Index du Forum » » Droit du travail

Auteur

gros clash !
nadineh
80    

  Posté : 07-09-2010 23:12

Bonsoir.

J'ai relu tout ce post en essayant de comprendre, en essayant de me mettre à la place de Virginie et dans le scénario il en ressort que :
Le "Manager" est un puissant, un patron, le meilleur.
L'exécutant est juste une personne, un employé, qui reste un rang en dessous.

Pour devenir patron aujourd'hui, il faut en vouloir, croire en soit, être un tantinet narcissique, donc forcément "plus fort" aux yeux d'un employé. Lorsqu'un manager (ni plus ni moins en position de force) demande à une employée d'améliorer quelque chose, il est forcément "persécuteur", et la "victime" n'a que des solutions de défenses (agressivité par des mots, fuite "je ne sais pas", "je ne peux pas"...), dépourvues de solutions, comme dans sa vie privée. Et ce facteur de stress enfonce le clou un peu plus tous les jours, à chaque bilan, à chaque remarque, à chaque légère erreur...
Pas simple d'être patron, pas simple d'être employé.

Certains ne travaillent que dans le stress, dans l'urgence, c'est leur moteur. D'autres perdent tous leurs moyens en pensant "je ne suis pas capable, je ne vais pas y arriver", et plus ils pensent ainsi plus les systèmes limbiques et sympathiques vont se mettre en route, et activer la mésestime de soi, pour arriver en conclusion à "je n'ai pas eu le temps, j'ai trop de travail", et par conséquent se sentir encore plus nul, plus rabaissé.

Qui est responsable, le stresseur ou le stressé, le manager ou le managé ? Aucun, le manager a juste la niak, le managé ne croit juste plus en lui, le juste milieu est quelque part.

Il faudrait un travail de fond pour que chacun connaisse et reconnaisse ses qualités, que chacun se colle mutuellement l'étiquette "humain" avant un titre quelconque (patron, manager, docteur...

Et si chacune des parties définissaient d'abord les raisons qui les poussent à pratiquer ce travail, et oui, nous n'avons pas tous les mêmes intérêts ce qui peut aussi expliquer les dissensions.



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=9498&forum=3