Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » Agression verbale, menaces, insultes et intimidation
AuteurAgression verbale, menaces, insultes et intimidation
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 12-08-2011 10:48

Hola tout le monde,

Ce jeudi après midi, j'ai été victime d'une agression verbale avec insultes, menaces et intimidation.

j'ai déposé plainte ce matin à la police.

Voici l'histoire : un client habitué de la pharmacie a pété un câble lorsque la préparatrice qui le servait lui a refusé la vente d'imovane pour non conformité de droit(ordonnance déjà délivrée). Il l'a copieusement insultée, je me suis donc interposé très calmement en lui demandant de sortir. Ce Monsieur s'en est alors pris à moi, m'insultant à plusieurs reprises, me menaçant de me "casser la gueule" plusieurs fois et pour finir me provoquant en me menaçant en poussant de manière agressive ma tête avec la sienne, front contre front.
je suis resté impassible face à cette agression, et je lui ai demandé à maintes repises de partir et de ne plus jamais revenir.
Mon collègue préparateur est arrivé,et à deux nous avons réussi à le faire partir.

Ce Monsieur est repassé 1h aprés, nous narguant avec deux boites d'imovane à la main, en criant "vous voyez j'ai réussi à en aoir".

Je vous tiendrai tous au courant du déroulement de l'affaire.
Bien sûre la direction est de mon côté.

Je vous laisse faire les commentaires.

Coin Coin!!!

  Profil  
rita8927
266     

rita8927
  Posté : 12-08-2011 10:55

Je trouve que vous avez été bien patient avec ce "patient".

La dernière fois qu'un cas similaire s'est produit ,au bout de la troisième injonction de quitter les lieux on à appelé la police qui à gentillement escorté cette personne jusqu'à la sortie en lui expliquant qu'il n'était pas dans son interêt de remettre les pieds à la pharmacie.

  Profil  
syncmaster
2186       

syncmaster
  Posté : 12-08-2011 11:30

Formulaire de déclaration à l'Ordre:

http://www.ordre.pharmacien.fr/upload/Syntheses/33.pdf

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 12-08-2011 11:39

Effectivement, maintenant ce sera la police directement pour ce monsieur.

Merci, aussi pour la déclaration à l'ordre, elle sera envoyée.

Coin Coin!!!

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 12-08-2011 11:58

Est-ce que quelqu'un sait si la pharmacie en tant que société doit porter plainte aussi contre lui?



Coin Coin!!!

  Profil  
rita8927
266     

rita8927
  Posté : 12-08-2011 12:24

Je ne sais pas si la société doit porter plainte ( à priori je dirais que ce n'est pas nécessaire),
mais je crois qu'il serait profitable pour tous ses salariés qu'elle signale à l'Ordre le comportement de la pharmacie-épicerie qui délivre les produits illegalement, encourageant de fait ce type de comportement chez les patients.
Bon courage pour la suite.

Message édité par : pharmacestpourmoioupa / 12-08-2011 12:35


  Profil  
cookysprinter
683      

cookysprinter
  Posté : 12-08-2011 13:30

tout à fait d accord !!


  Profil  E-mail  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 12-08-2011 13:49

Au delà de l'agression, tu peux adresser un courrier / coup de fil au prescripteur lui faisant part des tes inquiétudes au sujet de possible abus ou détournements concernant le patient, mentionnant son insistance violente et son arrogant témoignage de filouterie (comment s'est il procuré les autres boites ? Largesse d'une autre pharmacie ? Nomadisme et nouvelles prescription d'un autre médecin ? Falsification d'ordonnance ? Trafic ?)

  Profil  
cookysprinter
683      

cookysprinter
  Posté : 12-08-2011 13:55

on peut même le signaler à la Sécurité Sociale si tu connais les coordonnées de l'assuré, la sécu signale bien les assurés fraudeurs...


  Profil  E-mail  
Pharmac63
394      

Pharmac63
  Posté : 12-08-2011 20:47

un bon coup de flashball planqué sous la caisse pour ce Monsieur...

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 13-08-2011 08:15

Je ne pense pas que le flashball soit la bonne idée, mais ça le mérite d'être rigolo.

Après, j'ai de fort soupçons pour une pharmacie en particulier, mais pour l'instant il n'y a aucun élément à charge.
La suite de l'instruction du dossier par la police nous dira surement, lors de l'audition de ce monsieur, comment et où il s'est procuré les deux autres boites.
Son médecin a été contacté.

Je partage aussi l'idée que si les pharmaciens ne font pas leur boulot en refusant un vente pour non conformité ou non présentation d'ordonnance, cela entraîne forcément ce genre de comportement.
Les gens ne supportent pas que l'on leur refuse une vente, et ils ne veulent pas comprendre que c'est pour leur bien et leur sécurité.
Un refus pour eux = une insulte à leur personne.
Mais le refus de vente fait partie de nos devoirs.
(ce Monsieur prend plus d'imovane que le médecin lui a prescris, et son comportement confirme la grande addiction de ce produit )

Le signaler à la sécu? Bah, il a déjà la police sur le dos.

Affaire à suivre

Coin Coin!!!

  Profil  
Compte supprimé
264     

Compte supprimé
  Posté : 13-08-2011 09:42

Citation : canardwc_69 
[...]Le signaler à la sécu? Bah, il a déjà la police sur le dos.

Je le signalerais à la sécu car cela peut le faire réfléchir beaucoup plus que face à un policier vis à vis duquel il sera probablement en conflit.

La sécu est une aide et un support; perdre ce soutien peut avoir d'autres conséquences qu'une réprimande de l'autorité policiaire et/ou judiciaire.

