qui à mal au dos...ben moi je trouve çà un peu triste pour notre profession...

  Profil  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 23-10-2011 13:34

De la délation contre rémunération ? J'en connais qui vont A-DO-RER !

  Profil  
Pharmac63
394      

Pharmac63
  Posté : 23-10-2011 16:40

Délation...? Non : consciense professionelle...Parceque des fois on est quand même complice de fraudes à l'Assurance Maladie...Et puis délation est un bien grand mot...Si tu veux faire des analogies avec la seconde Guerre Mondiale sache que les profiteurs de guerre on été traqué et pendu alors arretons un peu les clichés...

Message édité par : Pharmac63 / 23-10-2011 20:56


  Profil  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 24-10-2011 16:31

Aucune analogie avec la WWII dans mon esprit, ça serait trop Godwin.

Je suis d'accord avec vous, sur le cas de conscience que pose certaines prescriptions. Mais je pense que la sécu a largement les moyens de faire ce travail sans qu'on leur dise ou chercher. De plus rien ne nous empêches en théorie de faire ces signalements actuellement. Imaginez alors l'image que donnerait une explosion de signalement lié à leur rémunération. Voilà le sens de mon post précédent.

  Profil  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 30-10-2011 00:20

"De son côté, l’Assurance-maladie tente elle-aussi de freiner les prescriptions NS. « Il faut tracer ce phénomène, expliquait ainsi Frédéric Van Roeckeghem, le directeur général de la CNAM lors de son dernier point presse, pour pouvoir le quantifier et aller voir les médecins concernés pour qu’ils se justifient. Est-ce qu’il s’agit de choix approfondis ou bien de postures ? » Il souhaite mettre en place une traçabilité de ces prescriptions via les pharmaciens qui seraient dotés d’un logiciel informatique."

Source : http://www.unof.org

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 100
Membre(s) : 0
Total :100