Index du Forum » » Droit du travail

Auteur

[Résolu] - Considération du temps de travai/ Heures supplémentaires
pharmacien_assist
6  

  Posté : 02-12-2012 15:45

Bonjour à tous

Je me permets de poster un message afin que vous puissiez m’éclairer sur mes droits (et devoirs) ainsi que ceux de mon employeur selon les directives de la convention collective.

Je suis pharmacien assistant depuis près de 30 ans dans la même officine, et les employeurs se suivent et se ressemblent ou pas.

Je vais exposer différents points que je pense être litigieux, et je vous remercie d’avance de vos réponses.

Tout d’abord, je suis aujourd’hui à 35h de travail hebdomadaire, basées sur les heures d’ouverture de l’officine. Lors du dernier changement de propriétaire, l’officine est ouverte 1h de plus par jour. Mon employeur prend en charge cette heure supplémentaire d’ouverture sauf en cas d’absence, où je dois l’effectuer. Dans ces cas j’ai en charge le temps supplémentaire d’ouverture, et les à coté… la caisse entre autre. Quelle est la législation vis-à-vis de ce temps de travail supplémentaire ? heures supplémentaires, heures complémentaires (dans la limite de 10% du temps de travail sur une semaine ?), est ce que le temps de faire la caisse est rémunéré ou pas ? et comment ?

Je vais maintenant m’adresser au nom de toute l’équipe de l’officine, les préparateurs et moi-même pharmacien assistant :

Les réunions entre 12h et 14h, pendant la fermeture de l’officine. Ce temps est bien sur non rémunéré, ni récupéré, mais le repas nous est offert. Qu’en est il vis-à-vis de la convention et du droit du travail ?

Vient ensuite la question des formations, bien souvent le soir ou entre 12h et 14h sur place ou non… Deux cas de formation à proximité et nettement plus éloignée.
Lorsque la formation est à proximité dans un périmètre de 30 km, nous nous n’y opposons pas. Pour nous y rendre en temps et en heure, notre employeur nous fait cadeau de 15-30 min de temps de travail en nous laissant quitter l’officine plus tôt (cas entre midi et deux). Le déplacement étant à nos frais.

Notre employeur veut également que l’on fasse des formations ou assister à des réunions faites par des labo à 200 km. Pour y être là encore pas trop en retard, nous demandons de partir plus tôt… la encore il nous ferait une faveur de 30 min de temps de travail… Le déplacement étant encore à nos frais et le temps passé non payé.
Qu’en est il vis-à-vis de la convention et du droit du travail ?

Enfin nous effectuons des livraisons pour les personnes ne pouvant pas se déplacer… souvent après les heures de travail à l’officine et avec notre véhicule personnel. Qu’en est il vis-à-vis de la convention et du droit du travail ?

Je vous remercie de votre attention, et je suis dans l’attente de vos conseils éclairés



Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=12308&forum=3