Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Gestion des stupéfiants dans un EHPAD
AuteurGestion des stupéfiants dans un EHPAD
El_Toto
523      

El_Toto
  Posté : 22-02-2011 18:22

Bonjour à tous.
Un confrère et moi travaillons actuellement avec un EHPAD. Nous sommes dans deux officines distinctes.
Un contrôle récent a amené la maison de retraite à nous demander un suivi plus précis de leur coffre à toxique.
Je précise que nous réalisons nous même la préparation des piluliers et que le coffre à stups n'est utilisé que par nous et par les infirmières qui appliquent les patchs de duro. Ce coffer ne sert que pour "stocker" les médicaments des patients ayant une ordonnance, l'EHPAD n'a bien sûr pas de stock propre.
Existe-t-il des lois qui encadrent la gestion de ces stupéfiants ? Ou bien des fiches de procédures pour les définir ??
La cadre infirmier nous dit que c'est de notre responsabilité de suivre les stups, mais je me vois mal engager mon diplôme sachant que les infirmières ont accès au coffre même quand je ne suis pas sur place... Qui sera responsable s'il y a une erreur (ou un vol) ?

  Profil  
PharmaGuideur
869      

PharmaGuideur
  Posté : 22-02-2011 22:17

Dans les établissements personne (sauf le pharmacien bien sur) n'y comprends rien à la législation pharmaceutique, et tout le monde s'en f...
Je pense que le cadre infirmier se référe aux régles sur la dispensation des stupéfiants dans les établissements avec PUI, où effectivement le pharmacien gérant la PUI est responsable du suivi des stupéfiants, mais aussi les infirmiéres doivent tenir un registre des stupéfiants administrés aux patients.

Mais là, si je comprends bien, dans cet EHPAD il n'y a pas de Pharmacie à Usage Intérieur ? donc ces régles ne s'appliquent pas. Chaque patient est "propriétaire" des médicaments que vous lui avez délivrés, c'est pas normal que tous ces médicaments des différents malades soient mis dans un "pot commun" ca aussi c'est une pratique dans les établissements avec PUI...

Jean-Michel Refalo
PharmaGuideur

Message édité par : PharmaGuideur / 22-02-2011 22:19


  Profil  E-mail  www  
El_Toto
523      

El_Toto
  Posté : 23-02-2011 14:01

Merci de votre réponse. Donc d'après vous, la solution serait de délivrer directement aux patients (et non de déposer dans le local sécurisé de l'EHPAD) les éventuels stupéfiants prescrits ?
Je vais tâcher de joindre l'Ordre, ce serait intéressant d'avoir leur avis sur la question, parce que là ça ressemble vraiment à un casse-tête chinois pour moi.



Message édité par : El_Toto / 23-02-2011 14:02


  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 23-02-2011 14:58



Tu nous tiendras au courant ?
Merci.

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
PharmaGuideur
869      

PharmaGuideur
  Posté : 23-02-2011 21:37

Citation : El_Toto 

Merci de votre réponse. Donc d'après vous, la solution serait de délivrer directement aux patients (et non de déposer dans le local sécurisé de l'EHPAD) les éventuels stupéfiants prescrits ?


Ce local sécurisé il est basé sur quel fondement juridique ? la seule décision du directeur de l'EHPAD qui a trouvé que "c'était bien" de faire ainsi ?
A-t-il été déclaré à l'inspection des pharmacies ? est-il "inspectable" ?
Sous la responsabilité de quel pharmacien inscrit à l'Ordre est-il placé ?

A mon avis, en l'absence de PUI dans l'établissement, les médicaments doivent être délivrés à chaque patient individuellement.
Ne pas oublier non-plus la réglementation du portage et de la dispensation à domicile, car EHPAD = domicile du patient.

Jean-Michel Refalo
PharmaGuideur

  Profil  E-mail  www  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 37
Membre(s) : 0
Total :37