Index du Forum » » Cas de comptoirs

Auteur

depression
potarde17
287     

  Posté : 20-05-2012 20:20

Si, si bien sûr on les dépanne, on ne laisse pas un patient sans son traitement pour le coeur ou le diabète repartir sans médicament, mais on insiste pour qu'il prenne un RV rapidement. Ca marche le + souvent, il y en a tjs quelques uns qu'on appelle quand le dossier est tjs en attente au bout de 15 jours !
Mais dans l'ensemble c'est assez satisfaisant comme technique. Je suppose qu'il n'y a pas de solution idéale, c'est aussi un peu du coup par coup. En ne mettant pas les patients "en danger" comme tu le dis, mais en leur expliquant que c'est leur responsabilité et qu'ils doivent se prendre en charge : une chose qui n'est pas toujours gagnée comme on le sait




Cet article provient de pharmechange.com

http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=11535&forum=26