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 13-08-2011 10:21

Et oui, on accepte tout et n'importe quoi car "de toute façon ils iront dans une autre pharmacie pour l'avoir"....

ha que je la déteste cette phrase...

  Profil  
LoA
89    

LoA
  Posté : 13-08-2011 19:42

Salut à tous,
Je venais sur ce forum pour ouvrir un post en demandant des experiences similaires et vos réactions... Je dois donc constater que c'est une triste réalité de notre métier et qu'elle est très présente.


Aussi, à défaut de faire avancer le débat, je tiens à vous raconter mon histoire. Ca me servira d'exutoire ;)

Je travaille dans une pharmacie de Paris, je suis seul pharmacien employé, et seul employé tout court. Mon patron étant parti en vacances 2 semaines, je récupère donc toute l'amplitude des horaires d'ouverture, soit 11h/j seul d'affilé. Pas de soucis de là-dessus, on a trouvé un arrangement et même si faire 66h seul par semaine n'est peut etre pas super légal (je crois ?), j'y trouve aussi mon interêt. Là n'est pas le propos.


Hier (vendredi), 19h30, seul dans la pharma. Vous savez tous dans quel état de fatigue on peut etre en fin de semaine, encore plus quand vous êtes au milieu de la 55e seul. Je me suis retrouvé seul avec un patient ultra agréssif. Il m'a réclamé une boite de Nerisone, sans ordo. Je lui ai expliqué gentiment qu'il en fallait une. J'ai consulté son historique, au cas où : dernier et unique passage en 2006, pour un médicament avancé qu'il n'a jamais regularisé. Ok... J'insiste sur mon refus, je lui explique à nouveau la reglementation et lui souhaite une bonne soirée. Il est devenu hystérique : il hurlait, tapait partout sur le comptoir, jetais ce qu'il lui passait par la main et bien sur, m'insultait ultra copieusement. J'ai tenté de le calmer, rien à faire, il était dans son délire. Je précise qu'on a l'habitude d'avoir des cas, et que je ne cède jamais à la peur. Je pense pouvoir maitriser dans ces situations. Mais là, le type était barraqué, je ne faisais physiquement pas le poids pour le mettre dehors. Le coup de grace : il est passé derrière le comptoir pour me menacer "je te tue, si je veux". A ce stade, je n'ai vu qu'une solution : chercher sa Nerisone. Il a persisté dans son délire (insultes, hurlements, coup sur le mobilier) encore 20 minutes, malgrè la crème et s'en est allé.


J'ai son nom. Je me dis que deposer une main courante ne servira à rien. Je prefère esperer que la situation se calmera. Vu le profil du personnage (il m'a affirmé avoir fait de la prison et se foutre complètement de revoir la police... c'est peremptoire mais ça montre bien qu'il se fout un peu de tout), je me dis que c'est le mieux à faire, en me disant qu'il ne reviendra pas. Bien evidement, s'il y a une recidive, j'espère qu'elle sera sans violence et je porterai plainte.



En fait, ce qui me donne le plus des sueurs froides, c'est d'etre tout seul. Je ne dis pas qu'en equipe (ou au moins en duo) l'agression n'arrive pas. Mais on gère moins difficilement (un peu appeler la police, ou representer une tierce personne qui apaisera, etc...). Et je me dis que j'ai eu de la chance...


  Profil  
NTV
150     

NTV
  Posté : 13-08-2011 20:27

Et la nerisone, il l'a payée ?

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 13-08-2011 21:21

Triste réalité, et c'est tellement vrai !

Cher Loa, révolté par ton histoire, je ne peux que te recommander vivement de porter plainte auprès des autorités compétentes.

Si tu ne le fais pas, ce Monsieur se croyant dans son bon droit, peut être, reviendra.( je ne te le souhaite pas)

C'est dingue ces personnes violentes qui menacent autrui et qui se croient tout permis.

Va porter plainte.

Extorsion de médicaments à délivrance réglementée par la menace, c'est gravissime.


Je me demande si c'est pas la pleine lune qui transforme nos clients?

Tu as tout mon soutien.

Coin Coin!!!

  Profil  
LoA
89    

LoA
  Posté : 14-08-2011 00:00

Oui, il l'a payée ! Mais j'aurais à la limite préféré qu'il me réclame la caisse. Je lui file, il se barre et les assurances marchent.
Là, c'est pire, le mec vient vraiment pour s'embrouiller : il est dans un délire paranoïaque, il veut une victime = Moi ! Et reste 30 minutes en me faisant bien flipper.
Bon, mes patients ont eu vent de l'histoire aujourd'hui, ils ont tous été adorables et m'ont couverts de petites attentions. Je me dis qu'il y a aussi de la reconnaissance.
Mais il suffit d'un idiot pour flinguer tout ça.
J'en viens à me dire que la plainte peut plus aggraver les choses que les arranger...

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 14-08-2011 07:05

je pense qu'il ne faut pas laisser passer et porter plainte.

tu n'as pas de beep près de la caisse qui déclenche l'alarme ? ça me parait plus prudent et rassurant.

moi dans le même cas, je déclenche discrètement, l'alarme se déclenche et on est sur écoute, et l'équipe d'intervention arrive ou les flics sont appellés.

  Profil  
LoA
89    

LoA
  Posté : 14-08-2011 15:00

J'ai appris, après coup, l'existence de ce bip. Sorte de petit boitier avec un bouton unique.
J'ai aussi testé la bombe lacrymo, au cas où. Je n'ai pas tenté de la sortir le soir de l'agression, car jamais utilisée et pas envie de me sentir ridiculement piégé avec une bombe qui ne fonctionne pas....!!

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 48
Membre(s) : 2
Total :50
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC