Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » essayage bas de contention
Auteuressayage bas de contention
nuxvomica
220     

nuxvomica
  Posté : 20-09-2011 22:30

comment faîtes vous dans la pratique pour vos délivrance de contention veineuse?
une fois la taille déterminée, faîtes vous essayer ?
et quoi ?
un modèle de la taille réservé à l'essai (que le labo vous a généreusement fourni et que vous rincez ensuite ...?)
ou directement le bon produit ?
mais si cela ne va pas malgré une bonne prise de mesure, vous remettez ainsi dans la boite ...?
merci de vos commentaires !

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
rookie
34    

rookie
  Posté : 20-09-2011 23:03

ça dépend des pharmacies où j'ai été:

-2 pharmacies où on faisait essayer les bas quand c'était la 1ère fois qu'ils en avaient ou si c'était entre deux tailles
Il y avait des produits d'essai sigue-varisse des plusieurs gammes et plusieurs tailles, que l'on lavait après chaque essayage.
Bien sûr, il y avait un local spécial, quand même beaucoup mieux que ce soit pr la prise de mesures ou l'essayage que faire ça à la va vite dans le bureau du patron ou devant les gens !

-1 où on faisait essayer si la personne était entre 2 tailles (pas de produit d'essayage)
- 1 où pas d'essayage (du moins qd j'y étais lrs de mon bref rempla), les infirmières mettaient les mesures, on donnait à la personne qui venait chercher et bye bye !

Perso, je suis pour l'essayage , ça permet de se rendre compte que plein de gens mettent ça encore n'imorte comment, ce qui veut dire que l'on a mal ou pas assez expliqué !

  Profil  
nuxvomica
220     

nuxvomica
  Posté : 21-09-2011 21:24

sinon ?

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
Williwaw
68    

Williwaw
  Posté : 21-09-2011 22:04

Chez nous, essayage pour première fois ou entre deux tailles uniquement. Sinon délivrance uniquement à partir de la prise de mesures.

Modèles d'essai fourni par le laboratoire et lavés régulièrement.

On est assez maniaque sur les prises de mesures : On préfère louper une vente que délivrer une mauvaise paire qui sera rapportée et invendable (car déjà portée ou déchirée...). D'un coté 0 vente, de l'autre -1+1=0 car on paume une paire et on remplace. Le bilan est le même mais au moins on n'aura pas perdu du temps entre les mesures, l'échange et le conflit comptoirs que cela peut engendrer.

Donc on n'hésite pas a prendre le temps necessaire ou faire revenir le matin avec des jambes reposées. Je refuse les mesures prises à la maison sur un post-it... quitte à me déplacer. Et comme on connait bien les subtilités de notre unique gamme, on arrive à vraiment très peu de retour.

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 22-09-2011 12:02

Pareil, je prends les mesures et je fais essayer le plus possible en laissant le client mettre sa chaussette pour lui apprendre à l'enfiler.( ça prend du temps mais moins de retour et de mécontents)

Il y a toujours des récalcitrants de l'essayage et, comme par hasard, ils reviennent une fois sur deux, en criant que c'est de la camelote, qu'ils ne peuvent pas les mettre, que ça sert à rien...

Aussi je fais attention à ce que se soit les filles qui prennent les mesures de la clientèle féminine et bien sur les gars pour la clientèle masculine.
(j'ai eu quelques anecdotes et surprises lors d'essayage avec ces dames!! )

Et, le client paye environ le tiers du prix des chaussettes de contention.

Puis aussi, les clients bizarres qui coupent leurs bas ou chaussettes, en bas ou en haut, parce que :" c'était trop serré!"
Et, bien sur, ils veulent se les faire reprendre!



Coin Coin!!!

  Profil  
Alex56
134     

Alex56
  Posté : 22-09-2011 13:23

Que se passe t-il donc lors des essayages avec ces dames, mon canard?
Pour ma part, prise de mesures le matin au local orthopédie, essayage de préférence par le patient lui même lors de la 1ère fois ou si doute entre 2 tailles ou si sur mesures, devant moi au local.
Attention aux prises de mesures par les infirmières ou à l'hôpital sur bout de papier interposé! Je me suis retrouvée avec un tour de cuisse équivalent à un tour de cheville et j'ai perdu 3 heures à essayer de faire comprendre au service où le patient était alité que c'était un tout petit peu étrange et que ce serait gentil tout plein de recontrôler la mesure! Je préfère moi aussi dans la mesure où c'est possible me déplacer au domicile.

Message édité par : Alex56 / 22-09-2011 18:51



Message édité par : Alex56 / 22-09-2011 18:57


  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 23-09-2011 07:23

Aller je vous raconte, mais garder le pour vous..

Séquence émotion :

une cliente qui n'avait pas de culotte sous son jean, j'ai fais mine : j'ai rien vu.

une autre qui en soulevant sa jupe, a fait partir le string sur le côté. Je vous laisse deviner le tableau.

Séquence grand frisson :

Un client m'a laché un pet horrible.
Le local ne fait que 1 m2.

Et je ne parle pas du nombre de pieds noirs et qui puent le roquefort que j'ai pu humer.

Je suis sur que vous aussi vous en avez de bonnes à raconter.

Coin Coin!!!

  Profil  
Alex56
134     

Alex56
  Posté : 23-09-2011 12:55

Trop fort!

les pieds dégueu, çà je pense qu'on y tous + ou - droit.

J'ai eu un papy qui n'avais pas de slip non plus et c'était pour des bas cuisse bien sûr!

Et un autre qui se désaper en plein milieu de l'officine car son bas tombait tout le temps et il fallait à chaque fois que je lui montre qu'il ne fallait pas le rouler dans le pli de la fesse!!!
A la fin j'en ai eu marre et je lui fait des collants sur mesures. Ils lui allaient très bien mais il était très triste car plus besoin de se mettre à oilpé...

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 57
Membre(s) : 0
Total :57